Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Contact

Profil

  • Cyber-résistant
  • Ni totalitarisme nazi,
 ni totalitarisme communiste,
 ni totalitarisme islamique
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Entête

http://www.wikio.fr

"Si vous entendez ce message, c'est que vous êtes la résistance."

International Civil Liberties

About

The International Civil Liberties Alliance is a project of the Center for Vigilant Freedom Inc.  We are an international network of groups and individuals from diverse backgrounds, nationalities and cultures who strive to defend civil liberties, freedom of expression and constitutional democracy.

We aim to promote the secular rule of law, which we believe to be the basis of harmony and mutual respect between individuals and groups in the increasingly globalised world, and to draw attention to efforts to subvert it.  We believe in equality before the law, equality between men and women, and the rights of the individual and are open to participation by all people who respect these principles.

We believe that freedom of speech is the essential prerequisite for free and just societies, secular law, and the rights of the individual.

We are committed to building and participating in coalitions in all parts of the world to effect significant progress in protecting rights of the individual which are sadly being eroded in many countries including those in the West.


Rejoindre le forum

 

The Center for Vigilant Freedom

5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 19:28

La Corée du Nord existe-t-elle ?

Communiste, totalitaire, idéologique, dynastique, psychopathe, suicidaire, ou tout à la fois ? La RPDC est le pays le plus hallucinant du globe, mais pas seulement. Visite-express d'un univers qui ne devrait pas être.

Par Cyber-Résistant.

 

http://media.paperblog.fr/i/628/6287674/coree-nord-existe-L-fXS4fT.png

 

Un max de non-droit

Soixante-cinq ans. Soixante-cinq interminables années que le régime nord-coréen est en place. Il est aujourd'hui le système politique le plus totalitaire au monde – peut-être même le seul, si l'on s'en tient à la définition la plus académique du terme totalitaire –, et un des plus étranges que la planète Terre ait jamais connus. Frontières hermétiques, absence complète de Droits Fondamentaux, réseau de camps de concentration où règne une épouvante permanente, famines à répétition – des millions de morts dans les trente dernières années –, population réduite à la condition de bagnard, éducation et rééducation idéologiques massives de l'individu tout au long de sa vie, misère, corruption, absurdité, laideur, dénonciations, désespoir : coupés du reste le l'humanité, les Nord-Coréens vivent un enfer difficile à imaginer. Ajoutons à cela la menace permanente que fait peser cette petite nation sur ses voisines ; à la moindre contrariété, Pyongyang a l'Apocalypse à la bouche et menace de faire s'embraser la région.

Et ce n'est pas tout : la RPDC est également le plus gros producteur et le plus gros vendeur de faux Dollars, le fournisseur du Hezbollah en missiles, une plaque tournante idéale pour tous les trafics illégaux possibles, un pourvoyeur d'esclaves pour la Russie – ils peuplent les zones désertiques de Sibérie –, et l'enfant chéri du communisme chinois. À la fois stalinienne, maoïste, dynastique, mafieuse et terroriste, la Corée du Nord est un cas unique et passionnant dans l'histoire idéologique. Pour l'esprit libéral, cette nation hors de la réalité, black hole économique et tumeur géopolitique, est un formidable champ d'analyse et de réflexion sur l'État et sur le socialisme. Que l'actualité en cours attise notre curiosité révolutionnaire !

 

Design by Stalin

Incapables de décoder la logorrhée du matérialisme dialectique, les médias occidentaux mainstream sont prompts à oublier que la Corée du Nord est purement et simplement un régime communiste. Son idéologie présente pourtant un pédigrée de haut rang. Elle repose sur deux idées fondamentales, dont les noms sont répétés à longueur de journée par les hauts-parleurs, les affiches, les fresques humaines, les ballets, les commissaires politiques, les enfants robotisés, les chorales, les fanfares et les émissions de radio et de télévision : le Djoutché et le Songun.

C'est à Staline qu'il faut attribuer l'invention du premier. Accédant au pouvoir à la mort de Lénine, il élabore un concept nouveau : "le socialisme dans un seul pays". C'est-à-dire : un communisme nationaliste, affirmant haut et clair n'avoir pas besoin des autres nations pour prospérer à son rythme fulgurant, loin de leurs manigances et de leurs vices. On met l'internationalisme entre parenthèses, le temps d'échafauder un totalitarisme qui tienne la route, et de s'armer pour les conquêtes à venir. Les Khmers Rouges donnèrent, eux aussi, dans cette logique du renfermement complet sur soi-même, même s'ils en ont bricolé une interprétation préhistorique, très différente de la version nord-coréenne – plus proche de l'épopée et, involontairement, du burlesque. Bien entendu, cette autarcie génère une xénophobie systématique, une mégalomanie étatique complète, une paranoïa caractérisée, et une formidable incapacité à créer de la richesse. Les Coréens du Nord n'ont aucun moyen de communiquer avec l'extérieur, et n'en reçoivent aucune nouvelle. Quelques malheureux tentent de traverser la frontière la mieux gardée au monde, certains y parviennent. Un reportage montre une Nord-Coréenne arrivant à Séoul et découvrant l'existence du four à micro-ondes. Elle éclate en sanglots : "Comment ont-ils pu me voler ma vie à ce point ?" Elle ne parle pas de la faim, elle parle du mensonge. Ce peuple est le plus désinformé, le plus censuré, le plus manipulé, le plus brainwashé qui soit. Est-il pire torture, que de naître il y a 65 ans du mauvais côté du no man's land, et de n'avoir rien connu d'autre depuis, que la peur, le dénuement et la propagande ? Être nord-coréen est une malédiction. Certains sont nés en camp de concentration, de parents enfermés, et ont survécu tant bien que mal, des décennies durant, en ces zones d'une cruauté sans nom – on y voit des enfants de gardiens y tuer des enfants de condamnés –, et y sont morts, sans avoir entrevu une seule seconde de leurs existences ce que nous appelons "liberté". Que sont ces vies ? Des vies de victimes du communisme. Il est moral d'avoir froid dans le dos, si l'on songe à la Corée du Nord.

 

La Grosse Bertha Rouge

La seconde idée, le Songun, est la militarisation de la première. L'autarcie du Djoutché  trouve son climax dans un communisme de guerre fidèle à l'esprit de Lénine dans les années 1918-1921 : la totalité de l'économie sert le renforcement de l'armée. Sauf qu'ici, c'est un genre d'état de guerre sans guerre. On fait comme s'il fallait constamment soutenir le front, mais il n'y a pas de front. Ce conflit est imaginaire, légendaire, narratif, quand bien même la production d'armes est réelle. La guerre est racontée par le régime à ses victimes à des fins de communication interne et de cohésion populaire : pur orwellisme [1]. Elle permet également de vendre des armes aux autres dictatures. Et d'obtenir des devises en échange de traités de paix in extremis – raison pour laquelle la RPDC se lance régulièrement dans un numéro de pitre thermonucléaire. Kim brandit un couteau électrique, on rigole un bon coup, et la communauté internationale passe à la caisse à la fin du spectacle, en échange de six mois de calme. C'est cyclique et sempiternel, à l'image des mimes d'Avignon. Et sans doute est-elle un tantinet racontée par Kim 3 à lui-même, aussi, cette guerre. Être le petit-fils de Kim 1 et le fils de Kim 2 ne vous arrange pas les neurones. Recevoir le totalitarisme en héritage, comme une voiture de collection, ne rend ni raisonnable, ni humble. Kim 3 joue comme il peut avec les jouets qu'il a. Bercé par le marxisme-léninisme, les exploits de ses aînés, l'envie d'être aussi célèbre que Psy, et l'énorme médiatisation dont il fait l'objet depuis quelques jours, sans doute Kim 3 fait-il des rêves étranges. Ils débordent sur les nuits des Coréens du Sud et des Japonais. Ils parviennent à réveiller Obama en pleine nuit. Mister President, we have a problem. Pyongyangnam style. Kim 3 est une star. Il a rattrapé et dépassé Papa et Papy. Il est Doctor No 2.0.


Ne riez pas trop vite

Ne riez pas trop vite, non, car Kim 3 a des armes chimiques et bactériologiques. Il ne s'en servira jamais ? Aucun expert ne peut prétendre savoir avec certitude ce qui se passe dans la tête de Kim 3. La Corée du Nord, dit-on, est également équipée d'une puissante et nombreuse armée de hackers – c'est également le cas de la Chine. Peut-être, à l'instant même, êtes-vous épié par l'un d'entre eux : il est chargé de surveiller les sites Cyber-Libertariens français, vous arrivez sur cette page en même temps que lui, il vous détecte. Il note votre adresse IP, puisque vous lisez cet article ignoblement réactionnaire. Vous voilà happé par la fiction nord-coréenne. Nous sommes les figurants d'une fresque sans fin, dont Kim 3 est le centre. Le délire communiste a accouché d'un monstre parfait. Pékin veille sur lui comme le toxico adulte sur son petit cousin dealer.

---
Note :

On ne peut complètement exclure que Kim 2 et/ou Kim 3 aient lu 1984.


Totalitarisme

De Wikiberal

Le totalitarisme désigne un système politique dans lesquel l'État et la société sont considérés comme un tout indissociable.

Le terme de totalitaire commence à être utilisé en 1933 pour qualifier l'Allemagne nazie, et Jacques Maritain parle de "totalitarisme fasciste ou raciste" dans son œuvre Humanisme intégral en 1936.

1984-instruction-manual.jpg

Présentation

Le concept d'État totalitaire a été forgé par le théoricien du fascisme italien, Giovanni Gentile, qui écrivait les textes de Mussolini ayant un contenu théorique. L'État totalitaire doit prendre le contrôle de la société toute entière et de tous ses secteurs, jusqu'à faire disparaître celle-ci, englobée dans l'État, devenu « total ».

Le gouvernement a donc toute légitimité pour faire tout ce qui concerne les relations sociales, c'est-à-dire en pratique contrôler la vie des individus, ne leur laissant aucune liberté individuelle et surtout aucune liberté d'expression, ni par conséquent de pensée.

Les régimes totalitaires apparaissent muni d'un « parti unique » qui contrôle l'État, qui lui-même contrôlerait la société et plus généralement tous les individus. D'un point de vue totalitaire, cette vision est erronée : il n'y a qu'un parti parce qu'il n'y a qu'un tout, qu'un seul pays, vouloir un autre parti c'est déjà de la trahison ou de la maladie mentale (schizophrénie : se croire plusieurs alors qu'on est un). Le totalitarisme tel qu'il est ainsi décrit par Hannah Arendt n'est pas tant un régime politique qu'une dynamique auto-destructive reposant sur une dissolution des structures sociales et une terreur permanente. Edgar H. Schein montre comment le totalitarisme moderne utilise les techniques de brainwashing [lavage de cerveau]. Ce phénomène a été analysé par Gustave Le Bon, dans La psychologie des foules et par C.G Jung, dans l'analyse de la conception de la psychologie collective. Plus généralement, le film I comme Icare montre aussi le degré d’assujettissement des individus à l'autorité ou au pouvoir, qu'il soit totalitaire ou démocratique, au travers de la célèbre expérience de Stanley Milgram, dans le mécanisme de la dilution des responsabilités, lors de prises de décisions et d'exécutions et dans les processus, la façon, dont les ordres sont appliqués, avec, à chaque fois, une radicalisation de ces ordres, devenant de plus en plus brutaux.

L'identité sociale des individus laisse place au sentiment d'appartenance à une masse informe, sans valeur aux yeux du pouvoir, ni même à ses propres yeux. La dévotion au chef et à la nation devient le seul moyen d'exister d'une existence qui déborde au-delà de la forme individuelle pour un résultat allant du fanatisme psychotique à la neurasthénie.

Les sociétés totalitaires se distinguent par la promesse d'un « paradis », la « fin de l'histoire » ou la « pureté de la race », ou la « pureté de la classe sociale » par exemple, et fédèrent la masse contre un « ennemi objectif ». À un moment donné, ces totalitarismes s'allient entre eux, montrant leur opposition commune aux notions de Liberté, de Démocratie parlementaire et de Propriété privée, comme ce fut le cas pour le Pacte Germano-Soviétique établi le 23 août 1939[1]. Celui-ci est autant extérieur qu'intérieur et sera susceptible de changer. Les sociétés totalitaires créent un mouvement perpétuel et paranoïaque de surveillance, de délation et de retournement. Les polices et les unités spéciales se multiplient et se concurrencent dans la plus grande confusion. Des purges régulières ordonnées par le chef de l'État, seul point fixe, donnent le tempo d'une société qui élimine par millions sa propre population, se nourrissant en quelque sorte de sa propre chair. Ce programme est appliqué jusqu'à l'absurde, les trains de déportés vers les camps de l'Allemagne nazie restèrent toujours prioritaires sur les trains de ravitaillement du front alors même que l'armée allemande perdait la guerre.

Le terme est souvent utilisé à tort pour désigner des régimes autoritaires de droite ou de gauche, ce qui est en toute rigueur impropre. Par exemple, on considère généralement que l'URSS déstalinisée ou les dictatures militaires d'Amérique du Sud n'étaient pas totalitaires car, bien que généralement impitoyables, en pratique elles ne cherchaient pas à contrôler toutes les facettes de l'activité humaine et n'entretenait pas cette dynamique de pouvoir autodestructive. Elles pouvaient s'accommoder d'une dissidence intellectuelle tant que leur pouvoir restait solide. Le régime totalitaire se caractérise par des moyens de terreur violents ou sophistiqués, un système de contrôle de la pensée et de flicage des citoyens, une société civile interdite et l'isolement de chaque individu.

Caractéristiques

Le totalitarisme repose essentiellement sur les cinq principes suivants :

  • constructivisme : volonté de construire un certain type de société ; « les connaissances et les croyances des hommes doivent servir d'instrument pour la réalisation d'un but unique » (Hayek) ;
  • collectivisme : le collectif (nation, peuple, prolétariat...) est une entité supérieure à l'individu ; le totalitarisme repose sur « une conception d'ensemble du tout » (Hayek) ;
  • esprit monopoleur (protection contre l'étranger, l'ennemi interne ou externe désigné, etc.) ;
  • une idéologie, soit sociale, soit politique, soit religieuse, soit pseudo-mystique (dans le cas du communisme, c'est la conception de la lutte des classes, dans le cas du nazisme, c'est la conception de la supériorité d'une race) ;
  • l'utilisation de motvirus, afin de conditionner les esprits et de les sidérer.

Lorsqu'une société admet l'un ou les deux ou les trois ou les quatre ou la totalité de ces principes, alors elle devient pré-totalitaire ou totalitaire à part entière, irrévocablement. En revanche, lorsqu'une société ne souhaite plus ces principes, elle peut devenir libérale.

Une des caractéristiques du totalitarisme est une volonté politique de "régner en maître à l'intérieur des consciences" (comme l'écrivait Jean-François Revel), ce qui se traduit par un éventail de procédés qui vont du terrorisme intellectuel, jusqu'à l'autocritique obligatoire pour les adeptes de l'idéologie, la méfiance et la surveillance mutuelle et la répression violente de la dissidence.

On peut remarquer que la social-démocratie présente tous les symptômes du totalitarisme, par exemple à partir d'un emploi outrancier du motvirus "solidarité" et l'utilisation du terrorisme intellectuel par les milieux dits "progressistes".

« Le libéralisme est une idéologie totalitaire tout comme le communisme »

Ce point de vue à l'emporte-pièce, asséné par certains antilibéraux, est aisément réfutable. Le libéralisme ne répond pas aux caractéristiques du totalitarisme énoncées plus haut :

  • constructivisme : le libéralisme n'a pas la volonté de construire un certain type de société : il laisse chaque individu ou groupe d'individus décider de la façon dont il veut vivre dans la société, le seul impératif étant la non-agression et le consentement des personnes (ce refus libéral du constructivisme est fréquemment critiqué par les constructivistes comme "refus d'une vision commune", "atomisme social", etc.) ;
  • collectivisme : il n'y a pas d'entité supérieure par sa nature à l'individu (nation, peuple, prolétariat, "générations futures", …) ; toute entité collective ne tire sa légitimité que du consentement des personnes qui la composent ;
  • refus de tout monopole (l'exception souvent admise pouvant être le monopole des fonctions régaliennes de l'État) ;
  • toute idéologie est tolérée dans le cadre d'une liberté d'expression absolue, ce qui n'est pas admis est la mise en pratique d'une idéologie donnée quand elle procède de la coercition et de la violence pour attaquer les personnes dans leur liberté et leur propriété (c'est en réalité ce que fait constamment la [(politique]]).

Une variante de cette affirmation est que ce n'est pas le libéralisme qui serait une idéologie totalitaire, mais l'ultralibéralisme. Or cet "ultralibéralisme" n'est qu'un fantasme antilibéral, à moins de désigner par là le capitalisme de connivence, qui est un produit de l'étatisme et non du libéralisme.

Une critique usuelle consiste également à voir le libéralisme comme une « dictature des marchés », une religion dont les adeptes croiraient au Dieu-marché :

Les détracteurs du libéralisme prétendent que la sphère économique irait jusqu’à absorber l’intégralité de la société civile. Là encore, l’argument est paradoxal puisque le libéralisme, en tant qu’individualisme, signifie l’exact contraire du totalitarisme, en tant que holisme – lequel valorise la totalité sociale et méprise l’individu. Alors que le totalitarisme se définit comme le primat de la totalité sur l’individu, le libéralisme pose des limites au Pouvoir.[2]

Points de vue libéraux

Pour Hayek, le totalitarisme n'est pas un accident historique qui proviendrait uniquement de mauvais choix politiques. C'est la conséquence logique de l’ordre institutionnel imposé par la planification socialiste.

Pour Philippe Nemo, la Première République française (proclamée par la Convention nationale en 1792) est le premier régime totalitaire connu[3].

Les libéraux soulignent souvent que la démocratie elle-même, minée par la démagogie et l'extension indéfinie des pouvoirs et de l'interventionnisme de l'État, devient une démocratie totalitaire :

Qu'il se pare des vertus démocratiques ou qu'il apparaisse dans sa force brute, l’État poursuit inexorablement sa croissance, il devient nécessairement, logiquement, totalitaire. Il est bien, en ce sens, le Léviathan qui dévore les êtres ; et il y arrive même avec leur assentiment. (Pascal Salin, préface à L’État, la logique du pouvoir politique d'Anthony de Jasay)

Totalitarisme et maladie mentale

Dans Le fou et le prolétaire (1979), le sociologue Emmanuel Todd avance la thèse selon laquelle la tentation totalitaire serait l'expression d'une maladie mentale frappant une partie de la société. L'adhésion au totalitarisme présente une parenté psychique très proche de la psychose, et notamment de la schizophrénie. Cette folie se reflète au plus haut niveau : "Les États deviennent fous parce que les hommes qui les constituent, les dominent ou les construisent, sont largement psychotiques."

Cette thèse pourrait être confirmée par le traitement des dissidents dans les régimes totalitaires, que l'on interne précisément pour maladie mentale, tant il est vrai qu'on projette aisément sur autrui ses propres turpitudes.

Certains historiens, comme Jacob Talmon, soulignent les tendances paranoïaques de Rousseau, "théoricien de la démocratie totalitaire", ainsi que de Robespierre, Saint-Just ou Babeuf.

Citations

Nuvola apps colors.png Article principal : Citations sur le totalitarisme.

Notes et références

Bibliographie

  • P.P. Portinaro, 2002, Il totalitarismo rivisitato, “Teoria politica”, XVIII, 2002, 1, pp. 107-122

Voir aussi

B0.jpg Discussions sur le forum
Le libéralisme est il viable face au totalitarisme ? (for)





Partager cet article

Published by Cyber-résistant - dans Le WEB Résistant
commenter cet article

commentaires

Gaelle 04/12/2016 14:33

L'instant est grave!
Comment peut-on penser vivre sans DIEU indéfiniment?
Notre monde a rejeté Notre Créateur et Père Eternel, il faut s'attendre à de graves répercussions. Les prophéties annoncées par Frère Elyôn, prophète du Sacré-Coeur, nous le confirment.
La terre est couverte de sang et de haine, La Justice Divine est à notre porte et chacun doit se sentir concerné par ce qui doit arriver prochainement sur notre planète terre.
Sans attendre la grande purification, il serait plus que raisonnable de consulter et de méditer attentivement le Site Sacré de Frère Elyôn:
http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/

HC79 06/11/2016 09:11

Bonjour,
Je me permets de vous envoyer ce message et vous prie de m'excuser si cela n'a pas rapport à votre site. Mais cela pour vous avertir de la sortie d' un huitième livre de Frère Elyôn « la bombe révélatrice », dont voici le lien http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/la-bombe-revelatrice.pdf .En ces temps difficiles et incompréhensibles pour certains, merci de bien vouloir le consulter, vous apprendrez beaucoup de choses. Prenez le temps de lire les 7 autres livres du même auteur.
Merci aussi aux modérateurs de laisser poster ce message d'une très grande importance.

Lily 13/09/2016 13:14

UNE GRANDE GRÂCE NOUS EST DONNÉE !

FRERE ELYÔN : LE DERNIER VRAI PROPHETE !

Cher Frères et Sœur,
Frère Elyôn, (prononciation Eliione), est de toute évidence un PROPHETE AUTHENTIQUE, dans la tradition biblique, inspiré par l'Esprit Saint, je vais vous le démontrer !…

Il est le dernier des Prophètes envoyé de Dieu. Sa mission est très lourde, surtout respectez le et écoutez le !
Je tiens à vous rappeler : - qu'il a écrit 7 ouvrages de plusieurs centaines de pages ( soit plus de 3800 pages en tout, ce qui est considérable lorsqu'on est pas écrivain). - Qu'il a dessiné d'après des visions le plan d'une magnifique Abbaye (il ne me semble pas qu'il ait une formation d'architecture). - Qu'il y a de nombreuses Révélations qui sont exacts d'un point de vue scientifique, ( pourtant il n'a pas fait de hautes études à ce que je sache). Et enfin, il a fait une Conférence de deux heures, que vous pouvez visionner gratuitement sur le Site.
Avez-vous lu L'Ultime Alliance ? Si oui, avez-vous vu quelque chose qui soit en contradiction avec les Saints Évangiles ?
Comment un homme pourrait-il connaître autant de détails sur la vie de Jésus et de Marie, si Dieu ne lui avait soufflé ? Est-il possible qu'il puisse inventer la Passion, la Résurrection et l'Ascension du Christ, tel qu'il nous le décrit avec des détails aussi précis ?
Oui, j'affirme que Frère Elyôn nous apporte des Révélations fondamentales sur des points restés mystérieux depuis 2000 ans !

Quelques exemples :

- Jésus Christ notre Seigneur a dit en Saint Matthieu 11,14 : "… et si vous voulez le comprendre : c'est lui l'Elie qui devait venir." Qui peut expliquer cela ? Qui l'a expliqué en 2000 ans ?
Seul Frère Elyôn l'a fait de manière cohérente et précise !

- Qui peut expliquer la provenance du coran et de sa mise en garde pour nous éviter les pièges ? Seul Frère Elyôn l'a fait !

-Il explique que le blasphème contre l'Esprit Saint, n'est autre que le fait de proférer des paroles de mensonges au Nom de l'Esprit-Saint (qui a dit cela avant lui ?) Or n'avez vous donc pas encore remarqué que Frère Elyôn ne cesse de toujours parler au Nom de l'Esprit Saint ? Croyez-vous vraiment qu'il mente ? Croyez-vous honnêtement qu'il souhaiterait prendre le risque d'être condamné à la damnation éternelle, alors qu'il s'est fait Ermite, qu'il a tout sacrifié, et qu'il attend tout de l'après vie ? Etes-vous aveugles, vous aussi, comme le fût ces pharisiens à l'époque de Jésus ?

-Pour l'avoir rencontré et prié quelques jours avec lui, je témoigne que Frère Elyôn est le seul à donner une explication cohérente du mystère de la souffrance ! Personne n'a su me l'expliquer jusqu'alors !
- Il est le seul à savoir la vraie nature du fruit défendu qui a entraîné la chute de l'humanité ! Frère Elyôn m'a appris que c'était un Livre qui ne devait être lu : ni par Adam, ni par Eve, à cause de son contenu particulier, et non un fruit alléchant qu'ils ne devaient pas manger !
- Il connaît l'histoire de la rébellion de Lucifer et la vraie nature de Satan et tellement d'autre choses encore, car la Connaissance, qu'il détient du Père éternel depuis l'âge de 6 ans, est immense et c'est pour nous extraordinaire ! Merci, Mon Dieu, de nous avoir placé sur notre chemin, le dernier des Prophètes, afin d'éclairer ce monde tellement enténébré !

De plus, je tiens à préciser que Frère Elyôn apporte des Révélations époustouflantes sur ce qui va arriver sous peu, à cause des incrédules, des dépravés et des orgueilleux !
Certains osent même se permettre de prétendre que c'est pour l'argent qu'il fait tout cela ? Alors, si tel est le cas, expliquez-moi comment se fait-il que tous les Ouvrages, écrits par Frère Elyôn, sont consultables gratuitement sur le Site ?
Bien sûr et c'est logique, nous avons aussi la possibilité de les acheter, mais ils sont vendus à très bas prix ! D'autant plus que Frère Elyôn ne touche pas un seul centime de ces ventes !
Certes, il a demandé de l'argent pour un Film… LE FILM, ordonné avec insistance par Notre Seigneur Jésus-Christ, dans le seul but de sauver des milliards d'âmes ! Aujourd'hui, Frère Elyôn demande à chacun une participation financière pour faire construire le Temple-Abbaye du Divin Cœur (déjà réclamé par Jésus à sainte Marguerite-Marie Alacoque), évalué à vingt-cinq millions d'euros ! C'est énorme ! Ah oui ?
Pourtant les possessions immobilières de la "très Sainte Église catholique" s'élèvent à 7 milliards d'euros rien qu'en Italie !
Dans le monde entier, je vous laisse imaginer !
Et elle n'est pas capable de débloquer quelques millions d'euros pour des Œuvres, susceptibles de sauver des milliards d'âmes, (d'après les Promesses du Christ), tout en évitant la souffrance inutile des corps ? Et nous, qui se prétendons "chrétiens", sommes-nous donc également incapable de participer à cette Œuvre de Dieu ?
Pourtant, si chaque chrétien voulait faire l'effort de donner 1'euro à l'Association Œuvre Christique du Sacré-Cœur, (à raison de plus d'un milliard de "fidèles" dans le monde), Frère Elyôn aurait la possibilité de mener à bien sa Mission au moins 100 fois !
Et je ne vous parle pas de certains qui se disent chrétiens et possèdent cette somme à eux seuls !!!
Et vous, vous préférez converser dans vos salons sur la légitimité de ce Saint homme, alors que "le Fils de l'homme n'avait pas où reposer sa tête" lorsqu'Il était sur terre, IL S'EST FAIT PAUVRE et a subit d'atroces douleurs pour nous. C'est un scandale !
Ne savez-vous pas reconnaître l'Esprit de Dieu lorsqu'Il est à l'Œuvre ?
Allez-vous continuer de vous laisser aveugler par l'esprit de Satan, ou allez-vous prendre au sérieux les avertissements du Seigneur?
Allez-vous mépriser cette grâce qui vous est offerte, au-travers de l'Envoyé de Dieu, une fois de plus ???

Je finirai sur une parole de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, dans Saint Matthieu 11,16-19 : "A qui comparerai-je cette génération ? Elle ressemble à des enfants assis dans des places publiques, et qui, s’adressant à d’autres enfants, disent : Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé; nous avons chanté des complaintes, et vous ne vous êtes pas lamentés. Car Jean est venu, ne mangeant ni ne buvant, et ils disent: Il a un démon. Le Fils de l’homme est venu, mangeant et buvant, et ils disent : C’est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie. Mais la sagesse a été justifiée par ses œuvres."

Une dernière chose, entre autres, Frère Elyôn verse des larmes lorsqu'il prie la Sainte Passion de Notre Seigneur (comme le Padre Pio) et sachez que c'est sur nous qu'il pleure ! Je vous invite à regarder la vidéo "La Sainte Passion en Prière", afin que vous constatiez que Frère Elyôn prie avec son cœur et qu'il ne fait pas semblant, comme certains qui se disent "catholiques" !

Voici le lien direct des vidéos : http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/page8-les-videos-de-f.e.html

Voici la Page d'Accueil du Site Sacré que je vous conseille très vivement de visiter, avec grande attention, car LA SUPRÊME VÉRITÉ qui en émane dépasse, et de loin, toutes les fausses révélations que vous avez pu apprendre jusqu'à présent, de la part des gens peux scrupuleux qui nous gouvernent !

http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/

Que l'Esprit-Saint agisse en vous, afin que vos esprits ne restent plus enténébrés.
AMOR PAX LUX VERITAS

lily 19/04/2015 16:01

Je connais personnellement Frère Elyôn. Il est religieux catholique et Ermite : "Petit Frère du Sacré-cœur de Jésus", mais aussi Apôtre et Prophète du Sacré-cœur, Envoyé de Dieu en cette fin d'un temps afin de replacer le train de la politique et de la religion sur ses rails. Il a écrit sept Ouvrages, par la Volonté de Dieu et la Grâce de l'Esprit Saint, afin que soit remise chaque chose à leur place, pour la seule gloire de Dieu et le salut des âmes, et il propose de les lire gratuitement sur son site perso. Bien sûr vous y trouverez de nombreuses prophéties, dont notamment la chute imminente de la maudite république et l'arrivée du Grand Monarque, ainsi que du Saint Pontife. Voici le lien de ce Site Sacré et Véridique :
http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/
Tout est expliqué clairement, notamment sur les dérives de l'Église, les mensonges odieux de nos gouvernants, y compris des scientifiques. Alors que Dieu vous éclaire dans cette lecture riche en Révélations.

de vergnies 09/03/2015 19:10

Merci pour cet article .

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :