Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Mercredi 3 février 2010 3 03 /02 /Fév /2010 19:51

Voir les 0 commentaires

DE DROITE OU DE GAUCHE ? UN TEST POUR VOUS SITUER SUR L'ÉCHIQUIER POLITIQUE

 


par Christian Michel

 

          Depuis que les députés des États généraux se séparèrent le 28 août 1789 en deux blocs, la noblesse et le clergé allant s'asseoir à la droite du siège royal et les représentants du tiers-état à sa gauche, il est habituel d'utiliser cette distinction droite/gauche dans la vie politique. La droite représenterait l'autorité et le conservatisme; la gauche incarnerait le progrès et la transformation de la société. Ainsi on a pu dire qu'être de droite, c'est avoir peur pour ce qui existe, peur que l'ordre établi, même s'il n'est pas parfait, ne soit détruit par de dangereuses expérimentations sociales; être de gauche, c'est avoir peur de ce qui existe, tout changement paraissant préférable aux conditions actuelles.

 

          Ces appellations de « droite » et de « gauche » ont été reprises dans de nombreux pays. On parle de Left, voire de New Left, dans le monde anglo-saxon. En Russie, très logiquement, le champion de la droite est le Parti Communiste, puisqu'il s'oppose aux réformes, alors que l'étiquette de gauche est attribuée aux mouvements qui réclament le changement social, c'est-à-dire, aujourd'hui, aux tenants d'une économie capitaliste.

          Bien sûr, la gauche en appelle à d'autres valeurs que le « changement », elle prétend promouvoir l'égalité, la « justice sociale », mais l'application de ces valeurs conduit à de singulières ambiguïtés. Par exemple, le protectionnisme, dont la gauche se fait volontiers l'apôtre, finit facilement par se confondre avec le nationalisme, qui est une exigence de la droite. À l'autre bout du spectre, la paysannerie affirme volontiers son attachement à la terre et aux traditions familiales, qui sont bien des valeurs de droite, mais elle n'hésite pas à manifester avec la plus grande violence pour obtenir des subventions étatiques, dans la plus pure logique socialiste.

          Alors en quoi la distinction traditionnelle entre valeurs de gauche et valeurs de droite peut-elle encore nous servir? N'y aurait-il pas une autre frontière à tracer, plus révélatrice, plus conforme à la réalité présente, alors que les nouvelles technologies de l'information et la globalisation des marchés bouleversent les relations sociales? Par exemple, le vrai clivage ne serait-il pas entre ceux qui croient à la vie morale, et ceux qui pensent, au contraire, que le bien s'obtient par l'intervention de la puissance publique, et un bien encore plus grand par une intervention de l'État encore plus violente, un processus qui est justement la négation de toute morale?

          Le petit test suivant vous permettra de vous situer dans ce débat.

 


Chaque fois que vous êtes d'accord avec l'une des propositions suivantes, encerclez les lettres C ou E. Si vous êtes opposé à la proposition, encerclez la lettre N. N'inscrivez rien si vous n'avez pas d'opinion.


Libertés civiles


 
Obliger quelqu'un à une activité qu'il ne veut pas faire n'est qu'une forme de servage. Les « services » militaire ou civil devraient être volontaires.
C ... N

Les adultes devraient pouvoir lire et visionner tout ce qui leur plaît, selon leur morale, sans aucune censure, que ces ouvrages soient conformes ou pas aux opinions couramment admises sur la religion, les races, la politique ou la sexualité.
C ... N

Chacun devrait avoir le droit de créer sa radio ou sa télévision, associative ou commerciale, sans devoir demander aucune licence.
C ... N

La drogue tue. Mais beaucoup d'autres activités humaines aussi. Ce n'est pas en rendant clandestine la circulation de drogue qu'on en limite la nocivité. Chaque adulte, à qui on donne le droit de décider par son vote du sort des autres, devrait être considéré assez mûr pour décider de son sort propre. Chaque adulte devrait donc être libre de produire, vendre ou consommer ce qu'il veut, tabac, alcool et toutes les autres drogues.
C ... N

Chacun devrait avoir le droit de s'installer et de travailler, sans formalité, dans le pays où il trouve un emploi.
C ... N

Le mariage est une des décisions les plus privées que nous puissions prendre. Pour quelle raison serait-elle donc soumise au législateur? Les marié(e)s (hommes, femmes, polyandres ou polygames) devraient décider entre eux ou entre elles quelle forme donner à leur union, à l'éducation de leurs enfants, à la disposition de leurs biens pendant et après le mariage, et ce contrat devrait être leur seule loi.
C ... N

Les adultes devraient pouvoir décider librement de leur nom et prénoms, ainsi que de ceux de leurs enfants – qui les revendiqueront ou pas quand ils en auront l'âge.
C ... N

Un objet, même le plus précieux objet d'art, appartient à celui qui l'a réalisé et ensuite à ceux qui l'ont acheté ou reçu en don. Par quelle vue de l'esprit, les prétendus gardiens du « patrimoine national », qui n'ont pas fabriqué cet objet et ne l'ont pas acheté ni reçu en don, pourraient-ils en exiger la possession ou en interdire l'exportation? Refusons le national-collectivisme.
C ... N

La justice partout est rendue au nom de la société (« Au nom du Peuple français, québécois... »), les victimes sont exclues de son exercice. Cet escamotage permet aux hommes de l'État d'inventer des crimes, alors qu'on ne peut identifier aucune victime réelle: « ennemi du peuple », « complot contre l'État »... On jette en prison des auteurs d'« abus de biens sociaux » qui n'ont lésé aucun actionnaire, des producteurs de drogues qui vendent à des consommateurs consentants... Supprimons l'institution du ministère public. Refusons l'idée qu'il puisse y avoir des crimes et délits sans victime.
C ... N

Tous ceux qui ont dépassé l'âge d'avoir un tuteur devraient décider seuls de boucler ou pas leur ceinture de sécurité dans leur automobile.
C ... N
 

Libertés économiques

 

Chacun devrait pouvoir travailler le jour, la nuit, le dimanche, si elle/il y consent.
E ... N

La Constitution proclame que tous les citoyens sont égaux devant la loi. La puissance publique ne devrait donc pas faire des lois privilégiant ou défavorisant une classe de citoyens par rapport à d'autres (« aides » aux agriculteurs, à certaines industries, personnel à statut, quotas réservés aux jeunes, aux femmes, etc.)
E ... N

Il n'existe pas plus de « profit exagéré » que de perte exagérée. Chacun a le droit de gagner autant qu'il peut – tant qu'il ne vole personne –, de conserver cet argent, d'en faire don de son vivant ou à sa mort, et il a aussi le droit de le perdre, sans protectionnisme ni subventions de l'État.
E ... N

Si les parties sont d'accord sur un certain prix pour acheter ou louer un produit, un immeuble, un service, un travail, la puissance publique n'est pas mieux placée qu'elles pour leur dicter un autre prix ou interdire la transaction.
E ... N

Chacun devrait avoir le droit de construire, modifier, détruire sa maison, sans autre restriction que les accords qu'il aurait pu passerait avec ses voisins.
E ... N

Chacun devrait avoir le droit d'acheter les produits et les services qu'il/elle désire (surtout s'ils viennent des pays les plus pauvres qui ont le plus besoin de vendre aux consommateurs les plus riches). Envoyons tous les douaniers à l'école apprendre un métier utile!
E ... N

L'injustice de l'héritage n'est pas dans le don (en quoi serait-il injuste de donner son bien?), mais dans le fait que le donateur, selon le Code civil, n'a pas le choix du bénéficiaire; les enfants reçoivent obligatoirement les biens du défunt. D'accord avec les socialistes, supprimons l'héritage. Faisons place au don: qu'une personne ait le droit de donner son bien à qui elle veut, de son vivant ou à sa mort, à un amant, une institution charitable, un musée, ou, pourquoi pas, à ses enfants.
E ... N

Le vol consiste à prendre à autrui ce qui lui appartient. Le crime est encore plus grave s'il est commis par une bande armée. Que les mafieux portent un uniforme ne change pas la nature de l'agression. Tout impôt est un acte de criminalité organisée.
E ... N

La « justice sociale » est réalisée lorsque la distribution des richesses se confond avec leur production, c'est-à-dire dans une société qui ne connaît pas le vol ni l'impôt. Par rapport à l'immense fortune d'un Bill Gates ou d'une Madonna, il n'existe que deux catégories de gens: ceux qui n'achètent pas les logiciels de Microsoft ou les disques de la chanteuse ne peuvent pas se dire lésés, ils n'ont rien payé. Et ceux qui, au contraire, achètent ces produits ne peuvent pas se plaindre d'une fortune qu'ils ont contribuée à édifier. Si personne n'est lésé, où est donc l'injustice?
E ... N

La bureaucratie croît sans cesse. Le seul frein à cette prolifération cancéreuse est l'assèchement des ressources de l'État. Ceux qui pratiquent l'évasion fiscale et l'économie souterraine sont les vrais bienfaiteurs du pays en privant la bureaucratie des moyens de mettre en place de nouvelles réglementations arbitraires et vexatoires et d'appliquer efficacement celles qui existent.
E ... N
 

Question de rattrapage (si vous avez décidément répondu trop souvent N aux questions ci-dessus):

 

La réalité est qu'il n'existe pas de conflit entre la droite et la gauche. Car dans un vrai régime de liberté, tous ceux qui souhaitent vivre selon les valeurs de la gauche ont pleinement le droit de le faire. Ils ont le droit de renoncer à leur héritage, de mettre en commun les moyens de production qu'ils possèdent, de verser leur salaire au Parti, (à charge pour celui-ci de distribuer ces sommes aux déshérités de la société et de subventionner les entreprises « créatrices d'emploi » et les activités culturelles favorites des dirigeants...).

De même, dans ce véritable régime de liberté, ceux qui croient aux valeurs de la droite, ont l'entière liberté de s'y tenir, de travailler dur, d'épargner, d'élever leurs enfants dans la tradition familiale et nationale, de ne rien lire ni visionner qui soit contraire aux bonnes moeurs, de ne pas employer de travailleur immigré...

La question est pourquoi les uns cherchent-ils à imposer aux autres leur style de vie, c'est-à-dire pourquoi y a-t-il de la politique? Pourquoi les socialistes ne sont-ils pas socialistes entre eux? Et, de même, pourquoi les conservateurs ne laissent-ils pas ceux qui le souhaitent adopter d'autres valeurs? Le conflit n'est jamais entre la droite et la gauche, il est entre la liberté et la violence.

Nos ancêtres se sont battus pour obtenir la séparation de l'Église et de l'État, et avec raison. La croyance religieuse est une manifestation de pure subjectivité, elle ne saurait donc légitimer une contrainte sur autrui. Mais la politique aussi est une affaire d'opinion, et on ne voit pas quelle raison objective nous permettrait d'imposer nos choix politiques à ceux qui ne les partagent pas, que ce soit par le vote ou par n'importe quel autre moyen.

Séparons donc la politique de l'État, comme nous avons séparé l'Église de l'État. Arrêtons de vouloir forcer autrui à vivre comme nous.

 

Encerclez à la fois E et C si vous êtes d'accord avec la proposition.

E …C
 
TOTALISEZ LE NOMBRE DE LETTRES QUE VOUS AVEZ ENCERCLÉES, C, N OU E.

 

Total de C Total de N Total de E
________ ________ ________


• Comptez 10 points par lettre C que vous avez encerlée, et 0 si vous avez encerlé N. Portez votre score en ordonnée sur la partie gauche de l'échiquier. Depuis ce point, tracez dans l'échiquier une ligne horizontale.

• Comptez ensuite 10 points par lettre E que vous avez encerlée, et 0 si vous avez encerlé N. Portez votre score en abscisse au bas de l'échiquier. Depuis ce point, tracez dans l'échiquier une ligne verticale.


• Votre position dans l'échiquier politique est au croisement des deux lignes que vous avez tracées.

  (Votre total peut être supérieur à 100, grâce à la question subsidiaire. En ce cas, félicitations!)

 


Diagramme de Nolan

 

  De Wikiberal.

Diagramme de Nolan


Le diagramme de Nolan est un échiquier politique qui permet de se représenter sur une échelle du positionnement de partis ou mouvements politiques. Il a été élaboré par le libertarien David Nolan.

Ce diagramme montre les « libertés économiques » (comme le niveau des impôts, le marché libre et la libre entreprise) sur l'axe des abscisses, et les « libertés individuelles » (liberté de circulation, laïcité, libre possession de son corps qui regroupe la légalisation des drogues, l'avortement, l'euthanasie,...) sur l'axe des ordonnées.

Ceci place l'aile gauche en haut à gauche de ce diagramme, l'aile droite en bas à droite, les libertariens en haut à droite, et en bas à gauche les totalitaristes (d'extrême-gauche comme d'extrême droite). Ces derniers furent regroupés par Nolan sous l'appellation de populistes pour leur tendance à s'appuyer sur le « petit peuple », toutefois cela ne recoupe pas l'usage récent du terme populiste pour désigner des programmes économiquement très libéraux. L'axe droite/gauche est donc représenté par une diagonale traversant le diagramme du coin supérieur gauche au coin inférieur droit.

Il faut noter que Friedrich Hayek dans son "Postscript" de La Constitution de la liberté décrit l'esquisse d'un schéma qui pourrait préfigurer le diagramme de Nolan : « si nous voulons faire un schéma, il serait plus approprié de disposer [conservateurs, socialistes et libéraux] en triangle, les conservateurs occupant l'un des angles, les socialistes tirant vers un second et les libéraux vers un troisième. » [1]

  1. Friedrich Hayek, La constitution de la liberté, Paris, Litec, 1994, p.395
Ecrire un commentaire - Communauté : La Cyber-résistance - Publié dans : Le WEB Résistant - Par Cyber-résistant
Retour à l'accueil

Profil

  • Cyber-résistant
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :

 

Overblog

Fils...

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés