Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Mardi 24 mai 2011 2 24 /05 /Mai /2011 00:13

Voir les 0 commentaires

L'islam le cavalier de l'apocalypse Mort

Image

1 Je regardai, quand l'agneau ouvrit un des sept sceaux, et j'entendis l'un des quatre êtres vivants qui disait comme d'une voix de tonnerre : Viens. 2 Je regardai, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc ; une couronne lui fut donnée, et il partit en vainqueur et pour vaincre.

 

L'arc insigne du croissant de lune (emblème de l'islam), le cheval est de couleur blanche, symbole de pureté, représentation de la fausse innocence,  sa couronne figure de l’Antéchrist, le faux Dieu, il apportera la discorde son activité sera la guerre de conquête (Jihad).

Ce cavalier utilisera un faux symbole de paix... la fausse religion.


MAHOMETISME

Suprémacisme islamique


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/65/Muslim_world.png

  

«   Depuis plus de cinq cents ans, [...] les règles et les théories d'un vieux cheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la Constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu'il apprend à l'école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu'à ses pensées les plus intimes. L'Islam, cette théologie absurde d'un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies. » Mustapha Kémal Atatürk  

                                                                 

Soumission




L'expansion du ‘cyberjihad’

Le djihad sur internet : ansaar.info

Hollande-Film-Geert Wilders-Tension

«Je n’ai aucun espoir en l’islam : quand une idée est corrompue, on ne peut la réformer.»

LA TAQQIYA

Le programme des musulmans : détruire l'Occident

Les versets sataniques

L’Algérie ou le terrorisme opportuniste

Assassinat de Van Gogh

Un phénomène inquiétant en progression : les viols collectifs des femmes occidentales par des musulmans

Un appel aux Musulmans du monde

Le mythe de l'andalousie musulmane

Le mythe de l'âge d'or scientifique de l'Islam

Averroès et l’Occident : un mensonge persistant

Les miracles scientifiques du coran I

Mahomet exposé en homosexuel en Hollande

Islam et homosexualité

Kosovo: l'amputation de la Serbie et l'annexion d'une province serbe se finalise

La Serbie ne veut pas se séparer du Kosovo

Nationalisme arabe et islamisme, les deux faces d’une même médaille

Statistiques exclusives. Quels musulmans sommes-nous ?

L’islamisme à la conquête du monde (ou c’est quoi les frères musulmans ?)
  

Islam et/ou Islamisme ?

L’ "Islamophobie" est ad hominem. 

L'islam n'est pas une religion : c'est une idéologie.

Le fascisme vert

Apostasie dans l'islam

Jeûne du Ramadan: l’hypocrisie couronnée

L'islamisation rampante de l'europe

Islamisation de la France #1

Islamisation de la France #2

Le chaînon le plus faible

Comment mettre fin à "l’anti-islamisme" ?

Des femmes contre l’islam

De l'excision et de la traite des blanches en Arabie Saoudite

Esclavage sexuel dans le golfe et pétition pour le respect des droits de la femme "immigrée" dans le golfe

Mondiale: 3 millions de femmes sont excisées chaque année selon l'ONU
  

La Grande-Bretagne déclare la guerre à l’excision
  

Iran, islam et totalitarisme

L’islam et le statut de la femme

Le dialogue Euro-Arabe et la naissance d'Eurabia

Le dialogue Euro-Arabe et la naissance d'Eurabia (suite)

Le principal projet islamique contemporain

Les faux miracles scientifiques du coran

Le Coran et la science : Les prétendues vérités scientifiques du Coran.

LA PEAU DE CHAGRIN PALESTINIENNE, aux origines du conflit

Non au second État « palestinien »

Le Mythe "palestinien"
  

Intoxication et messianisme islamique

MAHOMETISME

MAHOMETISME #1

Le Ramadan du Cochon Hallal

Plus jamais ou toujours davantage?

Le devoir de précaution: discréditer l’Islam

Emeutes musulmanes en Hollande

Nous sommes en guerre contre l’islam

Entrisme en politique , le Baron de Eurabia: Nazir Ahmed

Les Docteurs terroristes - diagnose - Métastase

« Solidays action sida » piraté par des islamistes turcs

Appel au jihad à la télé canadienne

Après Farfour, le "Mickey" de la chaîne Al-Aqsa, voici la Maya l'Abeille du Hamas

Islamization By Sexual Assault

Des mahométans violent des enfants en temps de guerre, coïncidence ?

AL-QA'IDA VAINCRA

L'Europe deviendra finalement un continent musulman selon un religieux en Iran

Stop à l'Islamisation de l'Europe (SIOE) organise une manifestation à Marseille samedi, le 8 décembre 2007

La manifestation du 8 décembre est un succès !

Le pèlerinage de La Mecque commence aujourd’hui

Les musulmans célèbrent l'Aïd el-Kébir

L’Islam, l’Europe chrétienne et l’héritage grec

60% des Afghans apprécient la présence d’étrangers (l’OTAN) sur leur sol

Le principal blog anti-islamiste allemand hésite devant les menaces de violence

Nos amis du Djihad palestinien

Les coulisses du rapport de la NIE

Nouvelle caricature

Victoire en Irak

Arafat était derrière les attentats de Munich
 
http://extremecentre.org/wp-content/uploads/2007/09/islamic-rage-boy-head-only.jpg

Islamisme

L'islamisme est un courant de pensée musulman, essentiellement politique, apparu au XXe siècle. L'usage du terme depuis sa réapparition dans la langue française à la fin des années 1970 a beaucoup évolué1,2. Il peut s'agir, par exemple, du « choix conscient de la doctrine musulmane comme guide pour l’action politique »3 - dans une acception que ne récusent pas certains islamistes - , ou encore, selon d'autres, une « idéologie manipulant l'islam en vue d'un projet politique : transformer le système politique et social d'un Etat en faisant de la charia, dont l'interprétation univoque est imposée à l'ensemble de la société, l'unique source du droit »4. C'est ainsi un terme d'usage controversé.

Étymologie

Le mot islamisme dérive du mot « islam » et du suffixe « -isme » et qualifie donc « la doctrine de l'islam ». Le sens politique est plus récent.

Origine

Le terme « islamisme » est de création française et l'usage de ce mot est attesté en français depuis le XVIIIe siècle, où Voltaire utilise le terme pour remplacer « mahométisme » pour signifier « religion des musulmans ». On trouvera le mot dans cet usage - synonyme de l'actuel mot « islam » - jusqu'à l'époque de la Première Guerre mondiale2. Cet usage, qui se développa au cours du XIXe siècle5, commença à être concurrencé par le terme « islam » au tout début du XXe siècle, lorsque le développement des études occidentales de l'islam fit la promotion du terme que les musulmans utilisaient eux-mêmes. Le terme « islamisme » avait ainsi complètement disparu de l' Encyclopædia of Islam entamée en 1913 et finalisée en 19382.

Le terme est réapparu en France dans la fin des années 1970 pour répondre à la nécessité de définir les nouveaux courants posant une interprétation politique et idéologique de l'Islam et répondre à celle de les différencier de l'Islam en tant que foi2.

La réalité recouverte par l'ancien usage du terme n'a donc plus aucun rapport avec son usage actuel.

Définition

Pour l'acception actuelle du mot, Bruno Étienne propose la définition suivante : « L'islamisme est [...] l’utilisation politique de l’islam par les acteurs d’une protestation antimoderne perçue comme portant atteinte à leur identité à la fois nationale et religieuse6. »

Histoire

Article détaillé : Histoire de l'islamisme.

À la base de l'islamisme d'aujourd'hui,7 on trouve des courants de pensées du XIXe siècle tels que le fondamentalisme musulman (en particulier le wahhabisme) et le réformisme musulman. Ces courants sont nés suite aux questionnements que posent la confrontation à la modernité occidentale et sa domination. Les historiens considèrent également que l'islamisme est né en grande partie du "choc colonial". Après avoir produit plus d'un millénaire d'empires (califats, empire ottoman, empire safavide, empire moghol), le monde musulman se retrouve en quelques décennies (seconde moitié du XIXe siècle) dépecé et en grande partie placé sous la tutelle des puissances coloniales européennes. Les premiers penseurs de l'islamisme (al-Banna, al-Afghani...) attribuaient cette déchéance à la perte de "valeurs" musulmanes, qui auraient affaibli l'oumma. On peut lire à ce sujet Pierre-Jean Luizard (sous la direction de) "Le choc colonial et l'islam".

Certains analystes8 considèrent que les Frères musulmans, groupe fondé par Hassan el Banna en 1928, seraient à l'origine de l'islamisme. Cette confrérie est le premier mouvement à entrer sur la scène politique pour réclamer l'application de la charia, la loi islamique, dans un premier temps en opposition à l'occupation britannique en Égypte.

Au début des années 1960, Sayyid Qutb, théoricien des Frères musulmans, introduit les notions de rupture par rapport à la société impie et de reconquête. C'est dans ces écrits que certains groupes islamistes trouvent la justification théorique de l'usage de la violence pour islamiser les sociétés moyen-orientales.

À partir de la fin des années 1960, s'accumulent des faits historiques, idéologiques, économiques et sociaux qui peuvent expliquer le développement de l'islamisme :

Les décennies suivantes sont marquées, dans l'actualité, par des actes terroristes spectaculaires et bien relayés par les médias. Il ne faut cependant pas oublier qu'ils sont l'œuvre de groupes minoritaires, souvent condamnés par des mouvements islamistes dits « modérés ».

Mouvances islamistes

Article détaillé : Islamisation.

Le projet politique islamiste repose sur le choix et l'interprétation des textes qui constituent la charia (le Coran et la sunna, la jurisprudence). Il existe diverses manières d'interpréter les textes, ce qui explique en partie l'existence de plusieurs courants islamistes dont les discours divergent.

Islamisme et traditionalisme 

Le traditionalisme dépasse largement l'islamisme, c'est un discours lié à la tradition, pas forcément à la tradition musulmane. Il renvoie à tout ce qui est conservateur, nostalgique du passé. Ce dernier concept puise souvent dans la religion, où se trouvent des éléments sur la moralité des mœurs. Le traditionalisme musulman est ainsi plutôt un islamisme.

« Islamisme » et « fondamentalisme »

Le « fondamentalisme » participe largement à la démarche islamiste en cherchant à effectuer un retour aux fondements de la religion, et à la période des quatre premiers califes.

Le terme « fondamentalisme » était utilisé dans le monde anglophone avant de l'être par emprunt dans le monde francophone. Mais dans ce dernier, dès la fin des années 1970, reviendra à l'usage du terme « islamisme », libéré de son usage ancien, pour désigner les nouveaux mouvements d'une part à cause de ses origines prestigieuses - Voltaire - et d'autre part du fait de la trop grande spécificité du terme « intégrisme » dans un contexte catholique. Le terme français, dans sa nouvelle acception, apparaitra à son tour dans le monde anglophone à partir du milieu des années 1980 pour devenir progressivement un synonyme de « fondamentalisme »2.

Ces usages seront débattus tant par les chercheurs français que leurs homologues anglophones - particulièrement américains - . En France, dans les années 1990, on verra l'émergence des termes « postislamisme » - sous la plume d'Olivier Roy - et « néofondamentalisme », courant dont les tenants se consacreraient désormais à une islamisation de la société à la suite de l'échec des courants islamistes à s'emparer du pouvoir2.

Bernard Lewis rejette le terme fondamentalisme qu'il juge imprécis et fallacieux. Il précise la différence entre fondamentalistes et musulmans : les fondamentalistes souhaitent rétablir la charia et un État islamique, ils dénoncent l'adoption de « lois infidèles » ainsi que la modernisation sociale et culturelle de la société9.

Conservateurs et réformistes

Selon le Monde Diplomatique, les islamistes eux-mêmes se divisent en deux catégories10 : les « conservateurs » et les « évolutionnistes ».

Fondements de l'islamisme

Ébauche des principes de l'islamisme

Les principaux points défendus par certains islamistes sont l'instauration de la charia (jurisprudence islamique), l'unité du monde musulman et, en particulier, le retour au califat par le mérite, ainsi que l'élimination de toute ingérence non-musulmane (principalement occidentale)11.

Critiques

Le terme islamisme est critiqué. D'abord les personnes désignées comme islamistes (par exemple Abbassi Madani et Mohammad Hussein Fadlallah) soutiennent que l'islam et l'islamisme sont une même chose et que le terme qui les définit le mieux est musulman2.

À l'instar de quelques auteurs et de quelques polémistes, dans son ouvrage Soufi ou mufti ? Quel avenir pour l'islam12, l'islamologue française Anne-Marie Delcambre estime, quant à elle, que « islamisme » et « islam » désignent une réalité indistincte, posant que la nouvelle acception du terme « islamisme » - l'acception politique - puiserait sa source dans l'affirmation du juriste égyptien, Muhammad Sa'id al-'Ashmawi, qui avait déclaré que « Dieu voulait que l'islam fût une religion, mais les hommes ont voulu en faire une politique »13. Elle voit ainsi dans l'islam et l'islamisme une forme de continuité, une réalité inchangée, proposant une vision à laquelle s'oppose son préfacier américain, le journaliste Daniel Pipes qui argue, lui, que l'islamisme est une « manifestation spécifique, moderne et extrémiste de l'islam » s'inscrivant dans une réalité évolutive14.

Exemples d'entités islamistes

Annexes

Sur les autres projets Wikimédia :

Articles connexes

Bibliographie

  • François Burgat,
    • L'Islamisme au Maghreb,éd. Payot, coll. Petite Bibliothèque', 1995
    • L'islamisme en face, éd. La Découverte, 1995, 2002
    • L'Islamisme à l'heure d'Al Qaida, éd. La Découverte, 2005, (voir le plan et la conclusion)
  • Michael Bonner, Le Jihad, Origines, Combats, interprétations, éd. Téraèdre, 2005, recension en ligne
  • Bruno Étienne,
    • L'islamisme radical, éd. Hachette, 1987
    • L’islamisme comme idéologie et comme force politique, in Cités n° 14, éd. P.U.F., 2003, article en ligne
  • Olivier Roy,
    • L'échec de l'islam politique, éd. Seuil, 1992
    • Généalogie de l'islamisme, éd. Hachette, 1995
    • L'Islam mondialisé, éd. Seuil, 2002.
    • Le croissant et le chaos, éd. Hachette, 2007.
  • Mohammed Chérif Ferjani, Islamisme, laïcité et droits de l'Homme, éd. L'Harmattan, 1991
  • Gilles Kepel,
    • Jihad, expansion et déclin de l'Islamisme, éd. Gallimard, 2000
    • Fitna. Guerre au cœur de l’islam, éd. Gallimard, 2004
  • Nadia Khouri-Dagher, L’islam moderne. Des musulmans contre l’intégrisme, éd. Hugo & Cie, 2008
  • Brahim Labari, Islam, islamisme et le 11 septembre. Le grand imbroglio, Revue Esprit critique, Printemps 2003, Vol. 5, N°2, ISSN 1705-1045
  • Olfa Lamloum, Les femmes dans le discours islamiste, article dans Confluences Méditerranée n°27, 1998 article en ligne
  • Abderrahim Lamchichi,
    • Islam, islamisme et modernité, éd. L'Harmattan, 1994
    • L'Islamisme politique, éd. L'Harmattan, 2001
    • Géopolitique de l'islamisme, éd. L'Harmattan, 2001
  • Fouad Laroui, De l'islamisme,une réfutation personnelle du totalitarisme religieux, éd. Robert Laffont, 2008
  • Gabriel Martinez-Gros et Lucette Valensi, L'Islam en dissidence, genèse d'un affrontement, éd. Seuil, 2004, recension en ligne
  • Bernard Rougier, Le Jihad au quotidien, éd. P.U.F., 2004
  • Antoine Sfeir (dir.), Dictionnaire géopolitique de l’islamisme, éd. Bayard, 2009
  • Laurent Vinatier, L'Islamisme en Asie centrale : géopolitique et implantation des réseaux religieux radicaux dans les républiques d'Asie centrale, éd. Armand Colin/VUEF, 2002

Liens externes

Notes et références

  1. étant considéré jusqu'à cette époque comme un équivalent du mot« islam », cf. infra
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) Martin Kramer, « Coming to Terms: Fundamentalists or Islamists? [archive] », Middle East Quarterly, vol. 10, no  2, été 2003, pp. 65-78.
  3. Guazzone (Laura) ed. The Islamist Dilemma - The Political Role of Islamist Movements in the Contemporary Arab World, Ithaca Press, Reading, Royaume-Uni, 1995, 390 pages [1] [archive]
  4. Définition dans le glossaire du site de l'Académie de Lille, Les dossiers du Beffroi, dossier : Enseigner le nouvel ordre mondial : [2] [archive]
  5. par exemple chez Alexis de Tocqueville (1838) ou Ernest Renan (1883)
  6. L’islamisme comme idéologie et comme force politique, in Cités n° 14, éd. P.U.F., 2003, article en ligne [archive]
  7. pour des sources globales concernant ce paragraphe, on regardera avec profit les documentaires suivants : Au nom de l'Islam: Le ressentiment au nom de l'islam : le ressentiment [archive] et sa deuxième partie Au nom de l'Islam: Djihad ou démocratie [archive]
  8. Olivier Carré, Le nationalisme arabe
  9. (en) Islamic republic [archive], Bernard Lewis, New York Review of Books, 21 janvier 1998.
  10. (fr) Trois livres sur l’islamisme, Coran, politique et société, Archives — Décembre 1996 [archive]
  11. la liste des théoriciens défendant cette option se trouve dans la judéophobie des modernes, de Voltaire au Jihad International de Pierre-André Taguieff avec une bibliographie complète et de nombreux extraits de textes
  12. éd. Desclée de Brouwer, 2007
  13. Anne-Marie Delcambre, Soufi ou mufti ? Quel avenir pour l'islam, éd. Desclée de Brouwer, 2007, p. 141
  14. Daniel Pipes, Préface à A.-M. Delcambre, «Soufi ou mufti?», op. cit. préface en ligne [archive]
  15. (en) John Calvert, Islamism: A Documentary and Reference Guide, Greenwood Publishing Group, 2007, 280 p. (ISBN 0313338566) [lire en ligne [archive]], p. 8 
  16. Algérie, l'islamisme, l'État et le conflit armé [archive]
  17. Abderrahim Lamchichi, Géopolitique de l'islamisme, éd. L'Harmattan, 2001, p. 66 et suiv. extraits en ligne [archive]
  18. (en) Stephen E. Atkins, Encyclopedia of modern worldwide extremists and extremist groups, Greenwood Publishing Group, 2004, 404 p. (ISBN 0313324859) [lire en ligne [archive]], p. 157
  19. http://www.amsterdampost.nl/wp-content/uploads/2010/08/islam-socialism.jpg
Ecrire un commentaire - Communauté : La Cyber-résistance - Publié dans : Mahométisme - Par Cyber-résistant
Retour à l'accueil

Profil

  • Cyber-résistant
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :

 

Overblog

Fils...

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés