Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Contact

Profil

  • Cyber-résistant
  • Ni totalitarisme nazi,
 ni totalitarisme communiste,
 ni totalitarisme islamique
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Entête

http://www.wikio.fr

"Si vous entendez ce message, c'est que vous êtes la résistance."

International Civil Liberties

About

The International Civil Liberties Alliance is a project of the Center for Vigilant Freedom Inc.  We are an international network of groups and individuals from diverse backgrounds, nationalities and cultures who strive to defend civil liberties, freedom of expression and constitutional democracy.

We aim to promote the secular rule of law, which we believe to be the basis of harmony and mutual respect between individuals and groups in the increasingly globalised world, and to draw attention to efforts to subvert it.  We believe in equality before the law, equality between men and women, and the rights of the individual and are open to participation by all people who respect these principles.

We believe that freedom of speech is the essential prerequisite for free and just societies, secular law, and the rights of the individual.

We are committed to building and participating in coalitions in all parts of the world to effect significant progress in protecting rights of the individual which are sadly being eroded in many countries including those in the West.


Rejoindre le forum

 

The Center for Vigilant Freedom

18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 01:53
Amis et soutiens de tous ceux qui, d'où qu'ils viennent, militent sincèrement pour la République, nous avons appris récemment la création d'une nouvelle association républicaine, appelé "Le Cercle Aristote", auquel nous souhaitons évidemment pleine réussite. Nous vous en offrons ci-dessous une courte présentation, ainsi que les contacts :

L'objectif de cette "association de formation politique républicaine" est "de donner une culture politique réelle à des citoyens ou à des militants. Pour ce faire l'association organisera des conférences deux fois par semaine plus des rencontres avec différents intervenants (universitaires, militants, associatifs). Il a pour but d'être une passerelle entre les différents mouvements patriotes, républicains, souverainistes. Sans exclusive, nous espérons pouvoir former des militants et des cadres ainsi que des citoyens suivant le vœux de Bernanos, 'il faut refaire des hommes libres'. Nous entendons par le contact avec les textes promouvoir les idées de nation, de souveraineté, de laïcité, et également tenter autant que faire se puisse de dégager une mémoire française pour éviter de voir au sein des républicains authentiques réapparaître de vieux clivage aujourd'hui dénué de fondements."

A partir de septembre, le Cercle Aristote organise à Paris (centre Saint-Paul) des conférences, chaque lundi et jeudi soir. (
voir l'affiche)





Contact : Mr Pierre Yves Rougeyron
06 17 69 32 93
rougeyron.pierresyves@neuf.fr

L’INTERVIEW DE LA SEMAINE

Pierre-Yves Rougeyron, président du cercle Aristote

vendredi 5 mars 2010, par Brigitte Bré Bayle


Riposte Laïque : Peux-tu présenter le cercle Aristote, dont tu es le président ?

Pierre-Yves Rougeyron : Le Cercle Aristote a été créé en octobre 2008 avec pour vocation de vulgariser la culture politique à l’usage des "jeunes". Nous sommes partis du constat avec quelques amis qu’il fallait non pas évangéliser politiquement - ce qui n’a plus aucun sens - mais tenter de redonner à quelques uns une réflexion sur le bien commun.

Nous avons donc donné des cours d’histoire des idées et des conférences avec des intellectuels. Nous essayons de refaire un peu de lien social et d’unir des gens en dehors des anathèmes, des flics de la pensée et des tenanciers de fiche de police. Je ne sais pas si les Français s’en rendent compte, mais moi qui ait connu d’autres cultures, cela me frappe à quel point les Français sont politiques mais surtout à quel point il y a en France une atmosphère de guerre civile de basse intensité. Il y a des haines farouches sur des mots, des gestes ou des pensées que tel ou tel aurait. Pour ma part, je crois aux bienfaits du débat. Le débat public est mort, donc il doit repartir de la base.

Nous cherchions une ambiance de France Libre face au totalitarisme rampant de la pensée unique. Pour préciser, je vous dirais que la liberté d’exister, de penser et de parler, elle est d’abord pour celui qui ne pense pas comme nous, sinon elle n’a pas de sens. Diviser le peuple comme la gauche post-socialiste le fait au nom de la correction et de la rectitude post-républicaine (la droite d’argent c’est son rôle historique donc elle est fidèle à elle-même) me dégoûte. Nous essayons par la culture de faire se parler les gens à travers ce qui nous divise. Péguy n’écrivait-il pas : "Ce qui élève unit".

Riposte Laïque : Quel milieu social et professionnel se retrouve au sein du cercle Aristote ?

Pierre-Yves Rougeyron : C’est le plus intéressant, en dehors de nos conférenciers bien sûr. Notre équipe est composée, comme notre public, autant profesionnellement que socialement, d’un panel large et varié tout à fait sgnificatif de la France qui s’engage. Nous sommes composés d’étudiants et d’actifs issus de diverses sensibilités syndicales et politiques mais toujours avec cet attachement au bien commun de la Frace c’est-à-dire la "res-publica". Le moins que l’on puisse dire c’est que le public est plus qu’ouvert : avocats, chefs d’entreprise, étudiants, artisans, chômeurs, retraités. En un mot du bac pro au normalien et du RMI à l’ISF. Où tous ces gens peuvent-ils se croiser et surtout se parler en France aujourd’hui ?

Riposte Laïque : Avez-vous d’autres activités que les conférences que vous organisez régulièrement ?

Pierre-Yves Rougeyron : Nous organisons en moyenne un conférence et signature d’ouvrage par semaine. Nous en donnons parfois sur invitation. Nous préparons l’édition d’un ouvrage sur l’idée de Nation au XXIe siècle qui sortira cette année avec une quarantaine de contributions. Nous espérons reprendre le cycle de cours prochainement.

Riposte Laïque : Pourquoi organiser les conférences du cercle Aristote au "Local", en sachant que ce lieu est souvent amalgamé au nom de Serge Ayoub, et au milieu skin parisien ? Ne craignez-vous pas pour la respectabilité de votre association ?

Pierre-Yves Rougeyron : Je répondrais en trois points. L’association qui gère le Local dans lequel M. Ayoub est bénévole nous invite. Un lieu monté par des jeunes pour des jeunes nous n’allions pas refuser.

Par ailleurs, Serge est un ami et je ne déjugerai jamais l’un des miens. C’est un homme brillant, il n’a pas volé sa maîtrise d’histoire et il écrit très bien (je vous renvoie à ses ouvrages). De plus, mon père étant radical-socialiste, il m’a appris qu’un homme change et je refuse de juger un homme via des sobriquets qu’on lui donnait quand il avait 19 ans. Il en a aujourd’hui 45. Je me permets d’interroger vos lecteurs si à l’école on les appelait Mickey, grande oreilles ou calculette, est-ce qu’on les appelle encore Mickey ou grandes oreilles. S’il avait été proche d’Action directe (qui eux ont fait des crimes de sang) cela ne poserait AUCUN problème. Il n’a jamais été condamné pour racisme, ce qui est étrange pour quelqu’un d’aussi sulfureux vous ne trouvez pas ?

Il est issu des rangs d’un mouvement de jeunes de classe moyenne, proche du mouvement punk qui a marqué les années 80 (c’est à leur look que l’on doit Jean-Paul Gaultier), mouvement qui se voulait révolutionnaire dans un temps de gestion. Un mouvement dur et turbulent c’est vrai mais qui est fini et a disparu depuis longtemps (sans-culottes et chouans d’une société déjà post-industrielle, repue et rompue). J’avais 9 ans quand cette aventure a pris fin, j’en ai 23 aujourd’hui. Je refuse de m’ériger censeur avec près de 15 ans de rétrospective c’est trop commode. Je sais sans trahir sa pensée que pour lui il y a un clivage dans la société : les riches et les pauvres. Simpliste ? Beaucoup moins qu’il n’y paraît. Je peux penser différemment mais je le respecte comme je respecte les hommes qui se battent pour ce qu’ils croient.

Enfin, je suis profondément républicain, dans le vrai sens de ce mot et je renvoie les gens aux écrits du plus grand des nôtres, Regis Debray. La République c’est l’unité du corps politique sous la loi. Il n’y a pas de territoires perdus de la République, il n’y a pas de territoires perdus de la France. Je ne mets personne au ban qui ne s’y soit mis tout seul. Ils sont quelques soient leurs pensées des Français qui se battent et se débattent face au néant de la société actuelle. Je ne peux, en tant qu’homme, que comprendre sans pour autant toujours admettre leurs erreurs car elles sont commises avec honnêteté. ils ne forment pas un milieu unifié mais au contraire extraordinairement divers. Ils ouvrent leur porte à qui le veut à condition de venir dans un esprit de dialogue. Malraux disait que le gaullisme c’est le métro à 6 heures, c’est un peu cela. Ils sont fréquentables et j’estime être respectable. Les caricatures existent, j’en ai rencontré très peu, voir moins que dans d’autres milieux. La bêtise n’a pas de camp.

Riposte Laïque : Quels ont été vos invités, depuis que vous organisez ces conférences, et sur quels thèmes sont-ils intervenus ?

Pierre-Yves Rougeyron : Les thèmes sont très divers. Cela peut porter sur des auteurs comme Marx, Georges Orwell, Chesterton, Bainville, Arnaud Imatz ou Machiavel. Nous avions reçu Claude Rochet sur Machiavel ou Denis Collin théoricien autogestionnaire absolument brillant et fort sympathique sur Marx. Parfois des thèmes philosophiques comme la société de l’indisctinction par le groupe philosophique l’international, la souveraineté ou le sens de la mesure par Jean François Mattéi.

Nous abordons également des problèmes plus contemporains comme l’éducation (nous avons reçu Véronique Bouzou qui est une courageuse enseignante dont je vous conseille les ouvrages), le communautarisme (Julien Landfried un jeune homme brillant et lui aussi courageux), l’auto-ségrégation sociale vu par Michèle Tribalat, la stratégie (François Bernard-Huyghe), la criminalité par le jeune et très pertinent criminologue mais également philosophe David Mascré, l’Europe pour laquelle nous avions reçu Roland Hureaux (haut fonctionnaire et essayiste de grand talent), la braderie du patrimoine public (Jean Roux, commissaire aux comptes) et Véronique Hervouet sur la crise identitaire.

Nous insistons également sur la situation internationale avec des auteurs comme Pierre Hillard, Antoine Assaf sur le Proche-Orient (il est le philosophe attaché au commandement de la marine nationale), Louis Dalmas directeur de B.I (ex-Balkans Infos), Jean-Paul Gourévitch sur les problèmes de co-développement et Jean-Marie Vianney Ndagijimana ancien ministre des affaires étrangères rwandais sur les tragiques évènements du Rwanda. Nous avons également fait un cycle de 6 conférences à ce jour sur la Russie avec mon camarade Romain et le Père Alexandre Signakov représentant en France de l’Eglise orthodoxe de Moscou.

Nous attachons une grande importance aux problèmes économiques, nous avons donc eu pour invité Herbé Beaudin (brillant haut fonctionnaire) et Jean-Luc Gréau, économiste reconnu pour son acuité. Nous terminons actuellement un cycle sur la langue et l’écriture où nous avons reçu Denis Griesmar (ancien président de la société française des traducteurs), Stéphane Giocanti qui a écrit une savoureuse histoire politique de la littérature et Philippe de Saint Robert sur la figure de l’écrivain.

Riposte Laïque : Vous allez inviter, le jeudi 18 mars, Riposte Laïque, par la voix de Pierre Cassen, qui animera une conférence sur le thème de la défense de la laïcité, en France, en 2010. Pourquoi cette invitation ?

Pierre-Yves Rougeyron : Pour trois raisons. La première par souci d’équité, nous avons eu une conférence d’un jeune historien du droit absolument formidable qui s’appelle Guillaume Bernard sur la laïcité positive et qui était plutôt critique d’un point de vue historique. La seconde par attachement personnel au principe républicain de laïcité. J’ai été élevé par des maîtres issus de la libre pensée. Pour moi l’histoire de France est un bloc. La volonté d’indépendance de la France contre les puissances temporelles et spirituelles nous a value de devoir résister un temps à l’entreprise hégémonique de la papauté (Philippe le Bel, Louis XIV et Napoléon par exemple). La République a terminé ce processus historique. Il est hors de question qu’elle fasse l’objet d’une tractation. Enfin, notre but étant de faire se rencontrer des gens biens, d’honnête homme à honnête homme c’est un honneur de recevoir Riposte Laïque qui est peut être l’une des seules bonnes surprises venues de la gauche ces dernières années avec ATTAC première époque ou le MPEP.

Riposte Laïque : Comment le Républicain que tu es voit-il la situation politique française, à la veille des élections régionales, et qu’attends-tu de nouveau ?

Pierre-Yves Rougeyron : Je vous répondrais par deux termes : vide et bloquée. Une absence d’idées dont la constance dans la lâcheté et la médiocrité force le respect. Un décompte ininterrompu de petites phrases pas "très catholiques".

Issu d’une tradition jacobine, je me méfie donc des potentats locaux surtout dans le domaine de la laïcité où ils sont prêts à tous les accommodements aussi déraisonnables soient-ils. Nous sommes dans une crise économique majeure, le rapport de force international est en train de changer, les pays de l’Europe occidentale vivent un malaise profond comme l’a dénoté le vote suisse sur les minarets et à cela nous faisons la politique du chien crevé au fil de l’eau marquée par ce lamentable débat sur l’identité nationale (lamentable pas uniquement à cause de Besson qui si il est lamentable au moins n’est pas seul).

Ces élections ne valent même pas par un rapport de force interne qu’elles mesureraient, mais à la rigueur par l’aperçu du rapport de rejet qui existe entre les Français et l’élite dirigeante. J’attends juste les résultats des petites listes. Ce sont dans les petites structures où la pensée politique se maintient. Pour le reste travaillons et témoignons car il faut bien que quelqu’un écrive quand Rome brûle.

Propos recueillis par Brigitte Bré Bayle

 

http://www.ripostelaique.com/squelettes/_ressources/header3.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyber-résistant - dans Le WEB Résistant
commenter cet article

commentaires

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :