Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Contact

Profil

  • Cyber-résistant
  • Ni totalitarisme nazi,
 ni totalitarisme communiste,
 ni totalitarisme islamique
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Entête

http://www.wikio.fr

"Si vous entendez ce message, c'est que vous êtes la résistance."

International Civil Liberties

About

The International Civil Liberties Alliance is a project of the Center for Vigilant Freedom Inc.  We are an international network of groups and individuals from diverse backgrounds, nationalities and cultures who strive to defend civil liberties, freedom of expression and constitutional democracy.

We aim to promote the secular rule of law, which we believe to be the basis of harmony and mutual respect between individuals and groups in the increasingly globalised world, and to draw attention to efforts to subvert it.  We believe in equality before the law, equality between men and women, and the rights of the individual and are open to participation by all people who respect these principles.

We believe that freedom of speech is the essential prerequisite for free and just societies, secular law, and the rights of the individual.

We are committed to building and participating in coalitions in all parts of the world to effect significant progress in protecting rights of the individual which are sadly being eroded in many countries including those in the West.


Rejoindre le forum

 

The Center for Vigilant Freedom

12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 23:57

La visite en France de M. Kadhafi a tourné au désastre pour Nicolas Sarkozy et par conséquent, puisqu’il s’agit de diplomatie, pour notre pays. Ecartons d’emblée le faux débat consistant à savoir s’il convient de commercer avec des Etats comme la Libye. Tout le monde le fait et la France n’a pas de raison d’être plus intransigeante à cet égard que l’Allemagne, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et tant d’autres. Mais aucun de ces Etats n’a jusqu’à présent jugé opportun de dérouler le tapis rouge sous les pas du dictateur arabe, même si leurs dirigeants acceptent de le rencontrer et vont même lui rendre visite.

La terrible erreur commise par le président français a consisté à donner l’impression – sans doute fondée – que l’accueil de Kadhafi était le prix à payer pour la libération des infirmières bulgares et du médecin palestinien. Le preneur d’otages se voyait ainsi gratifié d’un formidable cadeau diplomatique par un pays qui n’était même pas directement concerné – sinon à titre humanitaire – puisque ces malheureuses personnes ne sont pas de nationalité française. Tout à sa recherche effrénée de gloire médiatique, M. Sarkozy n’a même pas aperçu le piège qui lui était tendu. Il semble qu’il ne s’en soit rendu compte qu’en voyant Kadhafi, qu’il accueillait sur le perron de l’Elysée, tendre le poing vers le ciel en signe de triomphe. Dès lors il ne restait plus à notre président et à notre pays qu’à boire le calice jusqu’à la lie, et Dieu sait si la coupe était abondamment remplie : pas moins de cinq jours de présence en France pour le Libyen !

Et notre hôte de se pavaner partout comme en pays conquis, de fulminer des jugements péremptoires sur le comportement de la France en matière de droits de l’homme (domaine où le dictateur de Tripoli a bien entendu une autorité morale incontestable), ou bien encore au sujet de la situation affreuse, selon lui, des femmes en France, de faire interdire la circulation sur les ponts de Paris afin de goûter les charmes d’une promenade en bateau sur la Seine. N’en jetons plus, la cour est pleine …

Pour Kadhafi, cet accueil royal en France est un triomphe. Pour l’opinion arabe du monde entier, il est celui qui a fait plier un grand pays occidental. Les croisés ont dû se rendre à l’évidence : ils n’ont plus d’autre choix désormais que de baiser la babouche des chefs arabes, à commencer par le plus glorieux de tous, Son Excellence Mouammar Kadhafi, ambassadeur plénipotentiaire du monde musulman. Poitiers est effacé, Charles Martel rayé de l’histoire !

Dans nos banlieues, les islamistes triomphent. Que reste-t-il du prestige du président français qui se vantait de « nettoyer la racaille au Kärcher » ? Et de quelle autorité l’élu du 6 mai dispose-t-il désormais pour réformer en profondeur et contre tous les conservatismes un pays qui l’a vu se faire rouler dans la farine par un personnage grotesque mais finalement plus intelligent que celui qui avait cru ne faire qu’une bouchée de lui ?

M. Sarkozy a tout misé sur son exposition médiatique permanente et le spectacle jamais interrompu de ses succès. Il vient de se prendre un bide - comme on dit au théâtre – dont il n’est pas certain qu’il puisse se remettre. Tant il est vrai qu’un prestidigitateur ne doit rater un tour qu’à condition de le faire exprès et pour mieux mettre en valeur le suivant. Sur la scène où il se produit, M. Sarkozy, d’un mouvement preste de la main, a fait surgir Kadhafi sous les yeux du public ébahi, puis il a lamentablement échoué à le faire disparaître. Abracadabrantesque, dirait Jacques Chirac !


Claude Reichman
Porte-parole de la Révolution bleue.


Sécurité sociale :

Le dossier choc de Valeurs Actuelles

Dans son numéro du 14 décembre 2007, l'hebdomadaire Valeurs Actuelles publie un dossier explosif sur la Sécurité sociale et sur ce qu'elle coûte réellement à chaque Français. A lire absolument, au moment où la Sécurité sociale va afficher un déficit cumulé 2007-2008 de 30 milliards d'euros et où le gouvernement a complètement perdu le contrôle de la situation.  Un extrait de ce dossier :

 Reichman, le pionnier de l'anti-Sécu

 


 

Semblant de réforme

 

« La réforme de l’État enfin ! » titrait Le Figaro dans son éditorial du 13 décembre 2007.
« 96 mesures pour rendre l’État plus efficace » pour Le Monde dans son édition du même jour.
Le premier journal fait semblant d’y croire. Le second ne s’en donne plus la peine.


Cette énième réforme est un catalogue indigeste de mesures qui ne changeront pas fondamentalement la voilure de l’État. Le jargon technocratique ne permet nullement d’évaluer le bien fondé des mesures. Exemple à l’appui : « un État mieux géré, mesure 71
: externalisation du parc automobile de la gamme commerciale. » Va-t-on supprimer des voitures de fonction ? Non, les directeurs d’administration centrale ne sont pas prêts à prendre demain les transports en commun ! En Allemagne, une ministre avait dû démissionner parce que son mari avait utilisé sa voiture de fonction. La presse qui avait dénoncé cet abus, avait joué son rôle. Au cours du journal du matin sur France Culture, le journaliste Olivier Duhamel a demandé à l’ancien ambassadeur français à Berlin s’il n’y avait pas une part de naïveté ou de candeur dans le comportement de nos voisins d’Outre-Rhin. Martin, l’ambassadeur, a répondu pour ne pas le froisser qu’il y avait de bonnes choses accomplies dans ce pays.

L’hypocrisie règne toujours en France : 
"Continuez à parler de réforme mais ne touchez pas à notre train de vie ! " Le Canard Enchaîné s’intéresse aux appartements de fonction. Gaymard et d’autres en ont fait les frais. Mais ce journal ne parle jamais des « camarades syndicalistes » qui bénéficient de voiture avec chauffeur et garde du corps payés par le contribuable.
Le seul organe à avoir une attitude constructive sur la question de la réforme de l’État est l’institut français pour la recherche sur les administrations publiques (IFRAP) Ce think tank français publie de bonnes enquêtes sur le Léviathan. Est-il écouté ? Vaguement par quelques parlementaires esseulés, pas du tout par les énarques qui tiennent les rênes du pouvoir.

Des élections communales seront organisées en France en mars 2008. A titre de comparaison, un gouvernement travailliste osa en 1972, en pleine vague keynésienne, réduire drastiquement le nombre de communes au Royaume Uni : de 30 000 à 7000 environ. En dessous d’un seuil de mille habitants, les communes furent regroupées par souci d’économie. Une mairie implique des services publics et donc des fonctionnaires qu’il faut payer. Le gouvernement d’Edward Heath n’avait pas demandé à ces communes si elles voulaient ou non fusionner. Le parlement vota la loi qui fut appliquée par le gouvernement. Ce n’est pas la rue qui commande à Londres.


Alors que la France croule sous la dette, elle a 36 782 communes, autant que l’ensemble des quinze partenaires européens. A cela, il faudrait rajouter la myriade de syndicats intercommunaux à vocation multiple (SIVOM). Personne ne connaît leur nombre et ils s’occupent de tout ce qui pourrait être réalisé à l’échelle d’une commune de taille critique. Outre la formidable déperdition d’énergie pour un résultat mitigé, il est impossible au gouvernement de dire le nombre exact de fonctionnaires qu’il emploie.

La décentralisation est le tonneau des Danaïdes inventé par Gaston Defferre. « L’œuvre » de l’ex ministre de l’intérieur n’a jamais été remise en cause par ses successeurs. Sarkozy n’occupait-il pas ce poste avant de devenir président ? S’est-il une fois penché sur ce grave dysfonctionnement ? Les Français n’ont ni mémoire ni recul. Ils vivent l’instant présent qui leur est présenté le soir au journal télévisé de 20 heures. La politique du président est un kaléidoscope : « créer » un pseudo-événement par jour pour donner l’impression aux Français qu’il s’occupe d’eux.

Autre exemple : la ville de New York compte 7 millions d’habitants représentés par 51 conseillers municipaux ; Paris, avec ses 2 millions de résidents, en a 163 ! Paris compte donc dix fois plus de conseillers municipaux par habitant que sa rivale d’Outre-Atlantique. Pour assister aux onze réunions annuelles, ces conseillers parisiens perçoivent une indemnité d’environ 2500 euros. Ce chiffre est approximatif et ne tient pas compte d’autres avantages en nature non répertoriés. L’opacité règne toujours sur le train de vie des élus français. Comme à l’Assemblée nationale ou au Sénat, le travail législatif est préparé par de hauts fonctionnaires issus du moule jacobin de l’école nationale d’administration (ENA). Le travail en commission se résume donc à entériner des textes préparés par l’administration omnipotente. Les élus n’ont pas leur mot à dire. Le travail de ces mandarins est reconnu. Les administrateurs civils des assemblées perçoivent un salaire égal à celui d’un ministre, 8000 euros, et leur carrière est longue alors que celle d’un ministre est aléatoire.


En ce qui concerne l’exécutif, le maire de New York ne peut être élu que pour deux mandats de quatre ans pour une évidente raison de corruption. Le maire actuel, Michael Bloomberg, ne s’accorde qu’un dollar symbolique par an. Avec une fortune personnelle évaluée à 7 milliards de dollars, « il peut bien se le permettre » rétorqueront les 
"partageux " si nombreux dans notre pays et si bien représentés à tous les niveaux de l’État et des collectivités locales. C’est le drame de la France que d’avoir tant d’élus à se partager le gâteau…

Comment demander à ces élus pléthoriques de se sacrifier pour le bien commun ? C’est impensable. Il faudrait pour cela un homme d’État qui n’existe pas dans ce pays. Un homme politique pense à sa prochaine élection, un homme d’État pense à la génération future. C’est toute la différence entre Nicolas Sarkozy et Margaret Thatcher. L’histoire retiendra l’œuvre de la Dame de Fer mais pas les 96 réformettes de l’actuel locataire de l’Élysée.

 

                   A la une 22/12/07 Sweet Thursday  

ruban.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyber-résistant - dans La Révolution Bleue
commenter cet article

commentaires

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :