Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Contact

Profil

  • Cyber-résistant
  • Ni totalitarisme nazi,
 ni totalitarisme communiste,
 ni totalitarisme islamique
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Entête

http://www.wikio.fr

"Si vous entendez ce message, c'est que vous êtes la résistance."

International Civil Liberties

About

The International Civil Liberties Alliance is a project of the Center for Vigilant Freedom Inc.  We are an international network of groups and individuals from diverse backgrounds, nationalities and cultures who strive to defend civil liberties, freedom of expression and constitutional democracy.

We aim to promote the secular rule of law, which we believe to be the basis of harmony and mutual respect between individuals and groups in the increasingly globalised world, and to draw attention to efforts to subvert it.  We believe in equality before the law, equality between men and women, and the rights of the individual and are open to participation by all people who respect these principles.

We believe that freedom of speech is the essential prerequisite for free and just societies, secular law, and the rights of the individual.

We are committed to building and participating in coalitions in all parts of the world to effect significant progress in protecting rights of the individual which are sadly being eroded in many countries including those in the West.


Rejoindre le forum

 

The Center for Vigilant Freedom

21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 20:05

15.10.2007

Tous les partis du Système étaient au rendez-vous de l’UAM93, fédération islamique liberticide.

4c0b17db55bc56a89c1939530f7db1f9.jpg
        Laurent Fabius,  Claude Bartolone, maire-adjoint du Pré-Saint-Gervais, Eric Raoult, député-maire du Raincy, Mouloud Aounit, secrétaire national du MRAP, Roger Karoutchi, Secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, Christiane Taubira, député de Guyane et  Claude Balland, le Préfet de Seine-Saint-Denis, étaient les grands invités de l’Union des Associations Musulmanes de Seine-Saint Denis, lors de la soirée d’iftar ( moment de rupture du jeûne du Ramadan) organisée par l’association, sorte de dîner du Crif à la sauce islamique.
      Voir les vidéos des interventions ici. où l'on entend Eric Raoult (UMP) affirmer aux musulmans que "des parts de marché sont encore à gagner [...] dans un département où la première des religions, c'est la votre"
    Nous avions déjà dénoncé le racolage de François Bayrou, qui, le 15 février dernier, avait tenté de séduire l’électorat islamique du 93 en prononçant un long discours lors du même dîner organisé par cette fédération de 30 associations islamiques.

L’UAM93 a pris l’année dernières des positions très inquiétantes sur plusieurs sujets :  lire la suite


    Concernant l’affaire du procès de Charlie-hebdo,  l’UAM93, outre avoir organisé une manifestation le 11  février 2006 contre l'islamophobie, avait soutenu par un communiqué daté du 7 février dernier l’UOIF et la Grande Mosquée de Paris face à la revue satirique de gauche ayant publié les caricatures. Mais il y a plus, l’UAM93 avait rencontré Eric Raoult et Marie Georges Buffet afin de leur réclamer de déposer un projet de loi visant à punir les auteurs de « blasphèmes », soit des dessins sur Mahomet ou tout autre irrévérence à l’Islam. C’était Jean Marc Roubaud, député UMP et collègue de monsieur Raoult, qui avait « mouillé le maillot » en déposant une proposition de loi qui  stipulait « Tout discours, cri, menace, écrit, imprimé, dessin ou affiche outrageant, portant atteinte volontairement aux fondements des religions, est une injure.» La proposition de loi, simple signal envoyé à l’association, n’atteignit heureusement jamais le stade de projet de loi.

   L’UAM93 ne cache pas vouloir une loi punissant l’islamophobie, tout comme la Turquie qui s'est dotée en 1986 d’une loi punissant de six mois à deux ans de prison « les insultes à la religion musulmane, Allah et son Prophète », sous l’impulsion du Premier ministre Turgut Ozal, qui formula la demande d’adhésion à l’UE en 1987…  Ainsi, selon la conception totalisante de l’UAM93, l’auteur de ces lignes serait actuellement en prison en cas d’application de ce desiderata, l’Observatoire de l’islamisation étant en effet fort critique quant aux lumières supposées de la charia.

  L’UAM93 publie un bulletin mensuel intitulé l’Union. On y apprend des choses intéressantes, voire compromettantes…

Dans l’Union, n°110, daté du 20/04/2007, la rédaction essaie tant bien que mal de défendre le verset 34 de la sourate 4 : « Celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez les, reléguez les dans leur chambres, frappez les »

L’explication selon l’UAM93 :

« Ce que veut dire « frapper » ici : il est clair qu’il ne s’agit pas de faire mal physiquement. En fait, ce qui est autorisé par le verset, c’est l’impact même du geste et non la force de celui-ci. […] c’est pourquoi les savants disent que si le coup laisse la moindre trace, le talion s’impose. Et ce n’est certainement pas le coup avec un stylo qui risque de laisser quoique ce soit comme trace, si ce n’est une trace plutôt morale. »

   Pas de bleus, de coupures ou de bosses : la voie est libre, tant qu’il ne reste qu’un impact « moral ».

    Dans le numéro 113, daté du 17/05/2007, on trouve une introduction à la charia intitulée De la destinée, tirée d’un texte de l’Imam Ibn Al Jawzî,mort en 1176, connu pour être l’un des juristes hanbalites des plus réputés…le hanbalisme étant l’école juridique de l’Arabie Saoudite, il y a de quoi s’inquiéter.

   Dans le numéro 115, Roger Garaudy, le célèbre écrivain communiste, condamné en 1998 pour avoir nié l’existence des chambres à gaz, auteur de nombreux textes sur la civilisation islamique, voit un de ses textes publiés. Lui-même converti à l’islam en 1982 ( la fameuse convergence rouge-verte dont Garaudy avec Carlos et Mouloud Aounit, n’incarne que trop bien), le révolutionnaire anti-sioniste voit des extraits de son ouvrage très orienté Grandeur et décadence de l’islam, reproduits dans L’Union n° 115, du 08/06/2007. Voici l’extrait :

« En 815 à une époque où l’Europe ne savait pas lire (sic), le Calife Al-Mamoun fonde à Bagdad « la maison de la sagesse » qui rassemble un million d’ouvrages.[…] Au Xème siècle, une petite ville comme Najaf, en Iran, possède 40 000 volumes. Le directeur de l’observatoire de Marhaga, Nasîm ad-dîn at toussi, réuni une collection de 400 000 volumes, alors que 4 siècles plus tard, le Roi Charles V, le sage, réunira à peine 900 volumes »

   Ce que Garaudy se garde bien d’expliquer, c’est que « la Maison de la Sagesse » dû son rayonnement à nombre de syriaques chrétiens qui traduisirent les trésors du savoir des textes grecs en arabe, provenant du poumon oriental de l’Europe, Byzance. Ainsi les califes al-Mamoun et al-Mansur  eurent recours, pour alimenter les fonds de leurs bibliothèques, aux services des empereurs de Byzance qui leur firent parvenir les ouvrages de Platon, d’Aristote, d’Hippocrate, de Galien, d’Euclide, de Ptolémée qu’ils détenaient. Les traducteurs bagdadiens qui se chargèrent de transmettre ce savoir aux arabes étaient largement des chrétiens syriaques, nestoriens ou maronites. Leurs noms sont Ibn-Ishaq , Ayyub al Abras, Théophile d’Edesse, Timothée I,Gabriel Bokhticho. On lira notre article sur le mythe de la transmission arabe du savoir antique pour s’en convaincre.

   Concernant la bibliothèque de Najaf que cite l’ « historien », on fera remarquer que celle-ci existait bien longtemps avant l’islamisation de la Perse, grande civilisation qui n’a pas attendu le Coran pour ouvrir des bibliothèques…Concernant la petite bibliothèque de Charles V (1338-1380), Garaudy fait mine d’ignorer que la France à cette époque regorge de fonds de bibliothèques, se trouvant non dans le séjour du Roi, mais dans les réseaux d’abbayes, tels ceux entreposés dans les sites clunisiens (1200 sites à son apogée), les abbayes des ordres cisterciens et chartreux.

    Ainsi, se livre au niveau politique un inquiétant jeu de marketing politique, tous les partis établis tentant de capter l’électorat musulman, fusse-t-il islamiste et amateur de Roger Garaudy. On arrive là à un point critique de la démocratie par suffrage universel : choyer toutes les composantes de la société étant incontournable pour être porté au pouvoir, la prise en compte des millions d’électeurs musulmans mène les prétendants au pouvoir à se compromettre dans une collaboration avec une cinquième colonne islamique . Voir pèle mêle, des représentants du communisme, du libéralisme et du gouvernement main dans la main pour crier leur dégoût de l’islamophobie chez des islamistes, il y a de quoi avoir froid dans le dos…

Joachim Véliocas, Octobre 2007.


14.10.2007

La Ligue Arabe veut "partager" la Cathédrale de Cordoue


f2e2db15e12a62025c9aba1ebac881b7.jpg   

     A l'issue de la conférence de l'OSCE consacrée à l' « islamophobie » qui a pris fin jeudi, dont nous avons largement couvert les soubassements,  la Ligue Arabe par la voix de son secrétaire Amr Moussa, a réclamé le partage de la Cathédrale de Cordoue entre musulmans et chrétiens, réitérant une demande déjà formulée par la Commission Islamique d'Espagne en 2004, soutenue à l'époque par les élus cordouans du Psoe, le parti socialiste espagnol.

     La tentative de rendre légitime un retour des musulmans dans la Cathédrale repose sur le fait qu'effectivement, le lieu fut une sublime mosquée durant 4 siècles. Ainsi, les musulmans essayent de faire croire que l'Eglise leur a « volé leur mosquée » . Or, il faut remettre les choses à leurs places : avant que l'émir Abd-Ar Rahman commence à bâtir sur le lieu un projet qui s'étendra sur plusieurs règnes, de 785 à 961, il ne faut pas oublier que l'emplacement était à l'origine celui de l'église Saint-Vincent que les musulmans ont récupéré à dessein pour remplacer le christianisme, et non pour partager le lieu avec les chrétiens. A noter que les colonnes de marbres de l'ancienne mosquée provenaient d'édifices romains ou wisigoths...

    Juan José Asenjo, évêque de Cordoue, a réaffirmé le rejet de cette idée, précisant qu'elle ne « contribuerait pas à l'établissement d'une cœxistence pacifique ». Sage décision.

12.10.2007

interview de Ayaan Hirsi Ali dans le magazine Reason


 Extraits [version abrégée] d’une interview de Ayaan Hirsi Ali dans le magazine Reason daté d’octobre-novembre 2007. [lire la version longue]

Reason : Devrions-nous reconnaître que la religion a parfois déclenché des mouvements d’émancipation qui pourraient faire entrer l’islam dans la modernité ? Pensez-vous que l’islam pourrait être à l’origine de changements politiques et sociaux similaires ?


Hirsi Ali : Uniquement si l’islam est vaincu. Car actuellement, c’est le versant politique de l’islam, expansionniste et avide de pouvoir, qui a pris le dessus sur le soufisme et l’islam «pacifique».

Reason : Voulez-vous dire si l’islam radical est vaincu ?


Hirsi Ali : Non. L’islam tout court. Une fois qu’il sera vaincu, il pourra muter en quelque chose de pacifique. Il est extrêmement difficile de parler de paix actuellement. La paix ne les intéresse pas. Je pense que nous sommes en guerre contre l’islam. Et qu’il n’y a pas de demi-mesure dans la guerre. (…) Il vient un moment où un ennemi doit tout simplement être écrasé.

Reason : Militairement ?


Hirsi Ali : De toutes les façons possibles. Et si vous ne le faites pas, il vous faudra vivre alors en vous apprêtant à être écrasé. (…)

Il n’existe pas d’islam modéré. Il existe des musulmans passifs, qui ne suivent pas toutes les règles de l’islam, mais il n’y a bien qu’un seul islam, défini comme la soumission à la volonté de Dieu. Et il n’y a rien de modéré en cela. (…)

    Cette idée occidentale qui veut que si nous les «respectons», ils nous respecterons, que si nous sommes conciliants ou accommodants, le problème disparaîtra, est un leurre.Le problème [de l’islam] ne disparaitra pas. Affrontez-le, où il deviendra de plus en plus massif. [lire la version longue]
PM - En savoir plus sur Ayaan Hirsi Ali


Qui est-donc Rama Yade ?

       f1fae17f69c2e776b4383c4ff57e1f13.jpg 

    Les dernières déclarations de notre secrétaire d'Etat chargée des affaires étrangères et des droits de l'Homme ne sont en rien étonnantes, en tout cas pour ceux qui s'intéressent encore quelque peu à la politique. C'est-à-dire pour ceux qui cherchent réellement à connaître ceux qui les gouvernent.Dans un livre écrit sur elle par Jacqueline Remy, Ed. du Seuil, elle déclare : "A cette époque ( avant ses 18 ans) , je me disais souvent que, s'il y avait une guerre entre le Sénégal et la France, je choisirais mon pays d'origine. Aujourd'hui, je ne sais pas."


"Pourquoi me ferais-je enterrer seule dans un cimetière des Hauts-de-Seine, alors que je peux être dans un endroit si reposant, au soleil, avec les miens. C'est là que je dois revenir quand je serais morte."

  Evidemment, en temps de guerre ce choix porte un nom. Mais nos médias lobotomisés n'ont rien trouvé à y redire. Il est vrai que, selon la nouvelle doctrine de la droite sarkozienne dominante, c'est ce type de nouvelle française qu'il faut promouvoir partout, discrimination positive oblige, y compris aux postes clefs du pouvoir....

  Rien d'étonnant dans les déclarations de celle qui se considère visiblement plus « d'origine » que française . Elle est d'ailleurs sans complexe : Le retour en Afrique constitue l'objectif "ultime" de sa trajectoire politique a-t-elle indiqué au cours de "Grand Jury", émission hebdomadaire de la Radio futurs médias (Rfm, privée).

  L'Afrique, "je ne peux pas m'en foutre parce que je ne suis pas née ici" en France, . « J'ai eu une histoire avant et puis l'objectif ultime c'est quand même ce continent, un jour, peut-être ». L'Afrique, vis à vis de laquelle ses sentiments sont sans ambivalences :

  La ‘’superbe’’ de l’Afrique précoloniale qui lui avait été racontée au cours de son enfance sénégalaise lui permet, selon elle, de ne nourrir ‘’aucun complexe d’être d’origine africaine’’.

  ‘’L’histoire qu’on m’a racontée’’ de l’Afrique ‘’est une histoire superbe, une histoire précoloniale qui n’avait finalement rien à envier au reste du monde’’, a-t-elle confié à la Radio futurs médias (RFM, privée). ‘’C’est important parce que ça m’a permis de n’avoir aucun complexe d’être d’origine africaine’’, a ajouté Rama Yade, invitée depuis de ‘’Grand jury’’, émission hebdomadaire de la RFM.

  ‘’J’étais très souvent avec mes deux grands-mères, qui me racontaient l’histoire de la famille, l’arbre généalogique et jusqu’à l’histoire de l’Afrique qui est faite d’empires, d’épées, de chevaux, de choses assez extraordinaires’’, a dit la nouvelle secrétaire d’Etat, arrivée en France avec ses parents alors qu’elle avait 9 ans.

  ‘’Et j’ai été très choquée quand je suis arrivée en France en regardant le journal télévisé de voir comment l’Afrique était présentée sous l’angle des maladies, des guerres et je ne comprenais pas qu’on puisse parler ainsi d’un continent où j’avais grandi et qui ne m’étais pas du tout apparu de cette manière’’, a-t-elle indiqué.

  Mais qui est donc Rama Yade ? Ou plutôt , commençons par son vrai nom : Ramatoulaye Yade -Zimet.

   Qui est donc ce modèle choisit par Nicolas Sarkozy pour nous convaincre de sa vision de la France et de la chance que cette diversité apporte ?

  Née au Sénégal le 13 décembre 1976 à Dakar, elle y passe une enfance privilégiée dans la haute bourgeoisie : sa mère est professeur et son père diplomate et ... secrétaire particulier du président socialiste Léopold Sédar Senghor.

   De confession musulmane (elle est encore maintenant pratiquante et même volontiers prosélyte ), elle a pourtant été éduquée dans l'un des habituels collège catholique des enfants des classes dirigeantes. Elle est arrivée en France en 1987, lorsque son père fut exilé à Paris, le successeur de Senghor, le président Abdou Diouf le détestant cordialement. La famille s’installe dans un immeuble résidentiel de Colombes (Hauts-de-Seine) jusqu'au divorce de ses parents où elle demeure désormais avec sa mère qui doit seule et sans le soutien financier de son ex-mari l'élever avec ses trois frères et soeurs. Selon son propre témoignage «  sa mère s'est retrouvée brutalement seule à élever ses enfants, se sacrifiant pour leur offrir l'école privée et catholique, sans renoncer à la religion musulmane ». Elle continue donc de fréquenter des écoles privées catholiques, passant son baccalauréat en 1994.

 Pendant cette période, sa mère se rapproche du Parti communiste, via le Secours populaire français. Rama Yade s’implique dans cette organisation para-communiste, devenant monitrice pour les enfants défavorisés. Elle visite ainsi la «France profonde », en retirant un grand respect envers «ce communisme de proximité, non idéologique mais humaniste ». Elle aura ensuite sa période Black Panthers, avec portraits sur les murs de sa chambre de son idole du moment : Malcolm X, l'anti-Luther- King, connu pour son racisme anti-blanc et la violence de ses actions...

   Rama Yade n'est pas la si brillante étudiante décrite dans la biographie ministérielle. Si elle parvient en hypokhâgne ( ce qui du reste n'a rien de cassant), elle échoue plusieurs fois à passer en khâgne avant de se réorienter vers Sciences Po, grâce à des appuis politiques, notamment de son père et de quelques uns de ses amis politiciens français...

   Diplômée en 2000, elle réussira ensuite en 2002, après un stage à la Mairie de Paris et à l'Assemblée nationale, le concours de catégorie A d’administrateur du Sénat (elle serait la première femme noire à réussir ce concours, mais d’autres femmes noires avaient déjà atteint ce poste par voie interne), étant alors affectée comme conseiller technique à la commission des affaires sociales, pour les secteurs de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’Outremer.

   Puis au début de l’année 2005, elle est soudainement détachée auprès de Jean-Pierre Elkabbach à la chaîne parlementaire « Public Sénat » où elle devient – promotion fulgurante - dès septembre de la même année !! directrice adjointe des programmes puis directrice de la communication. Jean-Pierre Elkabbach qui deviendra son mentor dans les hautes sphères de la droite ultra-sarkozyste (notamment auprès de Christian Poncelet).

   En fait l'année 2005 sera pour elle une année décisive : Jouant sur tous les tableaux elle finira par se faire remarquer et parce qu'elle prendra le bon train alors tout adviendra très vite.

   Côté coeur d'abord puisqu'elle se mariera avec Joseph Zimet (fils de Ben Zimet célèbre chanteur et conteur yiddish, « de nationalité canadienne, d'ascendance juive polonaise, qui a longtemps habité en France » et qui vit maintenant à .... Dakar au Sénégal), militant socialiste (non encarté) tendance DSK, chargé de mission à l'Agence française du développement et qui fut lui-même conseiller au cabinet du secrétaire d'Etat Jean-Marie Bockel (né le 22 juin 1950 à Strasbourg, avocat et homme politique français. Ancien membre du parti socialiste, il a été secrétaire d'État auprès du ministre du commerce entre 1984 et 1986 dans le gouvernement de Laurent Fabius, puis a été élu maire de Mulhouse en 1989, et sénateur du Haut-Rhin en 2004. Il est actuellement secrétaire d'État chargé de la Coopération et de la Francophonie auprès du ministre des Affaires étrangères du gouvernement Fillon depuis sa nomination le 19 juin 2007.)

  Il semble qu’elle fasse un rapide passage au Parti socialiste comme l’assurent plusieurs responsables de ce parti, mais en soit parti, faute de bénéficier d’une promotion rapide.

   La même année elle devient membre des deux lobbys les plus commautaristes :

   Elle entre au sein de l' Ultra-communautariste Club Averroes, créé en 1997 ( lié au collectif Africagora, qui a fait partie des soutiens à l'extrémiste Dieudonné. Initialement regroupe des professionnels pour promouvoir les "minorités actives" dans les médias français), dont les liens avec des organisations douteuses comme le très extrémiste "CRAN" ou conseil - autoproclamé- représentatif des associations noires de france ne sont plus à prouver. (rappel de l'une des récentes revendications du CRAN : exiger ni plus ni moins l'interdiction à la vente de l'album Tintin au Congo. "C'est un livre offensant pour les Noirs qui a sa place au musée, pas dans les bibliothèques ou les vitrines des librairies")

  Elle se fait aussi élire vice -présidente (aux côtés de Rachida Dati) du Club XXIe siècle, créé en 2004, lobby pro-diversité ( composé aujourd'hui de 280 membres triés sur le volet de français « d'origine » étrangère ayant réussit professionnellement : banquiers, cadres dirigeants ...)

  Mais c'est surtout médiatiquement qu'elle émerge même si pour cela elle a prit un pseudonyme :

   Août 2005 : À la suite de l’incendie de l' immeuble du boulevard Vincent Auriol (Paris XIIIe arrondissement) occupé illégalement par des familles noires africaines, elle écrit une tribune on ne peut plus anti-sarkozyste dans le Monde, sous le nom d'Aminata Fall (pseudonyme tiré d'une grande chanteuse sénégalaise), où elle fustige l'attitude de la France à l'égard des populations immigrées ( Cf reproduction à la fin de cet article. Lecture indispensable pour comprendre réellement d'où elle parle ), où elle exige que la France « cesse de regarder ses enfants comme des gens d’ailleurs et les reconnaisse enfin comme les siens » et trouve normal que des obsèques nationales soient organisées pour les victimes de l'incendie qu'elle qualifie de « suppliciés ».

  Cet article remarqué par les éditions Calman-Lévy lui vaudra une proposition de publication qu'elle concretisera en pleine campagne électorale 2007 ( en janvier ) par un livre sur la situation supposée des noirs en France: Noirs de France: Les Nouveaux Neg’Marrons, Récit d'un rendez-vous manqué entre la République et les Afro-antillais (les nègres marrons, étant les esclaves noirs en fuite)... dont le contenu stigmatise la police, les contrôles aux facies, la mémoire censée être tue de l'esclavage, et ressasse l'ensemble de la vulgate médiatico-contemporaine à l'encontre des « méchants » Occidentaux tout en promouvant l’islam. Un livre dont elle ne cache même pas les propos :

   "Il y a des passages entiers de ce livre qui feraient hurler certains à l'UMP ! Mais bon, il faut bien être un minimum libre de sa pensée!", disait-elle dans un forum de discussions en février 2007.

   Enfin pour clôre cette année 2005, elle adhère finalement à l'UMP !!!??? et demande à rencontrer personnellement Nicolas Sarkozy dont elle déclare admirer le charisme. Mais c’est moins par affinité pour la pensée de droite à laquelle elle se dit étrangère que pour se mettre au service de celui «qui a mis fin à la double peine», et qui comme elle a pour programme la discrimination positive et envisage de faire voter les étrangers aux élections locales. Nicolas Sarkozy repère cette candidate à la promotion communautaire et dès lors tout va aller très vite.

   En 2006, elle réintègre les cadres du Sénat comme administratrice au sein du service des collectivités territoriales où elle est en charge des aspects sociaux de la décentralisation.

   Puis dès le 6 mars 2006, elle fait partie des douze femmes promues dans les instances de l'UMP où elle est nommée secrétaire nationale chargée de la francophonie !

   Elle est propulsée sur la scène médiatique le 14 janvier 2007 lors du congrès d’investiture de Nicolas Sarkozy où elle s'en prend au parti socialiste qu'elle accuse de cécité et à des élites de gauche « sans projet, sans idée, sans vision » qu'elle accuse d'avoir instauré une « République du guichet » en accordant aux enfants de l'immigration « de la pitié plutôt que le respect».

  Ce qui ne l'empêche pas aussi, d'un autre côté et pour bien rappeler son identité communautaire d'appeler, pendant la campagne présidentielle son propre candidat, Nicolas Sarkozy, à faire "preuve d'humanisme" dans ses actions, et à y mettre les formes, pour éviter d'entendre parler de "Kärcher", "polygamie" et autres "moutons égorgés".

 "C’est ce que Le Monde appelle avec amusement la « liberté de ton de cette jeune femme, qui n'hésitait pas à faire part de ses désaccords à Nicolas Sarkozy pendant la campagne et qui reçoit ses amis en boubou dans son petit appartement sous les toits. »[Le Monde, 21 juin 2007]

   On peut douter que Nicolas Sarkozy qui, lors des émeutes de 2005, s’était agacé sur un plateau que les parents de l’une des victimes du transformateur, arrivent en boubou place Beauvau (« ils sont arrivés habillés en… en… pas français ; c’est pourquoi je dis qu’il y va aussi d’un problème d’intégration » avait alors affirmé le ministre de l’Intérieur) apprécie grandement cette tenue qu’il voyait jadis comme le signe d’un échec d’intégration.

  Après l'élection, elle aurait dû devenir secrétaire d’Etat à la Francophonie (poste finalement confié à Jean- Marie Bockel) mais, quelques heures avant sa nomination, certains ont quand même remarqué l’inimitié totale que lui porte (comme à son père) Abdou Diouf, président de l’Organisation internationale de la francophonie (il refuse même de lui parler).

  Elle a donc été affectée aux Affaires étrangères et aux Droits de l’homme même si elle ne connaît strictement rien au premier sujet.

Enki40 pour l'Observatoire de l'islamisation.


"la charia n'est pas compatible avec les normes du droit européen"

   A l’issue de la consultation d’un groupe d’experts, une députée européenne de la CDU (Union chrétienne démocrate d’Allemagne), Renate Sommer, a fait le 18 septembre 2007 la déclaration suivante :

   « Le droit islamique tel qu’il est fixé par la charia n’est pas compatible avec les normes du droit européen. Le fait qu’il existe différents courants et différentes formes d’application de la charia n’y change rien. Il ne s’agit pas d’interdire l’Islam ou de limiter l’exercice de la religion en privé. Mais il y a un danger croissant que les sociétés parallèles islamiques qui se forment [en Europe] favorisent l’établissement de la charia comme un ordre juridique supplémentaire. Les États membres doivent ici tracer des limites claires.» (lire la suite ->

    Il aura fallu plus de six ans pour que cette évidence prononcée par la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg parvienne jusqu’au Parlement européen à Bruxelles

observatoire-de-l-islamisation.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyber-résistant - dans Mahométisme
commenter cet article

commentaires

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :