Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Contact

Profil

  • Cyber-résistant
  • Ni totalitarisme nazi,
 ni totalitarisme communiste,
 ni totalitarisme islamique
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Entête

http://www.wikio.fr

"Si vous entendez ce message, c'est que vous êtes la résistance."

International Civil Liberties

About

The International Civil Liberties Alliance is a project of the Center for Vigilant Freedom Inc.  We are an international network of groups and individuals from diverse backgrounds, nationalities and cultures who strive to defend civil liberties, freedom of expression and constitutional democracy.

We aim to promote the secular rule of law, which we believe to be the basis of harmony and mutual respect between individuals and groups in the increasingly globalised world, and to draw attention to efforts to subvert it.  We believe in equality before the law, equality between men and women, and the rights of the individual and are open to participation by all people who respect these principles.

We believe that freedom of speech is the essential prerequisite for free and just societies, secular law, and the rights of the individual.

We are committed to building and participating in coalitions in all parts of the world to effect significant progress in protecting rights of the individual which are sadly being eroded in many countries including those in the West.


Rejoindre le forum

 

The Center for Vigilant Freedom

16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 02:49

La date du 29 novembre 2007 restera celle où s’est brisé le rêve de Nicolas Sarkozy de relance par la consommation. Il n’aura donc rêvé qu’un mois de plus que Jacques Chirac qui, après avoir gagné sa campagne présidentielle sur le thème de la «fracture sociale », qu’il promettait de réduire, voire de supprimer, s’était résolu, le 26 octobre 1995, à adopter une politique d’austérité budgétaire. S’adressant aux Français sur deux chaînes de télévision, M. Sarkozy a fait cet aveu : « Il n’y a pas d’argent dans les caisses ». Douché par les piètres résultats des mesures fiscales de cet été, le président de la République a compris qu’il n’y aurait plus désormais, pour ses compatriotes, que « du sang et des larmes » et, pour ne pas leur annoncer tout de suite la terrible cure d’austérité qu’il va être contraint de leur infliger, il a adopté la conduite du type fauché qui fouille désespérément ses poches à la recherche d’un billet de banque miraculeusement oublié. A cette différence près que ce sont les poches des entreprises et des salariés qu’il a nerveusement inventoriées.

Les faits sont terriblement simples. La France dépense trop. M. Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne, entendu par la commission Attali pour la libération de la croissance française, a indiqué que les dépenses publiques françaises sont supérieures de neuf points de PIB à celles de l’Allemagne. Ce qui signifie que, pour revenir au niveau de cette dernière, qui, rappelons-le est notre principal client et fournisseur et dont nous ne pouvons donc pas diverger trop sensiblement, nous devons réduire nos dépenses de 167 milliards d’euros (1093 milliards de francs) ! Autrement dit nous sommes face à l’impérieuse nécessité de diminuer rapidement notre train de vie public de 20 %. En 2002, il aurait suffi d’une réduction de 10 % pour nous remettre à flot. On mesure le formidable gouffre qui s’est creusé sous nos pas en cinq ans.

Et ce n’est qu’un début. Car le rythme de la crise française s’accélère sans cesse, comme c’est toujours le cas quand on arrive au bout d’un tel processus. Ce n’est donc pas un plan décennal qu’il faut mettre en œuvre, mais une saignée massive à effet immédiat. Avec évidemment le risque que le malade ne résiste pas au traitement ! D’un autre côté, des mesures trop timides n’auraient aucun effet et ne retarderaient même pas la chute finale, qui consisterait dans la survenue d’une crise économique, financière, sociale et politique qui plongerait notre pays dans le chaos.

Inutile de préciser que les envolées lyriques de M. Sarkozy ne sont déjà plus d’actualité. Sa dernière prestation télévisée laissait d’ailleurs apparaître, derrière la virtuosité de l’orateur, un évident désarroi.
De quelles armes le président de la République dispose-t-il à présent ? La première est le langage de la vérité. Il doit expliquer au pays quelle est la situation, sans rien lui cacher. Il bénéficie à cet égard d’un atout sérieux. Il a certes été un acteur important de la politique nationale depuis au moins deux décennies, mais il ne porte pas la véritable responsabilité de sa faillite. Rien ne l’empêche donc de dire que nous avons fait fausse route depuis trop longtemps (il l’a d’ailleurs clamé pendant sa campagne) et qu’il s’est trompé en croyant que des mesures sympathiques, comme celle qu’il a adoptées pendant les premiers mois de sa présidence, suffiraient à redresser notre pays.

Il lui faudra alors constituer non pas un gouvernement d’ouverture (ce qui n’a aucun sens, les socialistes ayant commis encore plus d’erreurs que la droite et ne disposant d’aucun crédit dans l’opinion), mais un gouvernement de salut public, composé de personnalités à la compétence économique reconnue et dotées du courage nécessaire pour assumer des mesures évidemment impopulaires mais qui, si elles sont expliquées régulièrement à nos concitoyens, les convaincront qu’il s’agit d’une épreuve indispensable pour que la France retrouve la prospérité.

On peut être raisonnablement optimiste pour l’avenir de notre pays si un tel plan de combat est mis en œuvre. La France est coutumière de spectaculaires redressements. Quand elle est bien gouvernée, quand elle a confiance en ceux à qui elle a confié les rênes du pouvoir, les immenses qualités humaines de son peuple peuvent lui faire accomplir des prodiges.

Il faut agir, Monsieur le Président, et vite. On vous pardonnera une première erreur. La deuxième serait fatale. Et l’histoire ne vous trouverait aucune excuse.

Claude Reichman
Porte-parole de la Révolution bleue.


Sarkozy méprise Fillon

Le Medef ridiculise la retraite par répartition

Un truand de haut vol rackette les compagnies pétrolières

Le pays où les pauvres sont riches

Lire dans la rubrique "
Le fait du jour"


  Le débat existe-t-il encore en France ?
              Oui, sur REICHMANTV !


Vous vous ennuyez en lisant ou écoutant les différents médias français ? Vous les trouvez mous. Les questions les plus pertinentes n’y sont pas posées. Les vrais grands débats y sont soigneusement évités. Les chiffres dérangeants n’y sont pas cités. Les invités appartiennent toujours au même petit cercle.

Rien d’étonnant : les médias français sont verrouillés. La structure de leur capital explique qu’ils ne puissent tolérer les critiques trop acérées. Dans les médias publics, - France Télévision, Arte, ou France Info -, les journalistes et leurs directions sont contrôlés directement par l’Etat. Les autres grands médias appartiennent aux marchands de canons (Lagardère, Dassault) ou de béton (Bouygues) qui ne pourraient survivre sans les commandes de l’Etat.

En France, les vrais débats sont ailleurs : sur Internet. Parmi les sites à visiter régulièrement, je ne saurais trop vous recommander REICHMANTV, qui s’impose comme un média de haute tenue et de totale liberté de ton : http://www.reichmantv.com

Claude Reichman, avec qui j’ai fait des émissions pendant neuf ans à la radio, y mène des entretiens passionnants, de deux fois une demi-heure, sans langue de bois, avec des personnalités de premier plan : des politiques de renom (Charles Pasqua, Jean-François Probst, Jean Perrin,...), des journalistes vedettes (Eric Revel de LCI, Ivan Rioufol du Figaro, Eric Brunet de France 3, Guillaume Roquette de Valeurs Actuelles, François de Witt de France Info,...), et de nombreux universitaires prestigieux (Jacques Marseille, Yves Roucaute, Philippe Nemo,...).

Actuellement sont à l’affiche sur REICHMANTV, en plus de l’éditorial de Claude Reichman :
- une émission passionnante avec Christian Gérondeau, auteur d’un excellent livre  "Ecologie : la grande arnaque"(Albin Michel), qui dénonce les faux débats écologiques et notamment le ridicule Grenelle de l’environnement. L’écologie est utile, mais l’écologie faite par des idéologues de gauche qui taisent certaines réalités, ne freine pas la pollution mais l’économie des pays développés.
-un entretien vigoureux avec l’excellent Thierry Desjardins, auteur de « Assez ! » (J.-C. Lattès). L’ancien grand reporter du Figaro juge la situation française prérévolutionnaire et attend désespérément les réformes qui mettront fin à la décomposition de la France.
- un entretien décapant du grand criminologue Xavier Raufer, qui fait un point très précis sur les émeutes des banlieues et dit comment le pouvoir pourrait les juguler.
- une émission que j’y ai faite avec Bernard Martoïa (auteur d’une remarquable biographie de Théodore Roosevelt) sur les graves crises politiques, économiques et sociales qui viennent.
- un entretien avec Daniel Rémy, chef d’entreprise, une « grande gueule » de RMC, qui ne mâche pas ses mots même s’il conserve un optimisme nécessaire à sa présence dans les médias du système.

Le débat n’est pas mort : il est sur REICHMANTV.
Franchement, il vaut le coup !

Jean-Christophe Mounicq

ruban.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyber-résistant - dans La Révolution Bleue
commenter cet article

commentaires

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :