Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Contact

Profil

  • Cyber-résistant
  • Ni totalitarisme nazi,
 ni totalitarisme communiste,
 ni totalitarisme islamique
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Entête

http://www.wikio.fr

"Si vous entendez ce message, c'est que vous êtes la résistance."

International Civil Liberties

About

The International Civil Liberties Alliance is a project of the Center for Vigilant Freedom Inc.  We are an international network of groups and individuals from diverse backgrounds, nationalities and cultures who strive to defend civil liberties, freedom of expression and constitutional democracy.

We aim to promote the secular rule of law, which we believe to be the basis of harmony and mutual respect between individuals and groups in the increasingly globalised world, and to draw attention to efforts to subvert it.  We believe in equality before the law, equality between men and women, and the rights of the individual and are open to participation by all people who respect these principles.

We believe that freedom of speech is the essential prerequisite for free and just societies, secular law, and the rights of the individual.

We are committed to building and participating in coalitions in all parts of the world to effect significant progress in protecting rights of the individual which are sadly being eroded in many countries including those in the West.


Rejoindre le forum

 

The Center for Vigilant Freedom

7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 00:11
  
  
undefined  
A en croire les médias, le récent rapport du renseignement américain sur le nucléaire militaire iranien, le U.S. National Intelligence Estimate (NIE) aurait révélé – uniquement révélé – que l’Iran des mollahs intégristes a interrompu son programme nucléaire militaire en 2003. Or, le U.S. National Intelligence Estimate (NIE) n’a pas révélé que cela.
  
Que s’est-il passé en 2003 ? En fait, l’Union européenne, a publiquement ouvert, les négociations diplomatiques, en vue de stopper le programme nucléaire militaire iranien, en 2003. A ce propos, le U.S. National Intelligence Estimate (NIE), admet, que l’arrêt du programme nucléaire militaire iranien, résulte, des pressions internationales, exercées, à cause des activités nucléaires militaires iraniennes clandestines.
  
L’Iran a développé, simultanément, un arsenal nucléaire militaire et des missiles Shihab pouvant transporter des têtes nucléaires de 700 kilogrammes sur une distance de 5000 à 10'000 kilomètres. Ces missiles sont sous le commandement des Gardiens de la Révolution islamique, qui rapportent au Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei ; et non pas au Président Ahmadinejad. Le nucléaire et la balistique sont aux ordres des mollahs intégristes qui veulent rayer Israël de la carte.
  
Le U.S. National Intelligence Estimate (NIE) révèle, au paragraphe C, que l’Iran a accompli des progrès significatifs en 2007 en matière d’installation de centrifugeuses dans le site nucléaire de Natanz. Sur cette base, le NIE, notamment aux paragraphes D, F et H, sous-entend, des informations, qui permettent de calculer, qu’en 2009, l’Iran sera techniquement capable, de produire, suffisamment d’uranium enrichi, pour une arme nucléaire.
  
Le NIE sous-entend, qu’à cet égard, la distinction entre programme nucléaire iranien civil et militaire reste purement artificielle. Le NIE sous-entend, que l’enrichissement d’uranium, utilisable à des fins civiles et/ou militaires, continue en Iran. Voilà ce que l’on peut déduire du NIE. Lorsque l’Iran disposera d’une quantité suffisante d’uranium, il lui faudra trois mois pour construire une bombe nucléaire. Cela nous renvoie à 2009. Nous sommes en 2008…
  
Le NIE a affaibli les sanctions internationales contre l’Iran. Le NIE a affaibli la Turquie et les pays sunnites modérés, qui étaient prêts, à bâtir une coalition, contre l’Iran. Aujourd’hui, l’Iran dispose de 3000 centrifugeuses. A l’origine, la technologie en matière de missiles a été fournie à l’Iran par la Corée du Nord.
  
Les dirigeants européens ont parfaitement capté toutes ces données, qui leur ont été présentées, par le Général israélien Aharon Ze'evi Farkash, Directeur du Renseignement militaire israélien, de 2001 à 2006 (1). Mais les dirigeants européens ont néanmoins répondu qu’ils avaient déjà vécu avec de telles menaces pendant la Guerre froide. Et les dirigeants européens ont ajouté que si l’Iran achève sa capacité nucléaire militaire, les USA et Israël résoudraient alors le problème. Intéressante, cette réflexion stratégique et poncepilatique, de la part de nos dirigeants européens, toujours aussi héroïques…
  
Peu après la publication du NIE, les médias n’ont rien dit des paragraphes C, D, F et H. Peu après la publication du NIE, la Russie et l’Iran sont parvenu à un accord sur le site nucléaire iranien à base de plutonium de Busher. Peu après la publication du NIE, la Chine et l’Iran ont signé un accord énergétique d’une valeur de 2,3 milliards de dollars. Peu après la publication du NIE, Ahmadinejad s’est rendu dans son principal pays rival, l’Arabie saoudite. Peu après la publication du NIE, les relations entre l’Iran et l’Egypte se sont développées, pour la première fois depuis trente ans.
  
Résumons et concluons. Les dirigeants européens ont parfaitement capté toutes ces données. Mais ils ont ajouté que si l’Iran achève sa capacité nucléaire militaire, les USA et Israël résoudraient alors le problème. En attendant, la Russie, la Chine et l’Iran, renforcent leur coopération dans tous les domaines. Et l’Iran marque des points, y compris en Arabie saoudite et en Egypte. Peu après la publication du NIE, les médias ont fait comme si l’Iran des mollahs intégristes avait interrompu son programme nucléaire militaire en 2003 et rien d’autre. De ce fait, il est difficile pour Bush de donner l’ordre de bombarder les sites de Natanz et de Busher. Et par conséquent, Israël n’a qu'à se débrouiller tout seul pour régler cette affaire. A cause du NIE, rapport éminemment politique, visant à dédouaner, le renseignement américain. Et à cause des dirigeants européens, poncepilatiques à souhait.
   undefined
(1) Général Aharon Ze'evi Farkash, Directeur du Renseignement militaire israélien de 2001 à 2006, “An Israeli Perspective on the U.S. National Intelligence Estimate”, Jerusalem Issue Brief, January 9, 2008, Vol. 7, No. 28, Institute for Contemporary Affairs.



SONDEURS ET JOURNALISTES NULS


ISRAEL - IRAN : QUID DE L'AN 2008 ?

Miguel Garroté
  
La première partie du présent article cite trois médias traitant d’Israël et de l’Iran. La deuxième partie du présent article résume les faits énoncés par ces trois médias. La troisième et dernière partie du présent article tente de tirer quelques conclusions de bon sens.
  
PREMIÈRE PARTIE
  
Trois articles récents, le premier de Michel Gurfinkiel, le deuxième de l’AFP (repris dans le Figaro) et le troisième du Sunday Times, témoignent, de la confusion, qui règne, d’une part, à propos de la précarité d’Israël ; et d’autre part, à propos d’une éventuelle frappe préventive israélienne, contre les installations nucléaires iraniennes.
  
undefinedDans un article daté du 6 janvier, Michel Gurfinkiel (1) écrit : 
« …A 60 %, elle (la jeunesse israélienne) soutient la droite nationaliste. Si les jeunes Israéliens de 2008 se retrouvaient dans la situation de leurs grands-parents ou de leurs arrière-grands-parents en 1948, à la veille de l’indépendance, quel mouvement de résistance soutiendraient-ils ?
La Haganah, l’organisation militaire semi-officielle émanant de l’Agence juive, dominée par les partis de gauche, professant une doctrine de modération stratégique ? L’Irgoun, issue du sionisme de droite, appelant à une révolte immédiate contre les Britanniques et à la conquête de l’ensemble d’Eretz-Israël ? Ou le groupe Stern, ultra-nationaliste, prêt à recourir aux méthodes les plus dures pour assurer la création d’un Etat juif ? Ce sondage a été organisé à la fin de 2007. Les résultats sont éloquents. 40 % des jeunes interrogés ont choisi la Haganah, 30 % l’Irgoun et 30 % le groupe Stern. En d’autres termes, la ligne dure mène par 60 % contre 40 % (…) Pourquoi cette radicalisation ? On est tenté de répondre : parce que les jeunes Israéliens ont un cerveau (…) Début 2008, les nuages noirs s’amoncellent : le Hezbollah au Liban et le Hamas à Gaza ont démontré qu’ils pouvaient frapper la population civile israélienne à leur guise, et survivre. Résultat : les régions qui se trouvent à proximité immédiate de leurs bases se dépeuplent. Cela encourage ces deux organisations djihadistes à frapper plus fort, plus loin. Après Sdéroth, c’est Ashkelon qui est touché. Après la Galilée, c’est le cœur démographique d’Israël, la région de Tel-Aviv, Gush-Dan en hébreu, qui pourrait se trouver à court terme sous le tir de missiles Kassam ou Katyushka tirés de Cisjordanie. L’Egypte, pays arabe soi disant modéré, ayant signé un traité de paix avec Israël dès 1978, trahit ses engagements, les uns après les autres, avec un cynisme obscène. L’affaire de ces deux mille pseudo pèlerins de Gaza en Arabie Saoudite, dont l’Egypte devait garantir la sécurisation et qu’elle a finalement laissés rentrer chez eux sans le moindre contrôle, est exemplaire (…) Les Arabes israéliens – 1,3 millions d’âmes, 17 % de la population israélienne – sont en train de passer corps et biens du côté des extrémistes islamistes et arabes. Le meeting qui s’est déroulé hier à Nazareth, ville israélienne, est révélateur. Une foule qui ne brandit que les drapeaux palestiniens, qui traite les ministres de son pays de criminels de guerre, qui proclame sa solidarité avec le Hamas de Gaza. Aucun pays souverain ne tolèrerait cela (…) Si Israël se retire d’un territoire, il n’apparaît pas aux yeux de ses voisins arabes comme mature et généreux, mais comme faible (…) Si l’Etat juif ne convainc pas ses citoyens arabes de sa volonté politique, ces derniers basculeront définitivement du côté du djihadisme. Les jeunes Israéliens, eux, savent cela. Ils se battront. Eux seuls méritent notre respect et notre soutien ».
  
Dans une dépêche de l’AFP reprise dans le Figaro 6 janvier, on peut lire : « Le président américain George W. Bush a affirmé que les Etats-Unis soutiendraient Israël sans réserves s’il était attaqué par l’Iran (…) Bush déclaré qu’en cas d’attaque iranienne contre Israël ‘nous défendrons notre allié, sans réserves’. Il a ajouté: ‘Si j'étais israélien, je prendrais les propos du président iranien (Mahmoud Ahmadinejad) au sérieux’, en références aux menaces réitérées de ce dernier d’effacer Israël de la carte ».
  
Dans le Sunday Times du 7 janvier, on apprend que : « Les fonctionnaires israéliens de sécurité doivent donner des informations au président George W Bush sur leurs derniers renseignements au sujet du programme nucléaire de l’Iran (…) Ehud Barak, le ministre de la défense, veut le convaincre qu’une frappe des militaires israéliens contre les équipements d’enrichissement d’uranium en Iran est faisable si les efforts diplomatiques n’arrêtaient pas les opérations nucléaires (…) on s’attend à ce qu’ils présentent au Président les détails récents de l’enrichissement de l’uranium par l’Iran (…) et du développement des missiles qui pourraient transporter les ogives nucléaires (…) Les fonctionnaires israéliens de sécurité croient que la seule manière d’empêcher l’enrichissement en uranium vers la catégorie militaire est de détruire les installations iraniennes. Beaucoup d’Israéliens sont désireux de savoir si l’Amérique donnerait à leur pays le feu vert pour attaquer, comme elle l’a fait en septembre dernier quand Israël a frappé un emplacement nucléaire mystérieux en Syrie ».
  
DEUXIÈME PARTIE
  
undefinedJe résume :
1- A 60 %, la jeunesse israélienne soutient la droite nationale. Pourquoi ? Parce que les jeunes Israéliens ont un cerveau.
2- Début 2008, les nuages noirs s’amoncellent : Le Hezbollah au Liban et le Hamas à Gaza. Après la Galilée, c’est le cœur démographique d’Israël, la région de Tel-Aviv, qui pourrait se trouver à court terme sous le tir de missiles Kassam ou Katyushka tirés de Cisjordanie.
3- L’Egypte, pays arabe soi disant modéré, trahit ses engagements.
4- Les Arabes israéliens – 1,3 millions d’âmes, 17 % de la population israélienne – sont en train de passer corps et biens du côté des extrémistes islamistes et arabes.
5- Bush vient de déclarer : « Si j'étais israélien, je prendrais les propos du président iranien (Mahmoud Ahmadinejad) au sérieux », en références aux menaces réitérées de ce dernier de rayer Israël de la carte.
6- Les fonctionnaires israéliens de sécurité croient que la seule manière d’empêcher l’enrichissement en uranium vers la catégorie militaire est de détruire les installations iraniennes.
7- Beaucoup d’Israéliens sont désireux de savoir si l’Amérique donnerait à leur pays le feu vert pour attaquer les installations nucléaires iraniennes.
  
TROISIÈME ET DERNIÈRE PARTIE
  
Je conclus :
1-  Compte tenu des sept points susmentionnés, il me paraît évident qu’Israël doit d’urgence : primo, fixer ses objectifs ; secundo, établir l’ordre de priorité de ses objectifs ; tertio, établir les moyens disponibles, pour atteindre ses objectifs, dans l’ordre de priorité fixé. C’est là la seule stratégie viable face aux dangers énumérés ci-dessus. Il n’est pas nécessaire d’être général quatre étoiles pour s’en convaincre.
2-  Israël est menacé par le Hezbollah, le Hamas, les milices de Cisjordanie, l’Egypte, les Arabes israéliens et l’Iran. Ce sont les six objectifs à atteindre. La priorité numéro un, parmi ces six objectifs est l’Iran. Pourquoi ? D’une part, parce que l’Iran finance et arme le Hezbollah, certains éléments du Hamas et certaines milices de Cisjordanie. Et d’autre part, parce que l’Iran détiendra l’arme atomique, ou tout au moins une « bombe sale », en 2009 au plus tard.
3-  Le moyen disponible pour atteindre l’Iran, objectif prioritaire, c’est une attaque préventive des installations nucléaires iraniennes. La meilleure étude technique sur des frappes israéliennes contre l’Iran a été réalisée par le très sérieux MIT (Massachusset Institute of Technology). Cette étude établit que l’aviation israélienne dispose des capacités pour détruire en Iran des cibles souterraines. Le trajet passerait par la Turquie, le long de la frontière syrienne. Le ravitaillement se ferait au-dessus de la Méditerranée. La Turquie ne serait pas tentée d’abattre les avions israéliens. L’opération serait menée par vingt-cinq F-15 et vingt-cinq F-16 dotés de bombes pénétrantes d’une précision de trois mètres. Le site d’enrichissement d’uranium de Natanz serait endommagé avec 40 bombes pénétrantes, des BLU-113. Le meilleur moment pour frapper Natanz serait quand les 5000 centrifugeuses seront mises en place mais avant que de l’hexafluorure d’uranium y soit injecté (à cet égard le temps presse...).
   

  

(1)    « La Seconde Guerre d’indépendance »
 
http://michelgurfinkiel.com/articles/151-Isral-La-seconde-guerre-dindependance.html

  
undefinedOn nous dit que le terrorisme islamique ne provient pas directement de l’Islam. On nous dit que le terrorisme islamique ne provient pas directement du Coran. Pourtant, la terreur islamique, les actes terroristes islamiques, n’assassinent pas uniquement des Juifs et des Chrétiens. La terreur islamique, les actes terroristes islamiques, assassinent, aussi, les musulmans qui ne respectent pas, toutes les règles coraniques. La terreur islamique, les actes terroristes islamiques, assassinent, aussi, les musulmans démocrates, les musulmans modérés, les civils et les soldats irakiens.
  
Cet islam terroriste a récemment frappé au Pakistan, de façon explosive, si j’ose dire, avec le meurtre – sous la forme d’un feu d’artifice confus, mâtiné de coups de feu indéterminés – de Madame Benazir Bhutto. Cet assassinat fut l’occasion, pour l’expert en questions stratégiques Andrew C. McCarthy, dans la National Review, édition du vendredi 27 décembre, de rappeler, certaines réalités pakistanaises, notamment celle-ci, qui vaut son pesant de pistaches : un récent sondage CNN montre que 46% des Pakistanais approuvent Ben Laden. Or, on nous dit que le terrorisme islamique ne provient pas directement de l’Islam. Mais pourquoi dans ce cas, 46% des Pakistanais – soit près de 80 millions sur un total de 160 millions – approuvent-ils Ben Laden ?
  
Nous avons écrit en 2007 et nous écrivons encore en 2008, que depuis le 11 septembre 2001, l’Islam mène une guerre mondiale. En Europe, nos dirigeants et nos journalistes, en parfaites autruches, la tête dans le sable et de ce fait les fesses ouvertes aux vents du Levant, font comme si de rien. L’Islam n’a-t-il vraiment rien à voir avec le terrorisme ? Mais alors pourquoi l’islam est de plus en plus radical ? Et pourquoi cet islam de plus en plus radical remporte-t-il de plus en plus de victoires, tantôt militaires, tantôt électorales, jusqu’à Gaza, jusqu’au Liban, jusqu’en Turquie (70 millions de musulmans, aux portes de l’Europe, gouvernés par un parti islamique), jusqu’au Pakistan (160 millions de musulmans, à 46% alqaïdiques,  benladenisés et dotés de l’arme nucléaire) ?
  
Le terrorisme islamique tisse une toile mondiale. Des mouvements et des régimes nazislamiques et islamodiaboliques sèment la terreur, la pauvreté, la corruption et le chaos dans le monde musulman. Récemment, un auteur turc musulman, Zafer Senocak, écrivait : « Ce cercle vicieux doit être brisé, par l’engagement du monde libre et par l’engagement militaire, car ce n’est pas possible autrement » (1).
  
L’historienne égyptienne Bat Ye’or a récemment analysé la situation (2). De fait, nous vivons une guerre globale de civilisation. Les musulmans qui souhaitent la modernisation passent pour des apostats. La Charia les punit comme elle punit les Juifs et les Chrétiens. A cet égard, rappelons que les Juifs et les Chrétiens en terre d’islam sont soumis à un statut d’être inférieur, le statut de la dhimmitude. Selon le jihad, l’islam doit régner y compris sur les nations qui furent musulmanes, le Liban, les Balkans, Israël, la Sicile et l’Espagne. Cela figure par exemple dans la charte du Hamas. C’est pourquoi, les interventions américaines et Irak et en Afghanistan n’ont fait que révéler la réalité jihadiste et « il est impossible d’agir contre le totalitarisme sans conflits », conclut Bat Ye’or (2).
  
« Ce cercle vicieux doit être brisé, par l’engagement du monde libre et par l’engagement militaire, car ce n’est pas possible autrement », écrit l’auteur turc musulman, Zafer Senocak. « il est impossible d’agir contre le totalitarisme sans conflits », écrit l’auteur égyptienne Bat Ye’or. La société libre de culture judéo-chrétienne et l’islam moderne ne peuvent survivre sans engagement militaire, sans conflits. Nous l’écrivons depuis un certain temps déjà. Zafer Senocak et Bat Ye’or écrivent la même chose. C’est réconfortant.
  
Encore faudrait-il, qu’à cet égard, les autruches politico-médiatiques européennes, sortent la tête du sable. Car avec trop d’engagements européens non militaires les fesses ouvertes aux vents, le sabre du jihad pourrait leur réserver quelques conflits subits et inattendus. La guerre est bien là. La question est de savoir dans quelle posture on choisit de la mener. A ma connaissance, l’organe vital en pareille circonstance, c’est la tête, le cerveau. Le reste est, si je puis m’exprimer ainsi, postérieur.

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyber-résistant - dans Le WEB Résistant
commenter cet article

commentaires

laplote 10/09/2008 15:01

Protection des libertés, nous en avons effectivement bien besoin...

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :