Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Contact

Profil

  • Cyber-résistant
  • Ni totalitarisme nazi,
 ni totalitarisme communiste,
 ni totalitarisme islamique
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Entête

http://www.wikio.fr

"Si vous entendez ce message, c'est que vous êtes la résistance."

International Civil Liberties

About

The International Civil Liberties Alliance is a project of the Center for Vigilant Freedom Inc.  We are an international network of groups and individuals from diverse backgrounds, nationalities and cultures who strive to defend civil liberties, freedom of expression and constitutional democracy.

We aim to promote the secular rule of law, which we believe to be the basis of harmony and mutual respect between individuals and groups in the increasingly globalised world, and to draw attention to efforts to subvert it.  We believe in equality before the law, equality between men and women, and the rights of the individual and are open to participation by all people who respect these principles.

We believe that freedom of speech is the essential prerequisite for free and just societies, secular law, and the rights of the individual.

We are committed to building and participating in coalitions in all parts of the world to effect significant progress in protecting rights of the individual which are sadly being eroded in many countries including those in the West.


Rejoindre le forum

 

The Center for Vigilant Freedom

2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 23:12


Allongement de la durée légale d’avortement volontaire : auprès des médecins la pilule ne passe pas


Six ans après l’adoption de la loi allongeant le délai légal pour l’avortement volontaire (IVG) de dix à douze semaines en France, l’application de la législation semble toujours difficile, selon le quotidien “Le Monde” qui a publié une enquête sur ce sujet le 7/12/07.

Par exemple, en Ile-de-France, les avortements volontaires (IVG) de plus de dix semaines se concentrent sur une poignée de sites, les autres praticiens refusant de les pratiquer. “La gestion de la pénurie et le bricolage militant deviennent la règle, analyse Fatima Belal, coordinatrice régionale Ile-de-France du Planning familial. Les dix-douze semaines, seuls les médecins militants acceptent de les faire.”.

En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, également, la situation est difficile. Dans les Alpes-Maritimes, seuls deux hôpitaux, Nice et Grasse, acceptent les avortements volontaires tardifs. Les gros établissements privés de la région ne pratiquent quant à eux presque pas d’avortements volontaires (IVG).
A l’hôpital public de Grasse, le docteur Mauricette Sebaoun a quasiment réalisé à elle seule les 450 avortements volontaires de l’établissement en 2006, la majorité de ses collègues ayant opposé leur clause de conscience. “Dans la région, les médecins sont encore plus réticents qu’ailleurs à pratiquer des IVG, tout le monde fait le strict minimum, explique-t-elle.”.

Partout en France, les médecins opposent souvent la clause de conscience, en particulier pour ne pas pratiquer les avortements volontaires entre dix et douze semaines de grossesse.
Les médecins qui acceptent de faire des avortements volontaires se retrouvent donc en première ligne, confrontés au regard réprobateur de leurs collègues. “Ce n’est pas facile d’être considérée comme une perverse, tout simplement parce qu’on fait son travail et qu’on vérifie soigneusement le produit de l’aspiration”, témoigne ainsi une médecin exerçant en région parisienne.

Pour faciliter l’avortement volontaire, la ministre de la santé Roselyne Bachelot a prévu le principe de rémunérer davantage cet acte, au 1er mars 2008.
Les médecins qui y opposent la clause de conscience vendront-ils leur âme ?

En France il y a eu en 2004, 210.664 avortements volontaires (les statistiques de 2004 sont l’année la plus récente avec des statistiques complètes, ces données sont publiées tardivement). Ce nombre d’avortements volontaires est supérieur au quart des naissances. Et encore il ne s’agit que des avortements volontaires déclarés.
Pendant ce temps il n’y a pratiquement pas d’enfants à adopter en France. Et des couples stériles qui veulent adopter un enfant, en sont réduits à s’engager dans des entreprises d’achat d’enfants sur d’autres continents, voire de kidnapping d’enfants en Afrique comme dans l’affaire de l’Arche de Zoé.
Où est l’erreur ?

**** L’image qui illustre cet article est une échographie en 3 dimensions, à 12 semaines ; l’enfant parait jouer avec son cordon ombilical.
Les images que l’on obtient en vidéo avec les échographies 4D, sont encore plus fabuleuses. Mais ceci ne doit pas inciter à faire pratiquer des films “d’échographies souvenir” non médicales gravées sur DVD (les centres faisant cela se multiplient).

Dans l’échographie médicale le temps d’exposition aux ultra-sons est court et la sonde bouge presque sans arrêt. Malgré tout on n’est pas absolument certain qu’il n’y ait aucun risque pour l’enfant. Mais cet infime risque possible est tout à fait justifié par les avantages importants pour la santé de l’enfant et de la mère.

Dans les “échographies souvenir”, pour faire de beaux films, l’exposition est plus longue et la sonde reste dirigée plus longtemps sur la même zone. Le risque possible est plus fort et n’est pas justifié. D’ailleurs, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé déconseille ces “échographies souvenirs” (même chose au Québec).

[cc] Novopress.info, 2007, Article libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]


Flicage des pensées déviantes : la HALDE finit l’année en beauté (2)

Image Hosted by ImageShack.us
PARIS (NOVOpress) - Les policiers ont désormais leur petit livre rouge : il s’intitule, en toute simplicité, « Guide pratique de lutte contre les discriminations, le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie et l’homophobie » . La Haute autorité de lutte contre les discriminations (HALDE) vient de le mettre au point en partenariat avec la police nationale. Et, bien sûr, elle veut aller encore plus loin dans le reformatage des pensées déviantes et la répression des impies, car pour Luc Ferrand, le directeur juridique de la HALDE, « il faut changer les comportements » .

D’où ce guide, en fait un CD-Rom dont chaque policier et gendarme va disposer sur son intranet, qui rassemble textes de loi, guide procédural et même modèles de PV de plainte. « Des outils pratiques et concrets pour constater les infractions, en rassembler les preuves et interpeller leurs auteurs afin d’assurer la poursuite devant les tribunaux » précisent ses auteurs en avant-propos. Curieusement, il semble que l’albophobie (haine anti blanche) et la haine anti française ne fassent pas partie des motifs de poursuites. Un oubli, sans doute ?

[cc] Novopress.info, 2007, Article libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]


Flicage des pensées déviantes : la HALDE finit l’année en beauté (1)

PARIS (NOVOpress) - Louis Schweitzer, le président de la Haute autorité de lutte contre les discriminations (HALDE), a remis lundi, à l’Assemblée nationale, 17 propositions à Brice Hortefeux, le ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement, pour lutter contre les discriminations dans les domaines de l’emploi, du logement et de la formation. Des propositions qui s’inscrivent dans le cadre de la clôture de l’Année européenne de l’égalité des chances.

Pour l’ancien patron de Renault « Il ne suffit pas d’exprimer des intentions, il faut prendre des mesures concrètes qui seront sources de justice et d’efficacité » . Autrement dit, accentuer le formatage des pensées et des actes dans tous les aspects de la vie quotidienne. Louis Schweitzer a ainsi ressorti le fameux CV anonyme, en regrettant qu’il soit « insuffisamment utilisé en l’absence de décret d’application » et en incitant le gouvernement à réengager « activement » la réflexion sur la question. Il a également invité les entreprises à adhérer à l’accord national interprofessionnel relatif à la diversité dans l’entreprise, conclu en octobre 2006.

Toujours dans le domaine de l’emploi, la Halde a suggéré l’introduction de clauses relatives à la lutte contre les discriminations dans le code des marchés publics (clauses d’inspiration américaine) et invité à plus de transparence et d’efficacité dans les processus de recrutement dans les entreprises. Elle insiste également sur la nécessité de sensibiliser les personnels enseignants aux discriminations et à la promotion de l’égalité pendant leur formation. Une « sensibilisation » qui commence déjà à porter ses fruits comme le montrait Novopress il y a quelques temps… (1)

Ce vaste programme ne peut que porter au septième ciel Carole Da Silva, présidente et fondatrice de l’Association pour favoriser l’intégration professionnelle (Afip (2) ) : « C’est très bien que les maîtres soient formés dans cette perspective parce qu’il est décisif de déconstruire les préjugés dès le bas âge. » . Un enfant en bas âge aurait donc déjà des « préjugés » qu’il faudrait « déconstruire » ? Nos chères têtes (de moins en moins) blondes naîtraient-elles avec des idées nauséabondes dans leur berceau ?

Mais Carole Da Silva va plus loin : « Je ferai une 18e proposition dans le sens d’une clarification des mots et d’une précision du vocabulaire en matière de lutte contre les discriminations et de contrôle de la diversité » . Novlangue ? Qui a dit Novlangue ?

(1) http://fr.novopress.info/?p=9159
(2) http://www.afip-asso.org

Image Hosted by ImageShack.us

[cc] Novopress.info, 2007, Article libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]
 


Lumiere101.com

Image Hosted by ImageShack.us

Le projet d’ARCOLE

Notre site est soutenu par l’association ARCOLE (Auditeurs, Réalisateurs et Compagnons Organisés pour la Liberté d’Expression) qui a résolu au printemps 2007 de développer un programme de haute tenue intellectuelle, indépendant de toutes pressions politiques et administratives, consacré à la vie culturelle et à une information véritable.

Le site ouvert au public depuis septembre 2007 se réfère, en dehors de toute chapelle et de toute exclusive politique :

au patrimoine intellectuel et culturel européen ;
aux libertés économiques et sociales ;
à l’héritage de l’Occident et du christianisme.
Les producteurs d’émissions de Lumière 101 professent la nécessité d’un regard libre sur un monde ouvert et tiennent leurs propos en toute liberté et responsabilité.

Un nouvelle vie pour Lumière 101

Radio libre historique apparue en 1981, Lumière 101 (sa fréquence sur la bande FM à Paris aux origines) a apporté pendant 20 ans, de 1987 à 2006, sous la responsabilité de Jean-Luc de Carbuccia sa personnalité chrétienne et civique à une antenne hertzienne alors libre dirigée par Jean Ferré. Aujourd’hui, Lumière 101 reprend, forcée mais ravie, son indépendance pour honorer sur le média du futur, internet, les valeurs chrétiennes et libérales.

Les Producteurs :

Georges Lane
Georges Lane est économiste. Docteur d’Etat en sciences économiques depuis la soutenance d’une thèse sur “l’inflation et la demande de réserves internationales”, il est maître de conférence à l’université Paris IX Dauphine où il enseigne des domaines de la discipline (économie de l’incertitude, monnaie, marchés financiers, assurance). Il est aussi membre du “Centre de recherche de théorie économique Jean-Baptiste Say” que dirige Pascal Salin. Administrateur de l’”Association pour la liberté économique et le progrès social” (ALEPS) que préside Jacques Garello, il a collaboré avec Jacques Rueff, un des fondateurs de cette même association.

Louis Mélennec
Louis Mélennec est né en 1941 en Bretagne. Chercheur, enseignant, consultant national et international, il a enseigné de nombreuses matières médicales et juridiques, et publié de nombreux articles, ainsi qu’une dizaine d’ouvrages. Il est titulaire d’un doctorat en médecine, d’un doctorat en droit, d’un DEA d’histoire. Il a été consulté par plusieurs gouvernements pour d’importantes réformes du droit social. Après ses études au conservatoire, il a donné plusieurs centaines de récitals en France et à l’étranger.

Olivier Pichon
Né en 1949, Professeur Agrégé d’histoire, Olivier Pichon a soutenu un doctorat en sociologie politique avec Annie Kriegel sur les origines du mouvement Solidarnosc et sur l’histoire de la Pologne contemporaine. Il a enseigné l’économie et l’histoire économique en classe préparatoire HEC. Olivier Pichon a exercé différents mandats politiques dont il est maintenant totalement dégagé. Il a publié dans de nombreuses revues des articles de politique d’histoire contemporaine et d’actualité (surtout sur le communisme et le bloc de l’Est). Intervenant dans Monde et Vie depuis 1998, il en est le directeur de la rédaction depuis 2004.

Cyril Semenoff-Tian-Chansky
Cyril Semenoff-Tian-Chansky, historien d’art, est chargé de recherche depuis 2006 au Centre de recherche du Château de Versailles. Il fut chargé auparavant de diverses missions au Musée National de Céramique et à la Manufacture de Sèvres. Il est l’auteur d’une Histoire Générale de l’Art publiée chez Larousse.
D’abord graveur aquafortiste, élève de Jeanne Eismein à Paris, il étudia ensuite l’Histoire de l’Art à l’École du Louvre et prépare actuellement une thèse sur l’artiste russe Dmitri Semionovitch Stelletsky (1875-1947). Il est le descendant direct du géographe, homme d’État, savant et collectionneur russe Piotr Petrovitch Semenov-Tian-Shanski (1827-1914).

Lumiere101.com


Racisme et xénophobie : les nouveaux Tartuffe

Intervention de Bruno Gollnisch au Parlement Européen à Strasbourg sur la montée de l’extrémisme en Europe

Voici venir une nouvelle fois un énième rapport sur la prétendue montée de l’extrémisme en Europe. Conseil, Commission, groupes politiques, ils sont venus, ils sont tous là !

Comme d’habitude, cette rhétorique est nulle intellectuellement, scandaleuse politiquement, perverse moralement. Intellectuellement nulle, parce que toutes les idées nouvelles en religion : le christianisme, dont certains d’entre vous osent se réclamer, en politique le libéralisme ou le socialisme, en science des idées aujourd’hui aussi évidentes que la rotondité de la terre ou sa rotation autour du soleil ont d’abord été considérées comme extrémistes, hérétiques, subversives, inadmissibles.

Il ne suffit pas de diaboliser une opinion pour la discréditer. Il faut dire en quoi elle est fausse. Le scandale politique, c’est vous qui le suscitez, vous qui êtes au pouvoir et qui, au lieu de résoudre les problèmes, affichez un programme de combat de l’opposition.

Vous révélez ainsi votre incapacité à résoudre le problème de l’immigration-invasion dont vous êtes, délibérément ou par lâcheté, les visqueux collaborateurs.

Vous avouez ici votre échec économique, votre échec social, votre échec culturel, votre échec moral, votre échec éducatif. Et au lieu de changer votre catastrophique politique, vous ne songez qu’à l’élimination de ceux qui protestent ou qui vous critiquent.

Mais c’est moralement que votre attitude est la plus répugnante. Vous assimilez frauduleusement les actions violentes ou terroristes à la légitime réaction des peuples d’Europe contre la destruction de leur identité.
Tartuffe que vous êtes, vous voulez les priver de parole et de représentation politique !

Vous êtes les pharisiens de la démocratie. Comme le dit l’Ecriture : Sépulcres blanchis ! Tout n’est que peinture blanche à l’extérieur : vous
parlez des droits de l’homme, de la liberté d’expression, des valeurs de l’Europe, de la tolérance. Mais tout n’est que cadavre et pourriture à l’intérieur. Ces droits dont vous avez plein la bouche, vous les refusez à ceux qui ne pensent pas comme vous.

Démocrates en peau de lapin, vous avez peur des peuples auxquels vous refusez de se prononcer par referendum. Ce seul mot, cette seule réclamation vous terrorise, et l’on voit ceux dont les pères défilaient dans la Hitler Jugend proposer aujourd’hui de supprimer les droits de ceux qui défendent leurs libertés nationales, parlementaires, politiques et civiques.

Tout cela serait odieux, si cela n’était pas grotesque. Les générations futures vous jugeront comme elles ont jugé ceux qui ont livré Rome aux Barbares. Puissent-ils, ces barbares, vous traiter un jour comme vous méritez de l’être. Dans le désastre actuel, ce sera notre consolation et notre ultime éclat de rire.

Source: http://www.frontnational.com


Création d’un prix Anne-Lorraine Schmitt

Entendu ce matin sur Radio Notre-Dame, de la bouche de Frédéric Pons, journaliste à Valeurs actuelles et président de l’Association des journalistes de défense : cette association, après avoir fait d’Anne-Lorraine un de ses membres, à titre posthume, a décidé de constituer un prix annuel à son nom, qui sera décerné chaque année à un journaliste méritant de moins de trente ans, qu’il soit sorti de l’école ou y soit encore.

(Source: http://e-deo.net) 


VU DE RUSSIE. Le démantèlement de la Serbie, vers l’islamisation de l’Europe !

Voici des extraits d’un article d’Alexeï Bogatourov, parue (en russe) dans “Nezavissimaïa Gazeta” le 4/12/07 :
- Alexeï Bogatourov est directeur adjoint de l’Institut des problèmes de sécurité internationale de l’Académie des Sciences de Russie.
- Nezavissimaïa Gazeta ( http://www.ng.ru/ ) est un journal russe, très lu par l’intelligentsia moscovite.

+++++++++++

Etait-il intelligent de détruire la Serbie ? Evidemment non….
Les riches voisins occidentaux de la Serbie n’ont pas fait preuve de sagesse à son égard. Ce pays, malgré toutes les difficultés qu’ont posées ses gouvernants dynastiques, a été un rempart européen dans les Balkans, la ligne avancée de contact avec l’Orient islamique. Les Serbes et les Monténégrins ne sont pas des gens de compromis, mais ils sont combatifs, excessivement courageux, et ils ont le sens du sacrifice. C’est ce qui leur a permis dans le passé, même sans aide occidentale, de contenir la pression de la Sublime Porte Ottomane sur l’Europe, aux frontières où se dessine le basculement ethnique. Une Serbie forte, en dépit de tous ses défauts, était dans les Balkans un facteur de cohésion, rôle que les autres pays de la région ne pouvaient jouer pour de nombreuses raisons, géopolitiques entre autres.

La “stratégie de démembrement de la Yougoslavie” que l’Allemagne a adoptée à la fin des années 1980 [Note du traducteur : en prenant l’initiative de reconnaître l’indépendance de la Slovénie et de la Croatie], suivie par les autres Etats de l’Union européenne, la Russie voisine (alors dirigée par Eltsine, avec Andreï Kozyrev en chef de la diplomatie) et les Etats-Unis, a tout bouleversé. La Serbie a dès lors commencé à être “grignotée” de toutes parts, perdant des terres peuplées de Serbes. La Croatie en a avalé une partie, la Bosnie, officiellement devenue un état musulman à hauteur d’un tiers, en a absorbé une autre. Après cela, le projet de “Grande Albanie”, islamique elle aussi, est revenu sur le devant de la scène. Enlever définitivement le Kosovo à la Serbie pour le transformer en état indépendant constitue une étape supplémentaire dans la réalisation de ce projet.

L’Union Européenne s’accommode de sa propre islamisation…. La prochaine entrée de la Turquie dans l’Union, l’absorption du “giron balkanique” et de ses enclaves islamiques, l’afflux d’immigrants en provenance de pays musulmans d’Afrique et d’Asie rendent irréversible l’islamisation des états européens.

Fatalité, sens de l’Histoire et paradoxe culturel :
L’UE que les Russes voulaient rejoindre au début des années 1990, l’UE actuelle, et l’UE telle qu’elle sera dans dix ou quinze ans, sont 3 choses qui n’ont rien à voir entre elles, que ce soit du point de vue de la culture, du mode de vie ou de la politique. Combien de temps encore Paris, Berlin et Londres continueront-ils à susciter chez les Russes un vrai désir d’adhérer aux valeurs européennes ? Et dans combien de temps les Russes craindront-ils de trouver dans l’Union Européenne, l’Asie à la place de l’Europe. Autre grande question, les rapports de la Russie et de l’UE deviendront-ils plus chaleureux ou plus distants lorsque l’Europe se sera complètement “islamisée” ?

[cc] Novopress.info, 2007, Article libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]


La “tchéka” du PCF (1941-43)

AFE (http://afe-blog.com/)

Le PCF entretenait pendant l’Occupation une police politique - le détachement Valmy - chargée de l’assassinat des “renégats” et du châtiment
des “traîtres”. Nul autre groupe d’action n’était aussi proche de la direction du Parti communiste clandestin dont il constituait le bras armé.
Sur ordre de Jacques Duclos, ces “cadres spéciaux” organisèrent à Paris des attentats spectaculaires, dont celui du cinéma Rex, et exécutèrent ou
tentèrent d’assassiner plusieurs dizaines de personnes. La découverte et le dépouillement d’archives totalement inédites par deux historiens passionnés mettent en lumière l’existence de cette “Guépéou” du Parti. Leurs recherches ont permis de pénétrer les rouages méconnus du PC clandestin et, pour la première fois, de suivre au quotidien les policiers des RG dans la chasse implacable qu’ils menèrent contre ceux qu’ils appelaient ” le groupe punitif communo-terroriste “. Une enquête historique qui se lit comme un roman et tord le cou à quelques épisodes légendaires de la Résistance communiste.

Jean-Marc Berlière, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Bourgogne, et Franck Liaigre, chargé de recherches au CNRS, appartiennent tous deux à l’équipe de recherche du CESDIP (ministère de la Justice / CNRS). On leur doit la première étude scientifique sur les débuts de la lutte armée menée par le Parti communiste à l’aide des “Bataillons de la jeunesse” à l’automne 1941 (Le Sang des communistes, 2004).

Liquider les traîtres : La face cachée du PCF, 1941-1943, Franck Liaigre et Jean-Marc Berlière,Robert Laffont, 2007, 510 pages, 22€.
Pour acheter ce livre:
http://www.libre-diffusion.com/ 


« La Libye, un vaste centre de rétention pour immigrants »

Pays de transit pour les sud-sahariens qui veulent gagner l’Europe, la Libye, 5,3 millions d’habitants, compte quelque 600 000 étrangers en situation légale et de 1 à 1,2 million de clandestins. De nombreux témoignages d’Occidentaux dénoncent les conditions « terribles » dans lesquelles vivent ces migrants « systématiquement traqués, envoyés en centre de rétention, maltraités ».

« Ce pays est devenu un vaste centre de rétention pour des centaines de milliers de Maliens, de Nigériens, d’Erythréens », alerte Mme Souhayr Belhassen, présidente de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH).

Tripoli, qui ne reconnaît pas la convention de Genève sur les réfugiés, procède à un double transfert de ces populations indésirables : d’abord par des retours forcés vers les pays d’origine – notamment pour les Erythréens, menacés de mort dans leur pays – Ensuite en favorisant le départ de ces clandestins vers l’Europe, dans les conditions qu’on imagine.

Pour Mme Souhayr Belhassen, « Droits de l’Homme et Libye, c’est antinomique ». . On s’en doutait un peu, bien avant ces récents développements. Le label FIDH confortera chacun dans cette conviction.

Comme le tableau ne saurait être complet sans une nouvelle réaffirmation de la culpabilité de l’ Homo Europeus, Mme Belhassen dénonce « l’accord tacite » des pays européens pour le refoulement des clandestins vers leur pays d’origine. Méchants pays européens « qui ne veulent pas de ces migrants chez eux » insiste Madame la Présidente…

Suggestion : l’Algérie voisine ne pourrait-elle accueillir cette immigration ? Cette richissime Algérie, assise sur un gigantesque pactole pétrolier et gazier, qui vient d’enregistrer sur les huit premiers mois de 2007 un excédent de sa balance commerciale de quelque 20 milliards de dollars ( http://fr.allafrica.com/stories/200709250786.html ). Le président Sarkozy en a-t-il parlé avec son ami Bouteflika lors de sa dernière visite à Alger ?

Henri Dubost, pour Novopress

[cc] Novopress.info, 2007, Article libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]
 


Aux Pays-Bas le solde migratoire des personnes “d’origine étrangère” a été négatif en 2006.

Aux Pays-Bas en 2006 il est entré moins de personnes “d’origine étrangère” **** que ce qu’il en est sorti. Ce solde migratoire qui était fortement positif auparavant (plus d’entrées que de sorties) est devenu presque nul en 2004, puis négatif ensuite.
Ceci correspond à la révision de la politique d’immigration qui a suivie l’assassinat en 2002 de l’homme politique Pim Fortuyn, puis en 2004 l’assassinat par un musulman, du cinéaste Théo Van Gogh.
Cette situation est atypique en Europe, car par exemple, en France, en Espagne, en Italie, en Grande-Bretagne, en Belgique, le solde migratoire est au contraire actuellement plus important que dans les années 1990.

Ce qui montre que, quand on veut arrêter l’immigration dans un pays, on peut.
Mais cette volonté ne durera peut-être pas.

**** L’institut statistique néerlandais ( http://www.cbs.nl ) utilise les définitions suivantes :
- “D’origine étrangères” : personnes dont au moins un des 2 parents n’est pas né aux Pays-Bas. En outre l’institut distingue les populations “d’origine étrangère” “occidentale” et “d’origine étrangère” “non-occidentale”.
- “Autochtones” : personnes dont les 2 parents sont nés aux Pays-Bas

[cc] Novopress.info, 2007, Article libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]
 


Cachez cette mosquée que je ne saurais voir…

Zentropa

Le combat contre la construction de mosquées en France pose plus de questions que ne pourrait le laisser penser une analyse trop rapide. Bien sûr, il est légitime que notre sentiment identitaire et national soit choqué par la perspective de voir fleurir sous nos yeux des lieux de culte musulmans. Epidermiquement et, pourrait-on dire, romantiquement, voir s’élever des minarets sur notre vieille terre chrétienne est un indéniable traumatisme contre lequel on ne peut instinctivement que lutter.

Seulement voilà, la France, justement, est-elle bien toujours une vieille terre chrétienne ? Curieusement, ceux qui ne metttent jamais un pied dans une église et même ceux qui passent leurs jours à dénoncer les ravages du « poison chrétien », se souviennent subitement du rôle fondateur du christianisme pour notre nation et en deviennent les ardents défenseurs dès lors qu’il s’agit de justifier leur opposition à l’édification de mosquées.

Pourtant on peut se demander en quoi le christianisme serait « indissociable » de la France à l’heure ou celui-ci est totalement « dissocié » de l’existence réelle, quotidienne et concrète des Français. Vivre en bafouant chaque jour tous les préceptes chrétiens et l’ensemble des valeurs qui leur sont liés, fort bien. Mais voir des minarets s’élever à la place des clochers devant lesquels on passe depuis des années avec indifférence ou mépris, ha ça jamais ! Partons immédiatement en croisade !

Il y a de toute évidence une grande part de tartufferie dans cette attitude et l’on peut craindre que cet « anti-islamisme » là ne soit qu’une façon détournée et « éducolorée » d’être « anti-arabes ». [NDLR : les arabes représentent moins de 20% des musulmans dans le monde.]

Car en effet, que veut-on au juste à travers cette opposition systématique et virulente aux contructions de mosquées ? Nier la présence arabo-muslmane dans notre pays ? Renvoyer les croyants prier dans les caves et les hangars ? Les forcer à se transformer en bons petits consommateurs athés comme nous ?

Les ambiguïtiés politiques et morales du discours violemment anti-islamique sont renforcées par le fait que la mobilisation militante visant à empêcher la construction de lieux de culte musulmans n’a jamais trouvé d’équivalent lorsqu’il s’agit de faire barrage à la destruction, aujourd’hui fréquente, d’une église catholique. Pourtant, symbole pour symbole, celui d’une église rasée au buldozer par ses propres enfants n’est pas moins fort ni moins inquiétant que l’apparition d’une grande mosquée dans un quartier de Marseille à la population majoritairement afro-maghrébine… Bien au contraire serait-on même tenter de dire…

Rappelons-le encore une fois, ce n’est pas l’immigration, dans laquelle certains voient un peu trop facilement la clef universelle expliquant tous les maux de l’époque, et encore moins l’islam qui ont vidé les églises, ni eux qui ont promu l’égotisme individualiste, le vagabondage sexuel et transformé les jeunes français en semi tapettes maquillées dansant épileptiquement entre deux prises de drogue…

Que la vue d’une femme voilée agace le regard d’un crétin à crête gélifiée à la sortie d’une after ou « agresse » la « liberté » si vaillamment conquise de sa copine au nombril à l’air et au string remonté sous les aisselles, cela n’a jamais été et ne sera bien évidemment jamais un argument politique…

Car si, et nous le rappellons avec force, la loi islamique est indiscutablement incompatible avec la nature et les valeurs de la cilivilisation traditionnelle européenne, nos modes de vie contemporains ne le sont pas moins. On pourrait même dire qu’ils lui sont encore plus étrangers si l’on considère le renforcement quotidien de la culture de mort (avortement, euthanasie, nihilisme, hédonisme pathologique, fuite dans la virtualité… ) qui va à l’exact opposé des principes éthiques et moraux qui ont fondé notre histoire et notre rapport au monde.

Alors se battre contre l’islamisation, bien sûr, mais à condition de proposer une alternative autre que le consumérisme, l’athéisme jouisseur, la pornographie et la tecktonic…

Tant que le combat contre l’islam ne s’inscrira pas dans une geste spirituelle véritable et désireuse de rompre radicalement avec la modernité par un retour à la simplicté et à la rigueur des valeurs traditionnelles, il restera une gesticulation dérisoire et un peu obscène…

Vouloir «continuer à penser et à vivre comme des porcs sans être emmerdés par les musulmans et leur folklore obscurantiste» ne peut pas fonder un programme politique, encore moins une révolution…


Démographie de la Russie. Du “pire” au “un peu mieux”

Depuis de nombreuses années la situation démographique de l’immense Russie est particulièrement mauvaise, mais une amélioration vient d’être constatée en 2007, ceci étant à relier à une politique positive du gouvernement.

1) Le pire.

Depuis 1993 la Russie enregistre chaque année plus de morts que de naissances. Par exemple pour 2006, dernière année connue entièrement, il y a eu 146 cercueils pour 100 berceaux.
Ceci est du à la fois :
- à une surmortalité par rapport aux autres pays européens (espérance de vie à la naissance de 65 ans),
- mais surtout à cette surmortalité, s’associe une fécondité très faible. Depuis 1992 la fécondité évolue entre 150 et 130 enfants pour cent femmes (et fécondité encore plus faible pour la majorité slave de la population).

Cette situation entraîne une dépopulation de ce pays, qui est déjà passé d’un maximum de population de 148 millions en 1992, à 141 millions en 2006. Et si cette tendance continuait, on estime que la population serait de 128 millions en 2025 et 109 millions en 2050 (Population Reference Bureau), soit une perte de près d’un tiers. Et avec bien sûr en plus, un vieillissement considérable de la population, ce qui rendrait pratiquement impossible une interruption de la dépopulation des russes car il n’y aurait plus assez de jeunes russes pour procréer..

2) L’évolution récente vers l’amélioration.

Pendant les mois déjà connus de 2007, il y a eu un nombre record de naissances par rapport au 15 dernières années. Dmitri Medvedev, premier vice-Premier ministre en charge de la “mise en œuvre des projets prioritaires” a annoncé que cette augmentation des naissances s’était associée à une diminution des décès, amenant ainsi à 100 naissances pour 130 morts au lieu de 100 naissances pour 146 morts en 2006. Le ministre indique que le gouvernement vise à poursuivre ce redressement jusqu’à stabiliser la population russe puis la faire augmenter.

Ce début d’amélioration est le résultat d’une politique démographique positive du gouvernement russe.
Dans son discours sur “L’état de la nation” en Mai 2006, le président Vladimir Poutine a fait de la lutte contre la dépopulation des russes, un élément prioritaire. Le gouvernement russe a alors pris de nouvelles mesures pour faciliter la maternité et pour apporter des compensations à la charge financière des enfants dans les familles.
Vladimir Poutine dans son discours a également affirmé que pour résoudre ce problème de dénatalité il fallait un changement général de l’attitude sur le sujet de la famille.

Un exemple anecdotique mais hautement symbolique de cette attitude envers les familles et les naissances, est celui donné par la région d’Ulyanovsk située à environ 850 km à l’est de Moscou. Le gouverneur de cette région a organisé un concours “Donnez naissance à un patriote pour la fête de l’Indépendance de la Russie”. Le 12 Octobre a été déclaré fête de la Conception. Les couples ont un jour de congé pour se préparer à donner naissance à un enfant 9 mois plus tard le 12 Juin, fête de l’indépendance. Le concours est doté de plusieurs prix. La photo de cet article montre la famille qui a gagné le premier prix en Juin 2007, une voiture.

Cette attitude sur le sujet de la famille et ce souci de maintenir la population russe, de Vladimir Poutine et du gouvernement russe, tranchent avec la position souvent négative des autres gouvernements européens. Et cela a des résultats.

[cc] Novopress.info, 2007, Article libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[
http://fr.novopress.info]

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyber-résistant - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :