Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Contact

Profil

  • Cyber-résistant
  • Ni totalitarisme nazi,
 ni totalitarisme communiste,
 ni totalitarisme islamique
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Entête

http://www.wikio.fr

"Si vous entendez ce message, c'est que vous êtes la résistance."

International Civil Liberties

About

The International Civil Liberties Alliance is a project of the Center for Vigilant Freedom Inc.  We are an international network of groups and individuals from diverse backgrounds, nationalities and cultures who strive to defend civil liberties, freedom of expression and constitutional democracy.

We aim to promote the secular rule of law, which we believe to be the basis of harmony and mutual respect between individuals and groups in the increasingly globalised world, and to draw attention to efforts to subvert it.  We believe in equality before the law, equality between men and women, and the rights of the individual and are open to participation by all people who respect these principles.

We believe that freedom of speech is the essential prerequisite for free and just societies, secular law, and the rights of the individual.

We are committed to building and participating in coalitions in all parts of the world to effect significant progress in protecting rights of the individual which are sadly being eroded in many countries including those in the West.


Rejoindre le forum

 

The Center for Vigilant Freedom

28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 14:25
  
Miguel Garroté, journaliste
  
La politique iranienne au Moyen-Orient, a été débattue, cet automne, sur la chaîne de télévision arabe Al Jazeera. Le débat s’est tenu entre, d’une part, Walid Fares, écrivain et chercheur chrétien libanais, émigré aux USA et aujourd’hui double national Libanais et Américain ; et d’autre part, Mohammad Sadeq Al-Husseini, un iranien. Ci-dessous, vous trouverez, des extraits, des propos de W. Fares, lors de ce débat télévisé. En revanche, je vous épargne les propos de l’Iranien de service, Mohammad Sadeq Al-Husseini, car j’ai suffisamment cité les inepties iraniennes, sur ce blog, durant ces derniers mois.
  
Le débat a été diffusé, sur Al-Jazeera, le 25 septembre 2007. Si l’ensemble du débat vous intéresse, y compris les délires de l’Iranien Al-Husseini, vous pouvez voir ce débat sur extraits vidéo ou lire le texte de ce débat sur Memri .
  
Il se trouve que j’ai rencontré, puis revu, l’écrivain et chercheur Walid Fares, avant qu’il n’émigre aux USA. Je l’ai rencontré et revu, plusieurs fois, à Beyrouth, pendant la première et longue guerre du Liban ; et je l’ai revu à Lausanne. C’était dans les années 1980, grâce à notre ami commun, Georges Toutounji.
  
Je reproduis donc, ci-dessous, les déclarations, de W. Fares, sur l’Iran. J’ajoute, que dans les années 1980 déjà, Walid Fares, publiait, des ouvrages – très rigoureux et extrêmement bien documentés – sur les chrétiens du Liban et sur l’islam conquérant. Ses propos sur l’Iran, reproduits ci-dessous, démontrent, que Walid Fares, n’a rien perdu, de sa lucidité et de son courage.
  
forcesdesecuritepalestiniennes.jpgWalid Fares : « C’est, à mon avis, le régime iranien qui fait la guerre. C’est ce régime qui a déclenché ces guerres, qui menace les pays voisins, fournit des armes aux terroristes et les équipe, et qui déclare qu’il effacera des émirats et des pays entiers [de la carte]. Le régime iranien transmet ses armes aux talibans bien qu’il les haïsse, dans le but d’attiser la flamme de la guerre contre le gouvernement démocratiquement élu de Kaboul. Le régime iranien occupe toujours les îles arabes Tunb et a dernièrement menacé d’annexer Bahreïn. Le régime iranien envoie des armes au Hezbollah afin de renverser le gouvernement libanais. Le gouvernement iranien arme le Hamas non seulement contre Israël, mais également contre les Palestiniens, les massacres perpétrés à Gaza ayant été encouragés par le régime iranien. Il maintient une alliance stratégique avec le régime syrien, accusé d’avoir assassiné l’ancien Premier ministre libanais ainsi que des parlementaires. Vu la campagne menée par le régime iranien, son ingérence dans les affaires irakiennes, l’armement de cellules terroristes en Irak, comment pouvez-vous affirmer que le monde menace l’Iran ? C’est l´Iran qui menace la région et le monde entier. Ses activités touchent jusqu’à l’Argentine. Aujourd’hui, aux Nations-Unies, le président argentin a imputé les attentats du début des années 1990 à des cellules liées à des agences iraniennes (…) Hier, le président iranien Ahmadinejad a déclaré à New York qu’il souhaitait que le peuple irakien puisse voter par référendum. Fantastique, mais pourquoi n’organise-t-il pas un référendum pour le peuple iranien ? Nous le demandons aux dirigeants iraniens : pourquoi ne propose-t-il pas un référendum concernant toutes ses décisions politiques, y compris la question de l’énergie atomique ? S’ils veulent la bombe atomique, ils devraient nous dire qui est l’ennemi et sur qui ils souhaitent la lâcher, et soumettre cette intention au peuple iranien par référendum (…) Comment se fait-il que ce régime [iranien] envoie des centaines de millions de dollars au Hezbollah et au Hamas pour leur permettre de combattre et de lancer des opérations barbares, alors que le peuple [iranien] ne parvient même pas à entrer dans la classe moyenne ? ».
 
Miguel Garroté, journaliste
  
L’Institute for Contemporary Affairs, a publié, son Vol. 7, No. 21, daté du 20 novembre 2007, sous le titre « Turkey : Between the Iranian-Syrian Axis, Israel, and the West » (« Turquie : entre l’axe syro-iranien, Israël et l’Ouest »). Il s’agit-là d’une contribution de Mme Aydan Kodaloglu, ancienne conseillère du Président turc Turgut Ozal, contribution diffusée en anglais. Mme Kodaloglu commence par rappeler que depuis 2002, la Turquie est gouvernée par un parti islamique. Puis, Mme Kodaloglu rappelle un certain nombre de réalités turques, connues aux USA et en Israël, mais généralement ignorées en Europe. Je synthétise, ci-dessous, en traduction française non exhaustive, effectuée par mes soins, l’essentiel, du travail de Mme Kodaloglu rédigé en anglais ; travail qu’elle avait, dans un premier temps, présenté sous la forme d’une conférence, prononcée également en anglais, à l’Institute for Contemporary Affairs. Sans forcément partager toutes les analyses de Mme Kodaloglu, j’estime cependant que son travail, très documenté et basé sur des faits réels, méritait d’être porté à la connaissance d’un public européen francophone. Les commentaires entre parenthèse sont de mon cru.
  
g6fw0.jpg1- Les relations de la Turquie avec la Syrie ont toujours été et sont encore instables. D’une part, parce que jusqu’en 1999, la Syrie était la base arrière du PKK. D’autre part, parce qu’encore aujourd’hui, la Syrie allègue qu’une partie du territoire de la Turquie actuelle devrait lui revenir (ndlr. ainsi que le Liban, le Golan, la Galilée etc. ; on est toujours aussi mégalomane, chez les baassistes alaouites du moustachu de Damas, qui rêvent, d’une Grande Syropalestine nationale-socialiste…).
  
2- En juillet 2007, la Turquie et l’Iran ont signé un accord gazier. Cela ne signifie pas pour autant que les relations économiques entre l’Iran et la Turquie soient bonnes. Il y a quelques années, la société turque de téléphones cellulaires Turkcell investissait en Iran. Les autorités iraniennes firent brusquement marche arrière. Turkcell perdit des millions de dollars en Iran. Même déconvenue pour la société aéroportuaire turque Akfen. Elle fut choisie pour gérer l’aéroport de Téhéran. Les autorités iraniennes firent brusquement marche arrière. Akfen perdit beaucoup d’argent. (ndlr. Turkcell et Akfen, les têtes de turcs des marchands de tapis persans).
  
3- Les Turcs ne craignent pas tant les missiles iraniens. Les Turcs craignent bien plus les succès remportés par l’Iran en Irak. Les Turcs redoutent d’avoir le long de leur frontière un Irak sous influence iranienne. Pour les Turcs, la priorité actuelle est de mettre fin à la présence iranienne en Irak. (ndlr. information éclairante, dans la mesure où ces derniers mois, on avait plutôt l’impression, que les Turcs, voulaient surtout en découdre, avec les Kurdes dans le nord de l’Irak ; comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences ; 100'000 soldats turcs à la frontière nord de l’Irak, nous avions déjà souligné, ici, que c’était tout de même un peu beaucoup, pour combattre quelques commandos du PKK, qui plus est, inaccessibles en période d’hiver, selon les derniers dires du gouvernement turc lui-même…).
  
4- La Turquie a considérablement développé ses relations économiques avec le Nord de l’Irak depuis 1990.
  
5- La Turquie comprend mal que l’on (ndlr. « on » c’est la gauche américaine, afin de mettre des peaux de bananes, sous les pieds de Bush, qui réussit à stabiliser, peu à peu, l’Irak, ce qui contrarie, cette même gauche américaine, qui veut gagner la guerre des présidentielles, quitte à perdre la guerre d’Irak) la Turquie donc, comprend mal, que l’on ait soudainement réactivé la question du génocide arménien de 1905. Pour la Turquie, les questions brûlantes sont l’Iran en voie d’acquérir la bombe atomique ; la situation en Irak ; le terrorisme ; et l’Iran chiite, qui exporte, sa version extrême de l’islam radical, vers la population sunnite turque. Pour les Turcs, l’affaire arménienne vient après tout cela et c’est aux historiens de s’en charger.
  
6- Les Turcs ne sont pas tous désireux d’adhérer à l’Union européenne. Ce qui les intéresse bien plus, c’est d’être membres de l’union douanière, de la zone de libre échange, en raison de l’important volume commercial entre la Turquie et l’Union européenne. (ndlr. intéressant, encore une fois, car, à en croire les médias européens, les Turcs voudraient devenir européens ; apparemment se sont surtout les médias et la gôche qui veulent l’adhésion de l’Europe à la Turquie, via l’adhésion de 70 millions de Turcs à l’Union européenne…).
  
7- La Turquie a longtemps entretenu d’excellentes relations avec Israël et cela doit se poursuivre. Bien des Turcs ne voient pas d’issue à la situation israélo-palestinienne tant que les frontières d’Israël ne seront pas des frontières sûres. De plus, les Turcs n’éprouvent pas tous l’obligation de venir en aide aux Palestiniens, alors que ceux-ci, ont des frères géographiquement plus proches, tels l’Arabie saoudite, l’Egypte et la Jordanie (ndlr. alors là, c’est le top du top, Madame Kodaloglu, s’il vous plaît, redites-le aux eurocrates, qui financent, les notables palestiniens, avec l’argent des contribuables européens).
  
(ndlr. pour conclure, disons que de la part de l’ancienne conseillère d’un président turc, c’est tout de même une approche intéressante…normal que les médias européens ne parlent jamais des études publiées par l’Institute for Contemporary Affairs).
 
Miguel Garroté, journaliste 
  
bush-iran-1-m1144654287.jpgLe dernier (et tout récent) rapport de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), essaye, de minimiser, le nucléaire iranien. Cependant, ce même rapport de l’AIEA, laisse entendre, en filigrane, que l’Iran, a un programme, nucléaire, militaire et secret. En clair, le musulman, qui dirige en ce moment l’AIEA, voudrait ménager l’Iran ; sans pour autant passer pour un traître, un fou, un menteur et un vendu, au regard de l’opinion publique internationale.
  
Donc, l’Iran chiite des mollahs intégristes, bientôt équipé d’armes atomiques, va bel et bien bouleverser l’équilibre stratégique du Proche et du Moyen Orient. Le chantage atomique des mollahs chiites iraniens va mettre sous tutelle iranienne les zones chiites de toute la région du Proche et du Moyen Orient. Ce même chantage va menacer le monde sunnite et, à terme, le monde entier. Depuis des mois, nous sommes de plus en plus nombreux, à écrire, et à écrire encore, tout ceci, sur monde-info, sur leblogdrzz, sur rebelles.info et ailleurs.
 
Tout ceci, n’est pas, l’analyse, de quelques « néoconservateurs sionistes américains » (formule débile utilisée par la gôche antisémite pour dire « juif américain de droite »). Tout ceci est, l’analyse – quoique formulée en termes plus ou moins clairs ou plus ou moins flous selon les cas – de Bush, de Sarkozy, de Kouchner, de divers dirigeants arabes du Golfe, de la majorité de la population israélienne et d’un vaste éventail de spécialistes, dont les médias européens, se gardent bien, de nous parler.
  
L’Iran atomique, menace et va encore menacer Israël, le président iranien Ahmadinejad ayant dit et répétant sans relâche, depuis deux ans, qu’il faut « rayer Israël de la carte » ou « effacer Israël de la page du temps » (deux traductions françaises, d’une seule et même volonté génocidaire, formulée, par Ahmadinejad, en langue farsi). L’Iran atomique va, en fait, menacer également les pays occidentaux. Cela aussi, les dirigeants iraniens le disent et le répètent.
  
Comment l’Iran atomique, va-t-il menacer, également, les pays occidentaux ? A l’aide de missiles. Actuellement, les missiles iraniens Shihab-3, avec une portée de 1200 km, menacent, d’une part, Israël ; et d’autre part, les forces armées des USA basées au Proche et au Moyen Orient. Les missiles iraniens Shihab-4, en construction, avec une portée de 2000 km, menaceront, bientôt, l’Europe. Quant aux missiles iraniens intercontinentaux, ils menaceront, un jour, les USA. Tous ces missiles iraniens sont et seront construit de manière à être équipés, quand nécessaire, d’ogives nucléaires. Ce n’est pas nouveau. Les services de renseignements occidentaux savent, depuis longtemps, notamment grâce aux photos-satellites, que la Corée du Nord, l’Iran et la Syrie y travaillent ensemble.
  
Le programme nucléaire chiite iranien, incite, déjà, divers pays sunnites, à se doter de matériel, en vue d’acquérir l’arme atomique. C’est le cas du groupe stratégique des Etats du Golfe, de l’Arabie saoudite, de la Jordanie et de l’Egypte. Cela aussi, nous l’avons déjà écrit. De plus, l’uranium enrichi, déjà aux mains de l’Iran, permet, dès aujourd’hui, le transfert, de matériel radioactif, à des mouvements terroristes, tels que le Hamas, le Hezbollah, le Jihad Islamique et diverses cellules d’Al-Qaïda, achetées et récupérées, à coup de pétrodollars iraniens, par les mollahs de Téhéran. Cela aussi, nous l’avons déjà écrit et nous l’écrivons encore.
  
Des frappes militaires préventives, contre les centrales nucléaires souterraines de l’Iran, ne sont pas difficiles au plan pratique ; et ne sont pas dangereuses au plan économique et politique. Pourquoi ? Parce que le choix se résume entre, d’une part, des frappes préventives ; et d’autre part, l’Iran doté de bombes atomiques. A contrario, ce qui sera difficile au plan pratique, et dangereux au plan économique et politique, c’est la gestion, trop tardive, d’un Iran intégriste et génocidaire, équipé d’uranium enrichi, de matériel radioactif et d’armes atomiques.
  
La férocité haineuse avec laquelle la gôche s’oppose, à des frappes préventives, contre l’Iran, tout en fermant les yeux, sur la répression dictatoriale, en Chine, en Russie, au Vénézuéla, à Cuba, dans les pays musulmans et en Corée du Nord, cette férocité haineuse, m’incite à penser, que justement, des frappes préventives, contre l’Iran, sont devenues nécessaires et même urgentes. Quand la gôche devient hystérique, c’est en général qu’il faut passer à l’acte. On n’a jamais vu la gôche social-traître se déchaîner par hasard et pour rien.
  
Frapper l’Iran, c’est prouver par l’acte à la gôche castriste et castrée, c’est prouver par l’acte aux dictatures musulmanes et néocommunistes de la planète, c’est prouver par l’acte au couple comique Chavez-Ahmadinejad (voyez comme ils s’aiment), que si certains ont parfois des ratées, nous ne sommes pas devenus des eunuques pour autant.


FRANCE : des grèves anachroniques ?

LIBAN : une nouvelle guerre ?
PAKISTAN : pas si simple...
MONDE-INFO.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyber-résistant - dans Le WEB Résistant
commenter cet article

commentaires

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :