Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Contact

Profil

  • Cyber-résistant
  • Ni totalitarisme nazi,
 ni totalitarisme communiste,
 ni totalitarisme islamique
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Entête

http://www.wikio.fr

"Si vous entendez ce message, c'est que vous êtes la résistance."

International Civil Liberties

About

The International Civil Liberties Alliance is a project of the Center for Vigilant Freedom Inc.  We are an international network of groups and individuals from diverse backgrounds, nationalities and cultures who strive to defend civil liberties, freedom of expression and constitutional democracy.

We aim to promote the secular rule of law, which we believe to be the basis of harmony and mutual respect between individuals and groups in the increasingly globalised world, and to draw attention to efforts to subvert it.  We believe in equality before the law, equality between men and women, and the rights of the individual and are open to participation by all people who respect these principles.

We believe that freedom of speech is the essential prerequisite for free and just societies, secular law, and the rights of the individual.

We are committed to building and participating in coalitions in all parts of the world to effect significant progress in protecting rights of the individual which are sadly being eroded in many countries including those in the West.


Rejoindre le forum

 

The Center for Vigilant Freedom

7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 22:02
Un Juif nommé Mahomet, recto Un Juif nommé Mahomet, verso
"Un Juif nommé Mahomet" a été écrit par Bernard Raquin puis édité à compte d'auteur en 2005 après désistement de tous les éditeurs français contactés. 

Un Juif nommé Mahomet
Mahomet a-t-il existé ?
Enquête sur les monotheismes.

Grâce aux découvertes archéologiques, aux traductions du sumérien, de l'égyptien et de l'araméen, chacun peut enfin découvrir l'origine des « textes sacrés ». Loin d'être parole de « Dieu », les religions révélées recyclent les vieux mythes archaïques. On verra pourquoi elles provoquent tant de massacres, en entraînant leurs fidèles dans le piège de l'ignorance et de la vanité.
Cet ouvrage, très différent des légendes officielles, nous entraîne dans l'une des plus fabuleuses créations humaines : l'invention des mythes et des prophètes. L'auteur vous invite à une passionnantë enquête au cœur des religions monothéistes.
Vous découvrirez que, comme d'autres prophètes bibliques, Mahomet semble l'une des plus fameuses supercheries historiques. Vous saurez aussi pourquoi, à quelle époque et en quelle langue a été écrit le Coran, et dans quel but.
Indispensable pour être humain en quête d'authenticté spirituelle, et aussi pour toute personne souhaitant comprendre les événements contemporains et défendre la liberté d'expression.

Bernard Raquin, psychothérapeute et formateur, a publié de nombreux ouvrages sur la spiritualité et le développement personnel. Suite à l'assassinat de sa sœur par son fils et son mari se réclamant de « l'islam », il a décidé de mettre à jour les falsifications pour éclaircir le chemin spirituel et la vérité historique.

ISBN2-9523703-0-3
23€

  L'existence de Mahomet est  enfin remise en question, suite aux découvertes des archéologues et des érudits. Aucun savant ne peut plus sérieusement affirmer que l'histoire de Mahomet et du Coran se fonde sur des réalités historiques. Grâce aux traductions du sumérien, de l'égyptien et de l'araméen, l'intelligence de nos ancêtres resurgit du néant ! Tout porte à constater que Mahomet n'a jamais existé.
 C'est une bonne nouvelle pour les gens qui aiment l'Esprit : les croyants n'ont aucune raison de se soumettre aux intégristes mécréants.
   Un Juif nommé Mahomet est une passionnante enquête au cœur des religions prophétiques.
  Pourquoi, en quelle langue, à quelle époque, et dans quel but le Coran a-t-il été rédigé ? Comment a été inventé le personnage de Mahomet ? Pourquoi chaque sourate est-elle un emprunt à de vieux textes, des niaiseries, des légendes, des mensonges ou des erreurs historiques ?
  Pourquoi les musulmans s'acharnent-ils à faire une si hideuse carticature de Mahomet ? Pourquoi le Coran contient-il d'innombrables versets sataniques ?
   Les méfaits attribués à Mahomet -assassinats, pillages, barbarie, viols et pédophilie (viol d'Aïcha âgée de 9 ans), parjures, trahisons, incitation à la pédérastie- peuvent enfin être restituées à leurs véritables auteurs.
   Vous saurez pourquoi Omar (deuxième calife) a rédigé la sourate du voile (le voile étant historiquement porté par les prostituées), et comprendrez l'origine de la haine islamiste des femmes.
   Sauf à blasphémer, on ne peut considérer que Dieu recommande le voile, la lapidation, l'amputation, l'esclavage, les sacrifices sanglants, les massacres ou la prostitution. En revanche, les sectes juives archaïques qui ont créé l'islam les revendiquaient, en se basant sur les mythologies et superstitutions mésopotamiennes, et la légende de Moïse.
   Pourquoi les vieux textes prophétiques contiennent-ils tant de textes méchants, racistes, humanophobes, sexistes, ségrégationnistes ? Vous verrez d'une manière historique, spirituelle et scientifique que ces ouvrages ne sont évidemment pas la parole de "Dieu", mais une laborieuse création humaine
étalée sur des siècles, au service de la cupidité, de la conquête territoriale, du pillage et du viol. Il n'est guère étonnant que les satanistes-islamistes contemporains s'insipirent du modèle mahométan.
   Bernard Raquin émet des hypothèses basées sur les recherches des savants depuis un siècle, bien plus crédibles que les légendes officielles diffusées par les ignorants diplômés.
  La spiritualité, dimension essentielle de beaucoup d'entre nous, mérite sans doute quelques heures de lecture ?

Le Coran : Message Divin ? ou... Mensonge Bédouin ? - La réponse

Sommaire :
 
Chapitre 1 : Adieu à une femme aimée, page 9

Chapitre 2 : Comment fabriquer une religion, page 25

Chapitre 3 : Jésus réinterprété par le Coran, page 47

Chapitre 4 : Comment des hérétiques inventèrent l’islam, page 61
La théologie rétrospective, page 64
L’origine d’Allah, page 71
La descente aux enfers : un mythe ancestral, page 72
Le paradis coranique, page 73
La chute du diable dans le Coran, page 76
La chute d’Allah, page 78
Les califes sont les guerriers et non les rabbins, page 80

Chapitre 5 : Reconquérir Jérusalem ! page 83
Reconstruisons le Temple ! page 89
Les mahométans se tournent vers Israël, page 91

Chapitre 6 : Violence divine ou humaine ? page 97
Le sacrifice, page 106
L’esclavage, page 110
Théologie ou superstition ? page 111
La haine de la femme, page 116

Chapitre 7 : Qui a écrit le Coran ? page 125
Chronologie, page 125
Le contexte religieux au 7ème siècle, page 127
Les différents rédacteurs des sourates, page 130
La fiction de l’illettrisme, page 141
Comment fabriquer des sourates, page 147
Pourquoi la langue arabe n’existait pas, page 151
Comment le Coran a-t-il été rédigé ? page 153
Le Coran est-il autre chose qu’une compilation ? page 157
Les superstitions du Coran, page 164
Inimitabilité du Coran ? page 170
Quelques extraits du vrai Coran, page 176

Chapitre 8 : La légende de Mahomet, page 179
Théologie de Gabriel ou élaboration laborieuse ? page 185
La grotte, page 190
La légende des Sept Dormants, page 194
Le voyage céleste de Mahomet, page 195
La légende de La Mecque, page 198
La légende de Médine, page 200
La bataille du Fossé, page 203
La charte de Médine, page 208
L’aggravation de la fiction, page 215
Toutes les religions sont polythéistes, page 223
Aucune trace de Mahomet... page 225
Comment le nom « Mahomet » a été inventé, page 231
Abou Bakr décrète la mort de Mahomet, page 232

Chapitre 9 : La Grande Déesse de la Kaaba, page 237
Le pèlerinage, page 240

Chapitre 10 : Pour que cessent les holocaustes, page 249
Du pardon, page 251
Nostalgie, page 253
Faisons un rêve, page 254
Fatwa, page 257

Annexe 1 : Les livres utilisés pour écrire le Coran, page 261

Annexe 2 : Les rédacteurs du Coran, page 262

Annexe 3 : Comment a été fabriqué le Coran, page 264

Bibliographie, page 267


Extrait : La chute d'Allah
Jamais on ne trouve dans le Coran ou la vie de Mahomet de discussion spirituelle, hormis des slogans assommants. Jamais on ne trouve de préoccupations mystiques, pour s'accorder avec un code moral supérieur à soi-même. Jamais on n'évoque le renoncement aux illusions et aux passions. Jamais on ne s'interroge sur la fin dernière de l'humanité. Le pardon est dispensé selon les caprices d'Allah ; la rémission des péchés ne provient pas d'une transmutation intérieure, mais d'une déclaration de foi mécanique, d'autant plus affirmée qu'elle ne se concrétise pas dans les oeuvres. On n'y trouve que la folle fragilité d'un Allah inquiet que ses sujets osent remercier une divinité subalterne, qu'il a pourtant créée. On n'y clame que le tragique désespoir d'un Dieu unique, tuant ses créatures après leur avoir envoyé Satan pour les faire douter ; obligé de massacrer pour obliger à la prosternation. On n'y constate que la vertigineuse chute d'Allah dans l'absolu néant, en guerre contre sa Création, n'ayant pour satisfaction que des gens serviles, robots sans conscience et sans liberté. On n'y lit que des plaisirs diaboliques, des menaces et des vengeances.

Les droits de la créature humaine sont bafoués, la trahison est sanctifiée ; l'abus de confiance est recommandé ; la cruauté, la bassesse, la possession, la cupidité, sont encouragées ; le mensonge et la dissimulation sont revendiqués.

La psalmodie fait office de piété, les récitations servent de réflexion, les litanies remplacent l'élévation. Et le tout, scandé jusqu'à la transe, pour oublier, l'espace d'une heure, la tragique condamnation pour le péché, non celui d'Adam, mais pire encore, pour le péché de vivre. Car qu'un humain vive insupporte Allah, jaloux de ne pas exister.

Acculé à subir un destin « attaché à son cou » dont il ignore la fin, voilà l'être humain surveillé pour effectuer des rituels vides de sens, pleurer de rage et d'amertume devant ce mépris de la création divine et l'incompréhension ontologique du monde. Qu'elle se soumette, cette engeance toujours prête à entrer en rébellion contre Allah, afin qu'il « envoie des messagers pour les avertir » et éprouver le plaisir de les détruire: « Il n'est de cité que nous ne ferions périr ou tourmenter d'un fort tourment avant le Jour de la Résurrection. Cela était tracé dans l'Ecriture. » (17,58)

L'être se croyait libre : il n'est qu'un étranger sur la terre, esclave prosterné. Mais, dans sa malédiction, il devra aussi se méfier de son meilleur ami, peut-être habité par un djinn ; ou de son fils, qui ne le jugera pas assez croyant et le vouera aux gémonies. Et il devra voir sa mère ou sa soeur humiliée et frappée, elle, la douce et belle, l'aimante, la consolatrice, elle seule qui mérite les beaux noms d'Allah. Comme elle est difficile, l'exigence coranique qui apprend à mépriser la femme ; à transformer la mère, divinité de notre enfance, en créature inférieure, attendant de peupler l'enfer

Et, pour couronner le tout, le fondement même de la spiritualité -la compassion- est absente du Coran. La pitié, l'amour, l'élan du coeur vers celui qui souffre, la sollicitude envers l'âme qui cherche, sont remplacées par des vociférations sinistres. Sans cesse, Allah est appelé miséricordieux ; mais jamais il n'accorde miséricorde. Sous la plume de rédacteurs ignorants, il est devenu un être vaniteux et cruel. Tout au plus consent-il à accepter la servilité comme gage de soumission ; et son pardon ne concerne que les doutes sur son existence, puisque les actes sont secondaires. Enfin, ivre de lui-même, Allah tombe dans le péché suprême d'orgueil, sans aucune compassion pour sa dramatique destinée de roi brûlant. Ainsi aveuglé par sa gloire, Allah remplace Lucifer. Il a dépassé ses semblables, Odin, Kâlî, Shiva, Nergal, Yahvé, Satan, et se retrouve seul au monde.

Le Coran, c'est finalement, sous prétexte de soumission absolue, le meurtre de Dieu, en le rejetant hors de l'humanité.

Ainsi les légendistes ont été les déclencheurs d'innombrables crimes contre Allah. Voilà pourquoi le Coran se reçoit selon la technique du gavage ; la foi n'est pas nécessaire, car la foi est un choix, et seule la soumission est tolérée. On peut noter que la fin du débat théologique dans l'islam, au quatorzième siècle, entraîna une régression durable de cette culture qui avait su, en traduisant les auteurs grecs et perses, atteindre des sommets de civilisation.

L'avis d'un lecteur :
Je viens de finir Un Juif nommé Mahomet. Passionnant. Je ne m'étais pas spécialement penché sur la question de l'existence de Mahomet. Je croyais, à lire quelques biographies du personnage, qu'il n'y avait pas de doutes même si des additions de légendistes avaient forcément pu polluer le récit. Comme cela venait de l'an 600, donc plus jeune que le Christ, je n'avais pas creusé la question. Pour le Christ et la Bible, je savais : pas de preuves concernant Jésus, et des preuves de plagiat pour la Bible. J'avais conclu : Mahomet était un mauvais qui a pondu un livre en copiant la Bible à la sauce arabe.
Erreur.
Je comprends que votre livre ait été refusé. Il y a tant et tant d'arguments que, forcément, l'un ou l'autre va faire mouche sur le lecteur. Et par ricochet, d'ailleurs, porter atteinte au personnage du Christ. Donc problèmes avec les fous dangereux d'Allah et courroux du Vatican.
Dans le genre "comment se faire des ennemis" votre livre est un best-seller potentiel !
Je vais vous dire l'argument qui m'a définitivement convaincu, genre le dernier coup de marteau qui enfonce le clou déjà solidement planté : le fossé de Médine. J'ai participé à des fouilles de villas gallo-romaines, dans un site PLUS ANCIEN que le site potentiel de Médine. Je n'ai rien trouvé de plus que des bouts de poteries dont le plus grand lot formait au mieux un fond de vase. En avion, j'ai vu des vestiges de maisons pouvant remonter jusqu'aux Romains. Je sais qu'il suffit de gratter sous un à deux mètres de terre, parfois plus mais pas tant que ça, pour retrouver des traces remontant à des époques faramineusement lointaines. 2000 ans ce n'est rien. 1400 ans encore moins, surtout pour un personnage qui aurait creusé un fossé suffisamment profond pour être infranchissable à des fantassins, et suffisamment large pour être difficilement franchissable à un cheval. Or, il est TOTALEMENT évident, que ce fameux fossé de la bataille de Médine  devrait toujours exister ! Comblé, certes, mais toujours là. Il est censé avoir été creusé dans la roche par endroits : la roche n'a pas pu se reformer (quoique, Allah est grand...) Et le fossé ne pouvait qu'encercler la ville, plus petite qu'actuellement. Sinon il suffisait de passer par l'endroit où il n'y avait pas de fossé ! Donc on creuse une tranchée depuis l'extérieur de la mosquée vers n'importe quelle direction et, mathématiquement, on coupe le fossé à un moment ou à un autre.
[Note du webmaster : en fait ce fameux fossé se serait situé seulement au nord-ouest de Médine. Les autres directions auraient été fortifiées par des palmiers empêchant les chevaux de passer. Ce détail mis à part, le raisonnement est correct : on devrait effectivement trouver trace de ce fameux fossé, s'il a existé.]
En plus, quand on fait un fossé, on fait un rempart, au minimum un remblai, avec les déblais : or le récit ne parle pas de rempart ni de remblai. Si je me rappelle bien, il y a un duel entre un adepte de Mahomet et un cavalier qui réussit à sauter le fossé, et les combattants sont visibles des deux côtés du fossé, encouragés par leurs armées respectives. Le terrain est donc à découvert des deux côtés du fossé. N'importe quoi. J'avais trouvé le détail bizarre : si un cavalier passe, tous passent ; si on peut voir le duel, on peut tirer des flèches sur les duellistes, or personne ne bouge. Les duels qui se déroulent devant deux armées passives, ça n'existe pas.
[Note du webmaster : selon Savary, le fossé est creusé autour des remparts mais rien n'indique si c'est au pied ou éloigné. Le duel dont il est question, entre Ali et Amrou, se déroule bien devant les deux armées, et il n'est pas question de remblais. Le récit n'est effectivement pas très cohérent tant en ce qui concerne les fortifications qu'en ce qui concerne le déroulement des combats, d'autant qu'en plus Ali descend dans le fossé pour tuer un ennemi. Le problème avec ce détail c'est qu'on est en droit de se demander comment Ali ressort du fossé si ce fossé est infranchissable par les ennemis...]
Dès que l'on se met à réfléchir, ça saute aux yeux, oui mais voilà le "merveilleux" du récit berce l'intelligence qui s'endort, et la grosse couleuvre s'avale comme une cuillère de confiture même quand on n'est pas musulman. Alors ceux qui sont passés par les écoles coraniques, ils ne risquent pas de réfléchir.
C'est évident, comme vous l'écrivez : deux à trois mois de fouilles, et c'est fini, les musulmans sont débarrassés de l'islam.
C'est ahurissant comme c'est simple, et encore plus ahurissant que l'on n'y pense pas. Voilà qui montre à quel point cette manipulation de l'islam est psychologiquement bien conçue. En fait TOUTES les techniques de la manipulation sont utilisées dans l'islam, absolument toutes : le lavage de cerveau par mantras, la démonstration publique de soumission, la pression du groupe, les non-dits, l'intrumentalisation de la sexualité, la paralysie de l'intelligence par la double contrainte etc... Moi qui me targue d'être du genre "on ne me la fait pas !" hé bien  je me suis fait "couillonné" par l' "argument d'autorité" : il existe des livres qui racontent les aventures de Mahomet, donc Mahomet a existé. Ben non : il existe aussi les aventures de Tintin, et il n'a jamais existé !
L'archéologie explique de surcroît cette interdiction faite aux non-musulmans d'aller dans les villes de La Mecque et de Médine. Il faut absolument que les gens allant dans ces endroits soient aveugles,  psychologiquement parlant, donc musulmans convaincus, et ils ne doivent pas avoir le temps de réfléchir quand ils viennent. Donc on leur impose des rituels compliqués, il font ça, et ils repartent. Point. Pas de réflexion, pas de visite des alentours. Surtout pas ! On retrouve un peu la même chose dans le pèlerinage au volcan de Lassolas pour l'histoire de Raël. Et le pèlerinage à Arès, pour la révélation d'Arès du frère Michel Potay.
Je me demande si de simples photos par satellite ne pourraient pas révéler l'absence de ce fameux fossé, en comparant avec des photos de sites similaires connus pour avoir eu des fossés avérés, datant de la même époque, maintenant comblés mais toujours visibles sur des vues aériennes. Alors qu'a Médine, rien.
Il y a juste un point sur lequel votre livre est muet. Vous ne dites absolument rien des reliques de Mahomet. On a son manteau, son turban, ses épées (à Topkapi je crois). Quid de ces reliques ? Certes, il ne doit pas y avoir eu d'études sur le sujet, vu qu'il y a toutes les chances pour que ces objets soient des faux ne datant même pas de l'époque correcte, et même en prouvant que ces reliques sont des faux cela ne changerait rien vu que des études faites sur le suaire de Turin ont démontré qu'il n'avait pas 2000 ans, sans que cela change quoi que ce soit à la superstition. Mais peut-être un paragraphe sur votre site pour évacuer le problème des reliques de Mahomet vous éviterait des critiques sur ce point."
(J.D)

A propos du problème des reliques de (et plus généralement : des preuves de l'existence de) Mahomet, voir l'enquête "Dans les pas de Sherlock Holmes sur les traces de Mahomet"

Radio ICI ET MAINTENANT !

Ecoutez Bernard Raquin parler de son livre.

Extraits de l'émission de David Abbasi
sur la radio ICI & MAINTENANT
Diffusion du jeudi 31 mars 2005


anime-pour-table-mat Table des matières

Les kamikazes de Satan

Violence biblique et coranique

Voile et manipulation

Invention d'Allah et versets sataniques

Origine de l'islam : l'avis des experts

Superstitions et double contrainte dans le Coran

Histoire du prophétisme

drapeau-anglaisEnglish version "A Jew named Muhammad"
Did Muhammad exist ?
Enquiry about monotheisms. 
    

Bernard Raquin is a psychotherapist and a writer : spirituality, humor, laugh, demanipulation. He's one the top experts about natural ans experimental spirituality.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyber-résistant - dans Réinformation
commenter cet article

commentaires

Philippe 18/12/2010 04:12



En phase avec vous poir l'ensemble de votre article.


Voici quelques liens si vous le permettez, sur la secte de la révélation d'Arès, ou pèlerins d'Arès que vous citez dans votre article:


http://www.prevensectes.com/ares1.htm

http://www.rael.free.fr/75/revelationdares0.htm

ex-adeptes:

http://infosecteares.free.fr/index.htm


Cordialement.



Boucenna Abdelmaghid 08/10/2007 03:16

archive mon adresse Ip et ce que tu veuxVous êtes vraiment balaise en islamisme primaire. Faire des musulmans des ignorants, pédophiles et j'en passe, rien que ça, de la haine, de la haine. ils n'ont décidemment rien de bons ces arabes et musulmans. A jeter, non ?  bravo !!!.Votre combat ?? nier l'autre , hihi j'en risEnfin cela ne mérite pas plus que cela.Salam allikoum, malgré tout

Cyber-résistant 09/11/2007 04:32

Voir la définition du Mahométisme.Ce sont les textes qui le disent... Dans la seule sourate II « La vache » figurent plus de quarante versets imprécateurs d’incroyants, dont on répète facilement les multiples expressions violentes et intransigeantes : Dans la seule sourate II « La vache » figurent plus de quarante versets imprécateurs d’incroyants, dont on répète facilement les multiples expressions violentes et intransigeantes :A eux le tourment, qualifié selon le cas de sans borne (verset 7 ; 114), d’affreux (10 ; 85 ; 104 ; 174), de terrible (165 ; 174), de honteux (90 ; 114). A eux la perdition (27), le malheur (79). Qu’ils soient les hôtes du feu (39 ; 83 ; 167 ; 217 ; 221 ; 257), de la combustion (24), de la fournaise (119), de la Géhenne (206). Ils sont dignes des pires insultes : ils sont comme des signes que l’on rejette (65) ; comme des bêtes (171), stupides (13), aveugles (18), à humilier (65), sans recours (270). Voués à la malédiction de dieu (88 ; 159 ; 161), à la colère de Dieu (61), à la haine de Dieu (98), à la colère du Ciel (59). Chassez-les, combattez-les, tuez-les (191 ; 194 ; 244), appliquez-leur la loi du talion (178 ; 179). (…)D’emblée la page 2 de la sourate II donne le ton avec pas moins de 6 versets colériques (7-10-13-18-24-27). La quarantaine de versets de cette sorte que l’on recense au total dans la sourate, qui en contient 286, donne le ratio moyen de 14%, soit 1,6 par page. On voudrait croire que cette première et principale sourate n’est pas représentative de l’ensemble et que le ton change dans celles qui suivent. Or, on a vite fait de se rendre compte que ce n’est pas la pire, que le livre entier est émaillé des mêmes menaces et que la verve pour en exprimer l’âpreté ne cesse de s’amplifier.Qu’ils meurent de rage (III 119), soient taillés en pièces (III 127), détruits (III 141) ; jetez l’effroi dans leur cœur (III 151), combattez les clients de Satan (IV 76), saisissez-les, tuez-les où que vous les trouviez (IV 89-91), leur salaire sera d’être tués ou crucifiés ou d’avoir une main et le pied opposé coupés (V 33), âme pour âme, œil pour œil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent, le talion pour les blessures (V 45) ; ils auront droit au breuvage bouillant de l’affreux tourment (VI 70), aux abîmes de la mort (VI 93) ; le seigneur détruit les villes quand les habitants restent païens (VI 131), extermine ceux qui nient les signes (VII 72) ; frappez les sur la nuque, frappez-leur les doigts (VIII 12), vous ne les avez pas tués, c’est Dieu qui les a tués (VIII 17) ; ils leur frapperont la face et la base du dos (VIII 50), un prophète n’a pas à faire de prisonnier avant d’être prévalu (VIII 67) ; les incroyants ne sont que souillure (IX 28) ; l’or et l’argent seront surchauffés au feu de la Géhenne pour leur marquer le front, les flancs et le dos (IX 35) ; à eux le carcan (XIII 5), nous envahissons leur pays et les réduisons de toutes parts (XIII 41), nous allons détruire les coupables et vous installer à leur place sur cette terre ((XIV 13-14) ; la Géhenne guette l’insolent, il n’y boira que du pus, à petites gorgées qu’à grand peine il avalera (XIV 16-17) ; ils auront les yeux exorbités (XIV 43) ; tu les verras avec des tuniques de goudron et la face dans le feu ((XIV 50) ; une flamme éclatante les frappe (XV 18) ; Dieu les enveloppera de faim et de peur (XVI 112) ; tu seras un infâme rebut (XVII 22), Dieu déchaîne su eux un ouragan, une tornade (XVII 68), une eau comme du bronze en fusion leur brûlera la face (XVIII 29) ; nous ferons d’eux une moisson sans vie (XXI 15) ; on taillera des vêtements de feu pour les incroyants, on leur versera de l’eau bouillante sur la tête, leurs entrailles et leur peau en seront consumées. A eux les fouets de fer ; chaque fois qu’ils voudront en sortir, poussés par la souffrance, on les y ramènera (XXII 20-21-22) ; le débauché et la débauchée, fouettez-les chacun de cent coups de fouet (XXIV 2-4 ; quand vous rencontrez des incroyants, frappez-leur la nuque jusqu’à les abattre et liez-les bien fort (XLVII 4).(Merci à Occidentalis au passage).Comprenez bien que c'est surtout nous, qui nous sentons des plus offensé par le Coran. Qui est envers nous, les sans religions, chrétiens, athées et autres, des plus insultants. 

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :