Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Résistance sur Internet
  • Le blog de la Résistance sur Internet
  • : Le WEB Résistant est le seul site francophone présentant toutes les références sur les sites de réinformation. Faites-le connaître autour de vous ! Ne restez pas seul, nous sommes nombreux.
  • Contact

Profil

  • Cyber-résistant
  • Ni totalitarisme nazi,
 ni totalitarisme communiste,
 ni totalitarisme islamique
  • Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamique

En bref

ajouter-favoris.png

Abonnement

Inscription à la newsletter

  

Center for Vigilant Freedom

The 910 Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Counterjihad Calendar 2009
The Counterjihad Calendar 2010

Counterjihad Brussels 2007

Counterjihad Vienna 2008

Counterjihad Copenhagen 2009

Counterjihad Zurich 2010

EU Eurabia Francais

Le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie

 
FAIRE LE TEST POLITIQUE ?

http://img263.imageshack.us/img263/2081/diagrammenolan.jpg

 

Web Statistics

 
Locations of visitors to this page

Entête

http://www.wikio.fr

"Si vous entendez ce message, c'est que vous êtes la résistance."

International Civil Liberties

About

The International Civil Liberties Alliance is a project of the Center for Vigilant Freedom Inc.  We are an international network of groups and individuals from diverse backgrounds, nationalities and cultures who strive to defend civil liberties, freedom of expression and constitutional democracy.

We aim to promote the secular rule of law, which we believe to be the basis of harmony and mutual respect between individuals and groups in the increasingly globalised world, and to draw attention to efforts to subvert it.  We believe in equality before the law, equality between men and women, and the rights of the individual and are open to participation by all people who respect these principles.

We believe that freedom of speech is the essential prerequisite for free and just societies, secular law, and the rights of the individual.

We are committed to building and participating in coalitions in all parts of the world to effect significant progress in protecting rights of the individual which are sadly being eroded in many countries including those in the West.


Rejoindre le forum

 

The Center for Vigilant Freedom

19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 23:01
En réponse à diverses questions que j'ai reçues sur cette note >>>, voici quelques petites notes complémentaires.



La République Théocratique, ce n'est pas seulement la Vérité monopolisée par l'État, c'est aussi le monopole de la moralité, appliquée à tous les aspects de la vie publique et privée.

L'État laïque, dans sa conception, est censé n'exercer que le silence et le retrait quant aux questions d'ordre spirituelles. Or, aujourd'hui en France, des législations tombent pour définir si le vivant est juridiquement du vivant. Savoir si un embryon est un individu du genre humain ou un simple amas de cellules ; savoir si un moribond mérite de vivre ou d'être débranché ; savoir si l'amour est le garant des velléités du mariage moderne [donc sa justification suprême et irrévocable] ; savoir si les pensées peccamineuses ["politiquement incorrectes"] méritent le châtiment ou le pardon ; voilà des questions qui sont de l'ordre de la moralité et de la transcendance : ce sont des considérations qui sont complètement hors du champ de la politique et de l'exercice du pouvoir temporel. Pourtant, la République Française s'en est emparée. Les réponses métaphysiques et spirituelles sont désormais inscrites dans le Code Civil ; voilà comment naît une théocratie. Et voilà pourquoi les catholiques sont amenés à devenir des hors-la-loi dans la mesure où le sens qu'ils donnent à la vie échappe au cadre des normes législatives et temporelles de la République de l'an 2000.

Plus que jamais, l'insoumission est un devoir. Il appartient aux espits libres d'enseigner le respect plutôt que la tolérance face à un système qui tolère tout et ne respecte rien
[1].

[1] Waouh, quel sens de la formule.

Le droit-de-l'hommisme cerné entre l'utopie athée socialiste-nationale et l'institution de l'Église Humaniste Officielle ; l'œuvre de Pierre David au service de la Religion Républicaine ; de l'art de la substitution d'une Église par une autre.


- Officiellement, la République Française est née d'un idéal démocratique rempli de Raison et de Lumières. C'est son côté utopique, son côté "Cité Idéale".
- Exit la transcendance et le sacré, donc, puisque selon les termes modernes, Foi et Raison ne peuvent s'entendre. [C'est d'ailleurs en quoi la modernité verra tôt ou tard sa chute, soit dit en passant].
- Socialiste, parce que réduisant toujours ses questions de société à des schémas de classes sociales, d'opprimés et de nantis, de répartition de la richesse comme nerf de la lutte. Socialiste aussi parce que volontiers prolétarienne et volontiers haineuse envers quiconque a du bien. Les questions ethniques ou religieuses n'existent pas, il n'y a que des opprimés et de l'injustice sociale dans les remous du peuple.
- Nous l'avons vu dans la première partie, nationale parce que la nationalité française tient de la transcendance, de la grâce, du salut. C'est ici que la République Française verse dans la théocratie, car il y a de l'indignité à n'avoir pas reçu la nationalité française, il y a du péché à vivre sans recevoir le baptême républicain, il y a de l'injustice peccamineuse à ne pas donner de papiers aux sans-papiers. Le monde entier, surtout les pauvres et les victimes© en tous genres, devrait automatiquement recevoir la nationalité française.

La France, lumière du monde, phare de l'utopie égalitaire, Peuple Élu de l'Être Suprême. La Déclaration des Droits de l'Homme comme substitution manifeste d'une Arche d'Alliance un peu trop divine et un peu trop encombrante.
f81479c6e3e4618a85fb0dc96a9ee1d1.jpg
Le jeu des sept erreurs : les Tables qui lient l'homme à Dieu ; les Tables qui lient l'homme à lui-même.



L'œuvre de Pierre David.


Dans la magnifique chapelle de la Trinité à Lyon, l'artiste Pierre David a imaginé une œuvre peinte qui illustre si bien mon étude sur la République Théocratique Française qu'on dirait une caricature. Il s'agit de quatre grandes peintures à dominante dorée, insérées parfaitement dans les panneaux de marbre des chapelles latérales.

Je vous livre le texte complet de présentation de l'œuvre par la critique d'art Nelly Gabriel, entrecoupé par quelques remarques de circonstance.

07436d30c5cf8b0c11a119523e76a02e.jpg"L'autre Quatuor de la Trinité.
Dans cette chapelle du Lycée Ampère, ancien Collège de la Trinité, se donnaient autrefois des messes. Ne s'entendent plus, désormais, que des concerts. Le lieu pourtant, par la grâce d'une commande publique municipale, vient en quelque sorte de renouer avec l'une de ses vocations d'origine. L'asile."


Je ne vous mentais pas : quand la République Théocratique Française accorde sa bénédiction à un projet citoyen, c'est une grâce. On frise le blasphème à comparer ainsi, dans le sein même des murs d'une chapelle, la grâce divine et la grâce de la municipalité. A ce rythme là, nos impôts vont bientôt porter le nom d'Indulgences. Mieux encore que le coup du Souffle de l'Esprit délivré par le service public, la rédactrice du texte pousse le culot jusqu'à dire que l'œuvre d'art citoyenne [car c'en est une, vous allez voir] est tout aussi légitime qu'un autel, qu'un tabernacle, ou qu'un Christ en croix en ces lieux puisqu'il "renoue avec sa vocation d'origine, l'asile". Je croyais que la vocation d'origine du lieu était le culte, je dois me tromper... Mais poursuivons :


"Quatre personnages d'aujourd'hui ont en effet trouvé accueil dans les quatre chapelles latérales jouxtant le chœur. On les doit à Pierre David. L'artiste a imaginé quatre tableaux, compositions gravées sur des feuilles d'or et de cuivre rose, représentant le portrait en pied d'une jeune femme, d'une femme d'âge mûr, d'un vieil homme et d'un homme dans la force de l'âge accompagné d'un garçonnet. Chacun est d'origine différente. Il y a une Cambodgienne, un Algérien, Une Camerounaise et un Yougoslave. Conçues in situ, ces œuvres ont pris place dans l'ordre polychrome des colonnes et des frontons baroques encadrant primitivement à l'intérieur de chaque chapelle un tableau d'autel."

Quatre personnages autour du chœur d'une chapelle ? Bigre, ça me rappelle quelque chose. Commes des Évangélistes, mais avec des Bonnes Nouvelles encore meilleures : celles de la Parité homme-femme, celles de la Diversité, celles de la Représentativité, celles du Multiculturalisme. Le bon vieux catéchisme de la RR. Et puis ils sont "d'aujourd'hui". C'est mieux d'être d'aujourd'hui que d'hier. Hier est moisi. [Sauf si hier remonte à 1789. Là, on est prié de ne point critiquer.]


"Rencontre harmonieuse des matières, des formes, des coloris ; adéquation du projet artistique et de l'esprit du lieu : elles y sont chez elles. Les personnages figurés aparaissent comme un écho aux quatre statues en marbre de Carrare qui, dans le chœur, entourent le maître-autel de la chapelle. Mais, loin de la théâtralité expressive des Jésuites dressés là pour signifier, de toute leur stature imposante et leur gestuelle baroque, ferveur et adhésion à la foi qu'ils incarnent, les Rescapés de Pierre David opposent une présence-absence émouvante, une intériorité recueillie."

Mais oui, les Rescapés de Pierre David, nos amis du Tiers-Monde, nos quatre frères et sœurs catéchumènes venus chercher la rédemption dans le bain du Baptême Républicain sont à leur place autour d'un maître autel ! D'ailleurs, encore mieux que des Jésuites cabotins, lourdingues et un peu has-been, ils respirent la sagesse et l'humilité. Ils émeuvent, eux. C'est pas des histrions sans dignité.

a82b356e2613c10df323e224ece38074.jpg


"Aux plis, drapés et autres effets des robes ecclésiastiques répond la simplicité nue d'une couverture – manteau de fortune qui revêt tous les rescapés de la terre qu'ils soient victimes de de catastrophes naturelles, d'attentats, d'accidents – et que les modèles ont ajustée à leur convenance. S'ils ont choisi leur attitude, les yeux sont clos à la demande de Pierre David. L'artifice qui dérobe les regards les retirent en eux-mêmes. Distance, mystère, vulnérabilité. Et aussi "dignité", le mot vient à l'esprit quand on les contemple."

Sanctification et martyre, la victimocratie hagiologique est en marche. Les hydropiques et les lépreux seront guéris, les derniers seront les premiers, les aveugles verront, les impies verront leur salut, saint Martin de la Croix-Rouge Française partagera sa couverture de survie homologuée par la CEE avec les sans-domicile-fixe, la Sécurité Sociale descendra sur la tête des Citoyens et ils seront remplis de la Solidarité. On n'en finit plus de mélanger l'iconographie religieuse avec l'imagerie de la RR. Au diable les plis et les effets qui dissimulent sans doute quelque vice anti-citoyen dans leurs recoins et leurs doublures, vive la Transparence et la [presque] Nudité. Alléluiah, Dieu s'est fait homme au centre de rétention de Sangatte. Dieu, c'est chacun de nous quand nous sommes contrôlés au faciès dans la rue, c'est chacun de nous quand nous subissons le fascisme, c'est chacun de nous quand la citoyenneté est confisquée, c'est chacun de nous quand nous sommes l'Autre.


"La sensualité d'un matériau subtilement travaillé, les délicatesses d'une bichromie chaleureuse confèrent une belle présence charnelle à ces portraits, très classiques dans leur facture. Le dessin est comme au trait, et sa ligne détache, avec précision et douceur, les corps du fond d'or sur lequel l'artiste les a pour ainsi dire posés. D'une monumentalité tranquille, ils paraissent en lévitation, semblent ne pas peser dans l'espace abstrait où ils s'inscrivent. Vérité des corps chacun dans son âge. À la base de ce travail, il y a l'usage de la photographie. Et pourtant, cet air de transfiguration. Cette dimension d'icône."

Non, à la base de ce travail, il n'y a pas la photographie ; il y a l'art byzantin. Et puis des Citoyens du Monde transfigurés par la grâce du Baptême Républicain et de l'art engagé subventionné par la solidarité nationale, avouez qu'il y a de quoi rendre ringards tous les Papes de la terre. La chapelle de la Trinité version 2007, si ce n'est pas l'église de la Religion Républicaine, je ne sais pas ce que c'est. Flagrante manœuvre de substitution par la subversion. Qui oserait dire du mal de Réfugiés, de Victimes, de Citoyens ? Ah, vous voyez bien que tout cela est consacré au Bien, à l'incritiquable Bien !
0831d8f3ebc8153aa07fa9991f9b34ed.jpg
Ci-dessus, les personnages de Pierre David.
Ci-dessous, des icônes byzantines.
95a41b7b47dd3bbfb605f1c33dac3756.jpg



"Contexte faisant, on pense à des figures de saints, à des allégories, à des symboles, là où l'on nous montre en définitive de "vrais gens". Quoique l'un n'empêche pas l'autre. Leurs voisins de chapelle, Ignace de Loyola, François-Xavier, François de Borgia et Louis Gonzague réunis dans son programme iconographique par le Père Martellange furent aussi de vrais gens... Une différence, toutefois. Les modèles de Pierre David appartiennent à la catégorie des gens de peu. Ils sont plus proches des modèles de Caravage. Sauf que ces "invisibles", ainsi l'a voulu Pierre David, n'endossent aucun rôle dans une histoire qui n'est pas la leur. S'ils incarnent un statut, celui du Rescapé, de l'Autre malheureux, ils témoignent de leur propre histoire."

Je reste stupéfait de trouver dans l'œuvre de Pierre David [et dans la prose de la critique d'art] un propos aussi littéral quant à la nature du catéchisme de la RR que je décrivais dans la première partie de mon étude. Je parlais des vertus théologales de la RR ; les voilà citées très exactement et très explicitement. Mieux encore, je parlais du dogme de l'Autre, admirable uniquement en tant que victime et en tant que faible, et bien voilà que le statut de Saint est accordé à l'Autre, au Réfugié, uniqement à la condiction – stipulée – d'être "malheureux"...
Remarquons en sus un autre caractère de la substitution : au Réfugié, la représentation selon les codes accordés uniquement à la sainteté ; et aux Saints, la suppression de leur titre. Saint Ignace de Loyola n'est plus qu'Ignace de Loyola tout court. Idem pour les autres Saints. Après tout, dans les institutions de la République, même les plus lettrées, on est prié de ne plus parler désormais que de "Thomas d'Aquin". Au Réfugié, l'attribution de la sainteté citoyenne par son humilité [la RR est une religion socialiste, donc prolétarienne] ; et aux ex-Saints, la déchéance de leur gloire céleste pour cause de péché d'Histoire –, et de Verticalité tout simplement.


"Au bas de chaque tableau, ou plus précisément faisant parties de l'œuvre, puisque gravées elles aussi dans l'or, quelques lignes précisent les noms, prénoms, dates et lieux de naissance de chaque modèle, ainsi que celle de son arrivée en France. C'est tout. C'est beaucoup."

Oui, c'est aussi succint mais aussi formidable qu'un "Ave maria gratia plena" ou qu'un chrisme... Recueillons-nous face à l'immensité du Mystère du Verbe.


ec5618f0a162265751f71e58eb99e036.jpg

Détails d'un personnage de Pierre David [en haut] et d'une icône byzantine [en bas].


"Comment ne pas penser, par antiphrase, tellement nous en sommes loin, au quart d'heure de gloire – de gloriole narcissique – que, selon Andy Warhol tout individu dans notre société du spectacle, connaîtra et surtout recherchera au moins une fois dans sa vie, à connaître ? C'est dans l'éternité recueillie d'un ciel de gloire qu'entrent avec une simplicité magnifique les démunis de la chapelle de la Trinité."

Nos pharisiens zélés et vertueux de la RR connaissent leur catéchisme post-chrétien par cœur : "il est difficile pour un riche d'entrer au Royaume des Cieux". C'est un dogme essentiel justifiant l'idéal socialiste prolétarien. L'Autre, le démuni, le pauvre, la victime, le dernier, celui-là sera premier en vertu des Béatitudes, et celui-là méritera l'auréole de la sainteté dans cette église humanisto-humanitaire. Encore plus chrétiens que les chrétiens, les intégristes de la RR, leur chasse au Salaud, et leur révérence démonstrative devant le Clampin Mondialo-Français. Le Royaume des Cieux est une carte de séjour [le Purgatoire] et une carte d'identité de la République Française [le Paradis]. Et les premiers seront les derniers, témoins nos ex-saint Ignace de Loyola, pécheurs par orgueil.


"Parti du singulier, Pierre David atteint à l'universel. Et par les seuls moyens de son art, suggère entre symbolique laïque et imagerie religieuse un dialogue ouvert. C'est sa réussite. S'y ajoute, essentielle, la qualité d'un travail plastique qui conjugue la fonction décorative et le sacré, s'ancre solidement dans l'histoire de l'art, et s'inscrit dans l'époque contemporaine."

Mais non, le coup du "dialogue ouvert" [sic] est une dissimulation des plus malhonnêtes qui soient : tout est mis en œuvre, aussi bien dans la peinture de Pierre David que dans l'éxégèse de Nelly Gabriel, pour réaliser un discrédit et une récupération de l'un au profit de l'instauration de l'autre ! Pendant qu'on profane les codes sacrés, on sacralise les codes socio-politiques temporels ! Et on en profite pour faire de l'Histoire un décorum caduc et défraîchi, qu'un peu d' "air du temps" viendrait ranimer un peu...

Absolument rien n'est laïque dans cette affaire, et tout converge au contraire vers la célébration d'une théocratie officielle, étayée d'un catéchisme bien orthodoxe et bien rodé, nourrie par les impôts, et relayée par l'inteligentsia aux ordres de la Collectivité.

Dans la chapelle de la Trinité, Dieu se faisait Homme. Désormais c'est l'Homme qui se fait Dieu au sein du culte de la Religion Républicaine.

source : http://fromageplus.hautetfort.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyber-résistant - dans Le WEB Résistant
commenter cet article

commentaires

Jumelage

Voir les articles

INDEX

 

 READ THIS BLOG IN ENGLISH WITH GOOGLE Click here

Ni totalitarisme nazi, ni totalitarisme communiste, ni totalitarisme islamiqueL'image “http://img57.imageshack.us/img57/3474/bouton3sitany0.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell


DOSSIER

LE LIBERTARIANISME

Informez-vous sur la philosophie politique libertarienne


« Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve. »     John Adams

DOSSIER

LE WEB RESISTANT 

lewebresistant.gif

Informez-vous sur la cyber-résistance

 

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens. »                                                      Eric Conan



DOSSIER

FONDAMENTALISME, DJIHADISME, TERRORISME

L’ISLAMISME EST UN TOTALITARISME

img80/3421/poing1bjr1.jpg

Ce qu’il faut savoir sur l’une des plus grandes menaces politiques et religieuses du XXIème siècle

 


« Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à suprimer la pauvreté »                                                   Winston Churchill

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE SOCIALISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le socialisme


« Le Communisme est l'Islam du XXème siècle. »                                                   Jules Monnerot


DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE COMMUNISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le communisme

 

« La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à gouter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.  »                            Carl Gustav Jung

 

DOSSIER

LISEZ LE rapport SUR LE NAZISME

Plus de 20 articles du blog C.R pour vous réinformer sur le nazisme


« Ils ignorent que les épées sont données pour que personne ne soit esclave. »                                                                                        Lucain

Partenaire :